jeudi 29 mars 2007

Islam et Esclavage (1ère Partie)

" Le nègre représente l’homme naturel dans toute sa barbarie et son absence de discipline. Pour le comprendre, nous devons abandonner toutes nos façons de voir européennes. Nous ne devons penser ni à un Dieu personnel ni à une loi morale ; nous devons faire abstraction de tout esprit de respect et de moralité, de tout ce qui s’appelle sentiment, si nous voulons saisir sa nature… on ne peut rien trouver dans son caractère qui s’accorde à l’humain. " Georg W. F. Hegel : La raison dans l’histoire. Introduction à la philosophie de l’histoire, Paris, Éd.10/18, 1965, p. 234 et 251.

Suite à l’Article الشريعة كنقيض لحقوق الإنسان qui à mon avis personnel dénote une aliénation sur certains clichés dont certains se parent pour montrer leur modernisme et "ouverture d’esprit" tout en démontrant une méconnaissance profonde de l’Islam et de l’histoire de l’Islam, je me trouve dans l'obligation de faire ce humble éclaircissement.

L’esclavage a été antécédent à l’Islam depuis la nuit des temps. Il exista dans toutes les civilisations qui l’ont précédé. Après l’émergence de l’Islam, l’esclavagisme dans le monde entier a continué d’exister.

Le plus intéressant et que même des royaumes Africains avaient eu leurs propres esclaves mais les plus grands crimes ont été commis par l’Homme Blanc Européen qui a déporté et soumis à l’esclavage des dizaines de millions de Noirs Africains.

Revenons à l’Islam. Pour évoquer l’égalité entre les races, Bilal le Noir affranchi a été le premier Muezzin de l’Islam et il était l’un des compagnons du prophète, l’équivalent des Apôtres de Jésus, un Apôtre Noir. En fait, il est inutile de te rappeler que l’Islam est une religion qui appelle à préserver l’homme et sa dignité.

L’Islam a formellement et précisément interdit la pratique ancestrale de la capture d’un homme libre, pour le réduire à l’esclavage ou pour le vendre en tant qu’esclave.
Le Hadith de Mohamed (saws) rapporté par Al-Bukhari le confirme « Je serai l’adversaire de trois catégories de personnes le Jour du Jugement » et parmi ces trois catégories, il cita « celui qui asservit un homme libre, puis le vend et récolte cet argent ».

L’Islam s’est résolu à résoudre le problème de l’esclavage en incitant les propriétaires à libérer leurs esclaves.
Sourate La Cité : V13 « C'est délier un joug (affranchir un esclave) »
Sourate Les Femmes : V92 « Il n'appartient pas à un croyant de tuer un autre croyant, si ce n'est par erreur. Quiconque tue par erreur un croyant, qu'il affranchisse alors un esclave croyant et remette à sa famille le prix du sang, à moins que celle-ci n'y renonce par charité ».
Sourate La table servie : V89 « Dieu ne vous sanctionne pas pour la frivolité dans vos serments, mais Il vous sanctionne pour les serments que vous avez l'intention d'exécuter. L'expiation en sera de nourrir dix pauvres, de ce dont vous nourrissez normalement vos familles, ou de les habiller, ou de libérer un esclave. Quiconque n'en trouve pas les moyens devra jeûner trois jours. »

Ainsi, pour se faire pardonner de certains de leurs péchés, les Musulmans furent avertis qu’ils pouvaient affranchir leurs esclaves. Donner la liberté à un esclave sans raison a été considéré comme un acte de grand mérite.
Sourate La Lumière : V33 « Ceux de vos esclaves qui cherchent un contrat d'affranchissement, concluez ce contrat avec eux si vous reconnaissez du bien en eux; et donnez-leur des biens de Dieu qu'Il vous a accordés. Et dans votre recherche des profits passagers de la vie présente, ne contraignez pas vos femmes esclaves à la prostitution, si elles veulent rester chastes. Si on les y contraint, Dieu leur accorde après qu'elles aient été contraintes, Son pardon et Sa miséricorde. »

Le résultat de cette politique fut que des milliers d’esclaves furent affranchis et que lors des premiers Califats (Abou Bakr, Omar, Ali …) et dans une période d’environ 40 ans tous les anciens esclaves du péninsule arabique furent totalement libérés.

Avec les guerres qui s’ensuivirent par la suite, la seule forme d’esclavage qui fut conservée était celle des prisonniers de guerre, capturés sur le champ de bataille.
A défaut d’être échangés par des rançons ou contre d’autres prisonniers ils sont distribués comme butin de guerre aux soldats (mieux que de les garder dans des camps de concentration, si ça peut vous rappeler des choses) avec adjonction de bien les traiter.
Sourate Les femmes : V36 « Adorez Dieu et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue et le voyageur, et les esclaves en votre possession, car Dieu n'aime pas, en vérité, le présomptueux, l'arrogant. »

Pour être affranchis, énormément de prisonniers se sont convertis à l’Islam et on été libre de rester ou de retourner à leurs pays.
A d’autres on a demandé d’enseigner des musulmans leurs sciences en contrepartie de leur liberté et encore l’histoire nous rapporte que certains se sont même rachetés par de l’argent qu’ils ont librement gagné.

A rappeler encore que la fameuse abolition de l'esclavage réclamée par l'assemblée française en 1794 n’a pas mis fin à la traite (le commerce d'esclave). Il fallait attendre encore 1818 pour étouffer définitivement la traite.
La dernière expédition de cargaison d'esclaves a été enregistrée en 1888 à destination du Brésil.

Si l’esclavage physique a été aboli définitivement pour des lustres, pour quand ça sera l’élimination totale de l’esclavage mental et le bourrage des cranes par des idées fausses et contradictoires.
Suite:

Pour connaître l’histoire de l’esclavage en Tunisie : http://tunisiecoloniale.blogspot.com/2007/01/17-labolition-de-lesclavage-des-noirs.html

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

10 commentaires:

beheeddine a dit…

merci pour la qualité de la note

عماد حبيب a dit…

voilà ma réponse postée dans mon blog (pour les lecteurs : il faut lire les deux articles pour comprendre )

Je n'ai pas dit que l'islam a inventé l'esclavage, il ne l'a pas interdit non plus, il l'a canonisé, ceci n'est pas contradictoir avec ton texte ou avec le fait que c'est pas conforme à l'article 2.

J'ai au contraire parlé d'une vision existante d'une lecture d'un islam viable et progressiste même

Parler d'histoire des libertés et de l'islam n'est pas l sujet du poste, mais peut être qu'effectivement la comparaison que j'ai faite est dure à avaler, mais j'ai juste une question : est ce que les arguments que j'ai présenté sont vrais ou faux ? des faits ou des inventions ?

autre chose, tant de certitudes classiques dans ton discours et ta réponse ici, je suis prêt à aller plus loins dans la discussion, arguments (sourates, hadiths, ) à l'appui, loins des attaques personnels. Je ne cherche ni à provoquer, ou à montrer ma sois disant ouverture d'esprit, et j'ai étudier l'islam et la charia plus qu'il ne faut pour en parler

merci pour le débat
@+

Nina louVe a dit…

Tu me fais vivre le plaisir de ma liberté.
Merci pour les leçons Téméraire.

Précieux.

Tu es précieux passager passeur.

Nina louVe a dit…

Dis donc Téméraire...

le 29 mars

c'est ta fête !!!!!!!!!

continue d'être Vrai, bel ête humain.

Vrai, fort , beau , intègègre et tout plein d'intelligence.

Furieux raisonnant,
sensuel inventif, fouilleur d'Histoire,
inventeur de fictions,
dj de sons,
et doux,
tout ça.


toi, te connaître est un plaisir qui ne cesse, HAKIKA !!!!!!!!!!!!

walid a dit…

Merci pour cette clarification, c'est simple et facile à comprendre avec des prenves à l'appui. Je crois que le gros problèmes réside dans la pratique des principes de l'Islam par les indivius et non pas dans la religion elle même!

Abdou a dit…

Excellent Post, Excellente leçon, Excellente Analyse.
s'est devenue une belle marchandises à vendre de s'attaquer à l'islam ces derniers jours

wise man a dit…

Mes félicitation pour cet article.
vraiment je n'ai rien à dire rien à ajouter. Je vais juste ajouter une goutte à cette mer d'arguments.
Le premier article de droit de l'Homme est:
"Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité."
il ya plus que 1400 ans, Seyedna Omar a dit "Comment vous prenez des esclaves, alors qu'ils sont nés libres" (Metè 2sta3battom ennas wa 9ad waladathom ommahatouhom 2a7rar)(j'espere que ma traduction est fidele).
Sayedna Abou bakr, vue sa fortune, achetait les esclaves et les libere.

Téméraire V5.0 a dit…

@Beheddine : Tu sais que nous sommes pareils et avec notre modeste savoir, nous essayons de découvrir la vérité à travers les différentes visions de l'Islam.

@Imed Hbib : J'ai posté ma réponse en forme de note Islam et Egalité et j'espére continuer ensemble débat avec la participation de nos amis Blogueurs.

@NinaLouve : Les échanges nous permettent d'apprendre l'un de l'autre, Chère Nina. merci infiniment pour tes voeux, je suis assez ordinaire, comme toi, comme les millions de Blogueurs sur cette toile. Mon plaisir et de prendre, de partager et de donner afin de permettre un monde meilleur pour nos enfants.

@Walid: Notre grand prblm et d'une que nous sommes figés avec une explication du Coran qui remonte à 13 siècles et d'autre part d'un éloignement des principes de base de cette réligion : Fraternité, égalité, équité, bienfaisance, tolérance, paix ...
Après avoir illuminé le Monde, les Arabe ont passé par une période très obscure. Actuellement quelques rayons de soleil commencent à éclairer notre voie. Il reste beaucoup à faire pour corriger notre image envers la communauté humaine.

@Abdou : J'ai préparé une note (peut être que je publierai une autre fois) qui, comme tu le dis, pour devenir fameux il suffit de s'attaquer à l'islam

@wise man : Mon cher ami, je tiens à rappeler que les européens, affirment que la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen est issue de la Révolution française survenue au dix-huitième siècle.

Ceux que les gens ne savent pas ou dédaigne d'ignorer est que la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen française est d’inspiration islamique par endroits et que le code de
Napoléon s’est recommandé du rite malékite pour définir ses règles
générales et certaines de ses dispositions. Le jurisconsulte
français Sidiou reconnaît l’origine malékite du code de Napoléon. Le gouvernement français a confié au Dr Peyron le soin de traduire «l’Abrégé du Fiqh», de son auteur Al-Khalil Ishaq Ben Yacoub décédé en 1442.» qui a inspiré beaucoup de points au code de Napoléon.

Anonyme a dit…

ç'est interessant " ...les différentes visions de l'islam"
on est impatient!
3aber

Anonyme a dit…

http://faceaislam.xooit.fr/t181-Esclavage-en-Islam-3eme-Partie.htm#p499

http://faceaislam.xooit.fr/t179-Esclavage-en-Islam-1ere-Partie.htm

http://faceaislam.xooit.fr/t180-Esclavage-en-Islam-2eme-Partie.htm

http://faceaislam.xooit.fr/t20-MOHAMUD-SWS-etait-il-un-esclavagiste.htm?q=esclavagiste

http://faceaislam.xooit.fr/t47-esclavage-sexuelle-en-islam.htm?q=esclavagiste

http://face-au-6-6-6.monforum.com/esclavage-vf5.html

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic