lundi 12 mars 2007

Une leçon de Démocratie, là d'où elle n'est pas attendue

Les Mauritaniens ont gouté hier à un avant-premier gout de la démocratie en votant pour des candidats qui ne sont pas de la junte militaire qui a effectué un coup d’état en 2005.
C’est la première fois (hamdoulla 3lina) dans l’histoire de l’Afrique, du monde Arabo-Musulman et du Maghreb Arabe qu’un militaire prenne le pouvoir et le cède aux civils sans pour autant se "civiliser" lui-même.

Je prévois même qu’il y aurait une coalition gouvernementale entre les diverses factions politiques quelque soit le vainqueur. J’espère de tout mon cœur, qu’ils réussissent totalement ce processus et qu’ils donnent l’exemple à toutes les nations qui supportent le joug de leurs régimes successoraux.

Mabrouk aux Mauritaniens.

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

1 commentaire:

arab a dit…

C'est le cas en algérie, il me semble et ils(les militaires) gardent toujours la main mise sur le coffre fort .
Faut voir qui tirera vraiment les ficelles en mauritanie .

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic