lundi 12 mars 2007

Amour, Besoins et Capacités

Au lit, l'autre soir avec ma femme, la température montait rapidement.
Au moment de passer aux choses sérieuses, elle m'arrêta et me dit :
- Non, mon amour, je ne le sens pas bien...
Puis elle ajouta :
- Je n'ai pas spécialement envie, je voudrais juste que tu me tiennes dans tes bras. Tu n'es pas assez en phase avec mes besoins émotionnels de femme pour que j'ai envie de satisfaire tes besoins sexuels d'homme !
A mon regard ébahi, elle enchaîna :
- Je voudrais que tu m'aimes pour ce que je suis et non pour ce que je fais pour toi au lit.
Comprenant que rien ne se passerait ce soir là, je n'insistais pas et je m'endormis.

Quelques temps après, comme j'avais des congés à récupérer, je décidais de passer la journée avec elle.
Apres un dîner dans un petit restaurant sympa, je l'emmenais dans un grand magasin de mode ou je l'invitais à essayer divers vêtements sous mon regard intéressé.
Pendant un long moment, elle essaya tout ce qui tombait sous ses yeux et parada devant moi comme une star. Finalement, deux robes retinrent spécialement son attention. Comme elle ne savait pas se décider, je lui laissais entendre qu'elle prendrait bien les deux.

A l'étage suivant, se trouvait le rayon chaussures : une paire neuve par robe semblait indispensable. Une jolie paire de boucles d'oreilles lui faisait de l'oeil: hop, dans le panier! Croyez moi, ses yeux brillaient de plus en plus !!!
Je la connais, je voyais monter en elle une forme d'excitation indescriptible.
Elle voulut même me tester, voir jusqu'ou j'irai, car elle s'intéressa aux bracelets de tennis. Elle n'a jamais tenu une raquette, mais bon...
Je répondis oui. Puis il y eu quelques bas, de la lingerie, un foulard, les rayons parfum et maquillage et quelques bricoles.

Finalement, elle me regarda avec des yeux pétillants comme du champagne, et dit :
- Ça va être cher tout ça... On passe a la caisse ?
Quand je répondis :
- Non, mon amour, je ne le sens pas bien...
Son visage devint béat d'étonnement et sa bouche resta ouverte. Je lui dis alors :
- Je n'ai pas spécialement envie, je voulais simplement te voir habillée ainsi. Tu n'es pas assez en phase avec mes capacités financières d'homme pour que je puisse satisfaire tes désirs d'achats de femme.
Et comme elle me regardait avec des yeux assassins, j'ajoutais :
- Je voudrais que tu m'aimes pour ce que je suis et non pour ce que je t'achète.

(Blague écrite par un inconnu)

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

18 commentaires:

zahraten a dit…

sadique!

Massir a dit…

Avis très très subjectif: quel con!!!

lili a dit…

Méchanceté gratuite... de la pure connerie pour avoir comparer l'incomparable

Elle a dit…

Imbécile, il verra ce soir

Massir a dit…

Vous avez remarqué: aucun homme ne s'est prononcé sur le sujet. Coincidence???

Téméraire V4.3 a dit…

Je me prononce:
Ou bien ils approuvent ou bien ils ont honte de se montrer après ce mauvais coup.
Wallhi 3ib 3likom yé rjél, hachemtouna.
Héy yé Rjal, réellement il faut tirer une moralité de cette histoire, laquelle?

wise man a dit…

wise man va dire "sa sagesse"
je serai en faveur de la femme.
Et oui, je sais que Massir sera étonnée, mais objectivement comme a dit lili, il compare l'incomparable. Au début, j'ai apprecis c qu'à fait l'homme en l'amenant au magasin, mais avec les dernieres paroles, il m'a paru treeeeeees imbécile,comme s'il juge sa femme pou ne pas avoir satisfaire son désir autrement "dezzen fazet".

Almaz a dit…

c vraiment de la mechanceté gratuite et surtout j'ai l'impression qu'il essaye de lui rendre la monnaie de sa piece alors que ca n'a rien a voir

SkyDancer a dit…

@lili : Comparer l'incomparable?? On voit bien des femmes qui se prostituent contre de l'argent..

Moi je trouve ça "équitable"... mauvais coup pour un autre..

Titif a dit…

C'est de la vengeance mal placée .
C'est l'orgueil masculin mis à l'épreuve.

Joy... a dit…

Attends, je suis ok, ak le coup du mec, si, après cette leçon, il aurait payer ce qu'elle a voulu.
Je remercie le bon Dieu ki m'a offert la chance de ne pas être dépendante, mais, j'aurai pas aimé vivre un coup pareil.
@ lili: pourkoi C incomarable? c'est tt à fait pareil, se faire plaisir mutuellement, chak1 à sa manière et selon ses moyens.

wise man a dit…

Je vais me permettre et repondre à la place de Lili
pkoi c incomparable?
Parcque l'un est un plaisir purement materiel, alors que l'autre plaisir est plus noble, plaisir spirituel, emotionnel...
la difference est tres large je pense.

Nina louVe a dit…

rirrres
j'ai marché, c'est très drôle !!

c'est de l'humour, allez !!

ulyssen a dit…

franchement c bien fait !!
je suis mort de rire aller les filles un peu de comprehension elle est marrante la blague !:))

Téméraire V4.3 a dit…

Bon c'est vrai qu'il y a la rancune dans cette Blague est c'est le but pour faire rire.
L'éternel constat : l'homme et la femme n'ont pas la même approche dans les sentiments " l'Homme porte son coeur dans son sexe, la Femme porte son sexe dans son coeur"

TUNISIENDOCTOR a dit…

ehh ben merde,il parle à s épouse ou à 1 prostitué

Massir a dit…

Hellouwa hadhi:
"l'Homme porte son coeur dans son sexe, la Femme porte son sexe dans son coeur"

Et c'est de là que découlent tous les problèmes de l'humanité....

zahraten a dit…

En tous les cas je pense que ce mec ne pense qu'à son ventre et son bas ventre! Pour cet homme tout se resume dans la "bouffe"!
Mais au fait qui a payé le dîner...je veux dire le déjeûner?

Hassilou hedhi "guelta" mouch "nokta"!

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic