dimanche 27 mai 2007

Reproches à l’Occasion de la Fête des Mères


C’est à toi que je fais des Reproches, celui qui même loin de sa Mère ne lui a pas téléphoné ou envoyé une carte de vœux. C’est à vous aussi que je fais des Reproches ceux qui se souviennent uniquement de leurs Mamans pendant les Fêtes et les Occasions, ceux qui leur téléphonent que rarement.

C’est encore à vous que je fais des Reproches celui dont les visites à ta Maman se comptent aux bouts du doigt.

Je n’ai pas besoin de te rappeler les 9 mois pendant lesquels elle ta conçu est porté dans son corps et les douleurs qu’elle a supportée pour que tu sortes à la vie, alors qu’aujourd’hui tu ne supportes même pas de rester auprès d’elle plus qu’une heure et tu ne ressens rien à ses douleurs.

Ingrat, Tu as vite oublié combien de nuits blanches a-t-elle passée à tes côtés supportant tes pleurs et tes cris à propos d’une poussée dentaire ou d’une fièvre légère ou même sans raisons alors que toi tu n’es pas capable de veiller sur elle-même une seule nuit.

Ta mémoire est courte pour te rappeler qui t’a torché tes petites fesses avec tes nauséabondes odeurs et excréments pendants plus que 3 ans, toi qui pissais partout ou tu mettais les pieds, sur le parquet, sur la moquette, sur le tapis et même dans ton lit alors que toi tu te dégoute de sa maladie ou de son vomis.

Tu ne te souviens plus d’avoir tété son sein maternel pendant 2 années et bien sûr tu ne savais pas, égoïste, que chaque tétée est une vraie transfusion sanguine.

Qui a été patient pour t’apprendre à marcher ensuite pour supporter tes bêtises et empêcher le Papa de te donner la raclée méritée alors que maintenant tu la fuis.

Qui te cuisinait tes plats favoris ?, qui te lisait un livre ou te racontait une histoire pour te faire plaisir ?
Qui t’a appris à dessiner et à écrire et par la suite à nettoyer des gribouilles sur les meubles et sur les murs ?
Qui t’a supporté ? qui t’a soutenu ? qui t’a conseillé ? qui a t’a réellement aimé pour ce que tu es vraiment ?

Qui a fait de toi l’Homme ou la Femme qui est devenue aujourd’hui ?.

Et toi qu’est ce que tu as fait en contrepartie pour cette Maman ??????????????.

De toute façon, merci pour ton coup de téléphone mensuel, merci pour la bonne couchante que tu payes pour l’accompagner, merci pour avoir acheté les couches hygiéniques, merci pour l’argent envoyé mensuellement merci, merci, merci ….. mais ils ne te remplacent pas.

Ils ne remplacent pas le sourire qu’elle veut encore voir sur tes lèvres, ils ne remplacent pas les mots tendres qu’elle veut entendre de toi, ils ne remplacent pas ta présence à côté d’elle, ils ne remplacent pas le sentiment de se blottir contre toi. Ils ne remplacent pas son désir de se sentir aimée par toi.

« La Voie vers le Paradis est pavée par le Consentement des Mères »

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

12 commentaires:

psynaj a dit…

BRAVO

CITIZEN a dit…

Magistral

saikiki? a dit…

PRIX D'EXCELLENCE :)))



je me permets d'ajouter :

Honte à celui qui a oublié que sa femme a donné elle aussi à ses enfants tout ce que tu viens de décrire et qui la critique parce que le temps fait son oeuvre

Honte aussi à celui qui honore sa mère mais détruit celle des autres...

walid a dit…

Impec!

Anonyme a dit…

désolée de ne te discerner aucun prix, je pense que tu n'as pas a donner de leçon moral à ce sujet ni a juger,que tu n'ai pas obligé de parler de ca aujourd'hui comme le font tous les médias, pour certains c'est un jour tres triste : il faut des fois penser à ceux qui ont perdu leur maman ceux qui en sont loin, ceux qui pourrait souffrir en lisant ce poste..Je sais bien que ta reflexion part d'une bonne intention j'espère que tu ne prendras pas mal mon commentaire...je suis juste révoltée contre toute cette médiatisation autour de la fête des mères.

SWORDEDDINE a dit…

Magnifique, tu as foutu la chair de poule à tes lecteurs !!!

MALI a dit…

Cher ami,
Pour une fois je pense à 100% différemment de toi. Tu as un langage moralisateur sculpté par des générations dont le but est de culpabiliser l’enfant afin de le mettre sous la botte de ses parents. Que ce soit clair : un enfant ne demande jamais à naître, c’est la volonté de ses parents (ou de Dieu). A partir de là, neuf mois de gestation, ne sont qu’un processus biologique et là aussi l’enfant n’y est pour rien. Concevoir et porter un enfant ne donne aucun droit aux parents vis-à-vis de leur enfant. Quand il naît, l’enfant peut être abandonné ou assassiné. Il s’agit alors d’un crime. L’enfant ne contracte aucune dette parce qu’il a été nursé, soigné, torché. Ce n’est que la suite logique du choix des parents de le concevoir. Quand à l’allaitement il est naturel : il justifie l’adjectif « mammifère » et les doux nichons de nos compagnes. Donc jusque vers l’âge de 3 ou 4 ans l’enfant ne contracte aucune dette envers ses parents.
A partir de cet âge, 90% de la personnalité de l’enfant est déterminée. Mais il y a des enfants choyés, des enfants non désirés, des enfants défavorisés. Les relations qui nous nouent à nos parents deviennent symétriques. Donnant donnant. Et beaucoup de parents savent plus saper qu’encourager. Alors appeler sa mère pour « faire bien » devient alors hypocrite. Quand l’amour n’y est pas alors vaut mieux laisser tomber. Je te rappelle ce verset coranique à mon avis injuste car il n’a pas de corollaire dans l’autre sens. Oua la takollahouma ouffan oua la tanhar houma. Oua koll la houma kaoulan kariman…..tu connais la suite. C’est un verset culpabilisant pour les enfant et qui donne un seing blanc pour les parents parfois indignes.
Bonne fête Maman. MALI

Téméraire V5.0 a dit…

@Psynaj & Citizen & Walid : Merci d’avoir appréciés cette note. Je n’avais rien en tête à écrire à propos de cette fête le dimanche, mais la visite d’un vieux couple d’amis à ma mère, qui se sont sentit gênés de savoir qu’aujourd’hui on fêtait les mamans m’a poussé à improviser cette note. Ils sont venus l’après-midi avec ma mère chez moi et on sentait une grande tristesse dans leurs yeux. Ils avaient trois enfants mariés ……….


Saikiki : Le Prix d’Excellence revient à toutes les mamans qui m’ont stimulé pour écrire ce reproche.

Anonyme :
JE NE JUGE PERSONNE dans ma note et JE NE VISE PERSONNE mais j’ai essayé de faire passer un message et non pas donner une leçon de Morale.
Il se peut que pour certains, c’est un jour très triste mais je pense qu’on ne doit pas penser de la sorte sinon, on ne pourra plus rien fêter. A ceux qui on perdu leurs mamans, je leurs rappelle que le meilleur cadeau à leur offrir est une belle et simple prière : « Ô mon Seigneur, fais-leur; à tous deux; miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit »
و قل ربي أرحمهما كما ربياني صغيرا

A ceux qui sont loin de leur maman, je pense que bonheur est double d’entendre leurs voix ce jour-ci.

Je m’excuse auprès de tous ceux à qui j’ai causé un chagrin.

@SWORDEDDINE : J’ai essayé de faire un simple rappel sachant qu’il y a dans la vie plein de petites choses importantes qu’on ne voit pas et qu’on ne se rend pas compte. Une petite piqure d’abeille, ne fera que du bien.

Téméraire V5.0 a dit…

@MALI :
Réellement je suis touché par l’amour de ma Mère et je pense qu’autant que je lui ferai, je ne lui rendrai pas 10% de ce qu’elle m’a donnée tout en ne me sentant pas culpabilisé de ne pas pouvoir faire plus.
Il est fort possible que ma vénération pour les mamans à fait en sorte (sans que je le cherche) que ma note portait un langage moralisateur, mode de communication que j’essaye d’éviter.

A contraire, je ne suis pas pour la relation parents/enfants = responsable/soumis mais plutôt pour le modèle de communication ouvert basé sur la franchise et la libre expression des opinions.

C’est tout à fait vrai qu’un enfant ne demande jamais à naître et n’est pas responsable des neufs mois de gestation. Est-ce le sentiment de la perpétuité de l’espèce ou le reflexe de la Maternité qui nous pousse à concevoir un enfant ?.
Il est possible que ce soient les deux raisons ou par inefficacités des moyens de contraception et sans le vouloir, Bébé est là.

Je ne veux pas parler d’une relation de dette/crédit entre parents et enfants et mon opinion personnelle et que les parents ne conçoivent jamais des enfants dans le but d’une contrepartie future. Le seul but des parents et de faire de leur enfant une personne qui a bien réussi sa vie sur tous les plans (moral, financier, culturel …).

Sans pour autant parler d’une obligation, nos parents ou je vais me restreindre à la maman aurait pu nous laisser pleurer toute la nuit ou même nous placer dans une chambre à part pour ne pas être dérangé par nos cris et dormir paisiblement et nous aurions facilement développés des syndromes de claustrophobies ou des nyctophobies.

Elle aurait pu nous laisser pleurer de faim et faire paisiblement son manucure/pédicure ou encore nous priver de son lait maternel pour garder la fermeté de sa poitrine et nous aurons pu souffert d’anémies et fragilité immunitaire tout en attrapant facilement toutes les sales petites maladies.

Elle aurait volontairement pu nous laisser nous mouler dans la boue de nos couches aussi longtemps que sa série télévisée préférée n’est pas finie et nous aurons pu avoir toutes sorte érythèmes fessiers et mes des infections urinaires ou vaginales pour les petites filles.

En un mot, une maman, comme il en existe mais heureusement que ce n’est pas beaucoup aurait pu nous délaisser pour ne s’occuper que d’elle-même, de sa beauté, de ses sorties et de ses folies.
Mais heureusement, elles ne peuvent pas et elles vont nous choyer, nous dorloter, nous gâter, assouvir nos désirs, se plier à nos caprices parce qu’en un seul mot : ELLES NOUS AIMENT sans contrepartie sans la garantie d’un retour sur investissement. « Les parents qui attendent de la reconnaissance de leurs enfants sont comme ces usuriers qui risquent volontiers le capital pour toucher les intérêts. » (Franz Kafka).

Les mauvaises mères existent bel et bien et qui sème le vent récolte le tempête. Personne n’est demandé d’être hypocrite pour donner son amour (sauf peut être en cas d’héritage ou d’intérêt financier, mais passons).
En ce qui concerne le verset en question, il ne nous demande pas de nous prosterner devant les parents ou de nous culpabiliser. Je pense qu’il est clair, quelque soit nos parents, qu’on leur dise pas Fi (allez au diable ou similaire), ne pas crier à leur visage et d’avoir du respect pour eux en leur parlant.

explosiv a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
explosiv a dit…

personnellement, je ne fête pas ce jour de l'année: je suis à l'étranger et je parle à ma mère quotidiennement (et ce n'est pas pour quelques secondes; ça dépasse deux heures parfois, quoique j'aie beaucoup de boulot, et mes amis, pour me taquiner, me disent que je suis le tunisien à l'étranger qui parle le plus avec sa famille :P), mais quand il s'agit d'un concept importé pour soi disant apporter un peu de je ne sais quoi à sa mère pendant un seul jour en une année entière, je suis contre, contre et contre...

quand est ce qu'on va savoir que sur le plan des relations humaines, on dépasse largement les occidentaux?

ne voyez vous pas que cette fête a été créée pour: primo remplir un certain vide dans les relations familiales des occidentaux, et secundo pour des raisons purement commerciales?

pour moi, la fête des mères, c'est comme la saint valentin: est ce que tu peux me dire témé c'est quoi la différence, si ce n'est que la saint valentin est pour ta petite amie (ou ta femme), et que la fête des mères est pour ta mère.

est ce que le fait que j'appelle maman en ce jour compense toute une année d'oubli?
je ne le pense pas.

je lance un appel à tout le monde: faites de sorte que chaque jour de votre vie soit une fête pour vos mères, vos pères, vos frères et soeurs, vos familles, vos amis et votre pays.

la fête des mères où je n'apporte pas de cadeau à maman, c'est comme le réveillon où je ne mange pas de poulet et de dinde; par principe, ni plus, ni moins.

wassalem.

Téméraire V5.0 a dit…

Explosiv :
Je respecte bien ton opinion à propos de ce sujet. En ce qui me concerne, le St Valentin ou la Fête des Mère quoi qu’ils soient des concepts importés, ils n’ont aucun négatif au contraire, ils sont parfois utiles.

Je n’ai pas besoin du St Valentin ou de la Fête des Mères pour montrer mon Amour aux Femmes de ma Vie mais j’en profite comme une occasion supplémentaire pour encore exprimer ma gratitude envers eux. Je vois ma Mère tous les jours, mais cette Fête reste spéciale parce qu’elle est fêtée en famille avec la présence surtout des enfants qui apprennent encore l’importance de la femme et de la mère dans notre société.

Je donne beaucoup d’importance à cette fête qui nous réunit spécialement enfants et petits-enfants autour de notre Maman pour non pas fêter son anniversaire mais fêter son rôle de mère et je vois bien quel bonheur la remplit.

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic