jeudi 4 janvier 2007

Scénes de ma Vie : Mes premiers pas

Mai 1991, encore étudiant en 4éme année à l'ENIT, mon cousin m'apporte un coupon d'un journal, c'est une offre d'emploi dans une entreprise prestigieuse Tunisienne, on demandait un jeune cadre de formation très proche à la mienne, expérience souhaitée, connaissance en anglais et en informatique (programmation et bureautique) . Mon cousin me demanda de postuler pour le poste.

En dépit de ma maitrise de l'anglais et de mes connaissances avancées en informatique, j'ai pensé que sa ne sera pas possible, parce que je suis encore étudiant, j'ai pas encore mon diplôme, j'ai pas d'expérience professionnelle et surtout j'ai pas "d'Aktef" de pistons.
Je me suis résigné à la fin d'envoyer une demande, après tout je n'ai rien à perdre.

A ma grande surprise, un mois après j'ai reçu un télégramme m'invitant à un entretien, j'ai été très content. Je me disais d'une part que s'était une formalité pour masquer le passage d'un favori, et d'autre part je pensais que c'est une opportunité impossible et il faut que je m'y accroche.

L'entretien a été très cool, le Directeur Général de l'entreprise, m'a très bien reçu et discuta avec moi football, politique, relations humaines, un peu de tout, sauf de la mécanique, de l'électricité et de la thermodynamique.
Encore une fois je me suis dis: sa confirme qu'il y a quelqu'un d'autre en vue pour se poste et tout ça ce n'est que du théâtre.

Encore une semaine après, je reçois un télégramme. Très bonne nouvelle inattendue, j'ai été sélectionné par l'entreprise pour le concours interne en anglais et en informatique.
Franchement, je ne savais pas quoi préparer donc je me suis présenté normalement à l'examen, qui a été un peu difficile au niveau anglais à cause de l'abondance des termes techniques, et très facile pour moi au niveau informatique (il fallait faire dans une 1/2 heure un programme en Turbo Pascal qui exprime un nombre donné en toute lettre). Il y avait avec moi environ 5 autres candidats dont deux personnes qui ont étudié aux Etats-Unis. Autant que je voyais les profils des autres candidats, autant que je voyais mes chances s'évaporer.

Juste après le concours, le chaouch m'appela, Le DG voulais me voir. On discuta plusieurs sujets, notamment sur l'organisation des entreprises (sachant que j'avais bien préparé ce sujet pour les examens de fin d'année à l'ENIT !!!), lorsqu’il me demanda quant est-ce que je pourrais être disponible, j'ai instantanément compris que j'ai été retenu pour ce.

Bref, j'ai eu le poste. J'ai toujours donné une très bonne impression de ma personnalité et j'ai surtout démontré que même si je n'étais pas le meilleur j'étais très valable et qu'on pouvait compter sur moi. J'ai toujours pensé que la chance avait bien joué son rôle dans cet événement.

En ce qui concerne le salaire, à l'époque, un Ingénieur fraichement débarqué touchait dans les 350 DT; sachant qu'on chercherait quelqu'un pour un poste d'avenir et qu'il y avait des candidats de valeur, à la question combien je voulais toucher j'ai répondu 700 DT.

Après voir bien rit, le DG me dit que s'était pas possible, j’ai répondu que j'ai été retenu pour le poste sans diplôme, qu'on ma choisit parmi des candidats de valeur, donc je les valais bien. On a conclu à 500 DT/moi.

Donc fin juin, on a terminé la soutenance du Projet de Fin d'études, et je suis partit en congé pour un mois. Le 1er Aout 1991, j'étai dans mon nouveau bureau et en plus Chef sur une dizaine d'employés (pas mal).

Je ne vais pas vous parler de mon DG avec qui je suis devenu ami (et je le suis encore) après avoir quitté cette boite. S'était vraiment le patron idéal, par définition quelqu'un par lequel tu apprends tout le temps.

Six moi après, deux événements majeurs sont venu bouleverser entièrement ma vie et me mettre sur une nouvelle voie. Suite au départ imprévu d'un Directeur, son poste et devenu vacant. Pour des raisons inhérentes à l'entreprise, le poste devrait être comblé immédiatement. Quoi que le poste était plutôt orienté gestion, je me suis présenté au DG et j'ai présenté ma candidature pour ce poste. J'ai demandé de prendre ce poste pour une période d'essai (et je résous le problème de l'entreprise vis à vis de ces partenaires étrangers) et si je ne présente pas de résultats satisfaisants dans les six mois qui suivent, ils peuvent chercher quelqu'un d'autre.

Mon Chef accepta (ne pensez pas surtout que s'était très facile pour lui de convaincre le conseil d'administration. Il s'est justifié des résultats que j'ai enregistrés pendant les six premiers mois de travail). Et me voilà Directeur avec une direction d'une vingtaine de personnes à gérer mais surtout avec une voiture 4x4 (bon sans augmentation de salaire pour le moment mais je m'en foutais). Franchement j'ai beaucoup de chance, mais surtout j'ai beaucoup d'audace.

Deuxième événement, fut la rencontre d'une douce créature, qui devint par la suite ma femme. Sa rencontre, changea ma vie parce que j'ai laissé une fois pour toute tomber mon côté enfantin, mon côté nonchalant et j'ai commencé pour la première à voir plus loin que le lendemain.

La suite bientôt ...

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

2 commentaires:

ENAHOUA a dit…

parcours professionnel exceptionnel pour un ingénieur de ta génération!!!vraiment bravo. on a des points commun: beaucoup de confiance en soi, ligne clair et de la chance dans la vie

Emna a dit…

bravo !!!!!!!!!!!

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic