mardi 2 janvier 2007

Et Charni sauva Bush

Charni est un traitre, c’est grâce à lui que Bush est encore vivant.
En prophétisant l’année dernière que Bush sera assassiné en 2006. Cherni a divulgué le secret du siècle et Laura Bush a pris toutes les dispositions nécessaires pour sauver son Mari.

Dans une discrétion jamais vue à la Maison Blanche et en coopération spéciale avec la CIA, une cellule de crise, présidée par la première femme de States, a été mise en place pour sauver le Président. Evidement le conseiller technique de cette cellule n’était autre que notre éminent Astrologue et Astrophysicien Mr Hassen Charni.

Tous les scénarios possibles ont été simulés, seulement chaque fois Charni, attestait que la mort du président était inéluctable et le temps leur manquaient pour identifier le futur coupable qui ne prendra sa décision de tuer le président que quelques heures avant l’attentat.

On fit appel aux plus grands Astrologues, aux Hougans, aux Chamans, aux Lamas, aux Voudoux, aux Azzamas, aux Deguezas de tous les coins et recoins de la planète.
Tous étaient unanimes Saturne l’Astre du mal va frapper et Bush va succomber.

A cet instant et au delà de toute attente Le Grand Maitre Charni déclara « Il existe une et unique solution », il se tut un instant puis continua « mais elle met en péril toute la race humaine, toute trace de vie sur notre planète ».

Un grand silence enveloppa toute l’assistance, les souffles se sont coupés et personne des présents ne put détaler une parole.
« Et pourquoi pas ? » aussitôt la voix de Laura résonna dans l’assistance.

Un brouhaha se mit à bouillonner dans toute la salle « Bush – Terre – vie – mort », chacun se demandait « c’est quoi cette solution périlleuse ».

Laura tapa trois fois sur ces mains et le silence revint à la salle. Autour de la grande table de réunion et s’adressant à Charni elle déclara « On vous écoute Grand Maitre ».

« Saturne » dit-il, « il faut freiner et ralentir Saturne, si en agit sur le temps on agit sur les événements ».

« Ce n’est pas possible », s’écria Younes l’éminent astrologue Marocain, « Rien ne changera la volonté d’Allah ».
« Ne t’en fait pas » réplique Laura d’un ton strident, « Les Etats-Unis d’Amérique s’en chargeront, God Bless America ».

Sur ce, la séance fut levée.

Le soir, une seconde réunion secrète fut convoquée en la présence même du président. En plus des membres de la commission de sécurité nationale, les plus hauts cadres scientifiques des States étaient présent. L’objet de la réunion : Comment freiner Saturne.

On donna la parole au Grand Maitre Charni qui exposa la situation et commença son discours comme suit « En astrologie traditionnelle Saturne a une horrible réputation : celle du Grand Maléfique.Ceci est une vision complètement erronée des archétypes en général, puisque rien ne peut être complètement bon ou complètement mauvais, tout peut passer de noir à blanc ou inversement, de Saturne en particulier puisque, si Saturne est bien la planète qui nous limite, nous structure, nous ne sommes en fait rien sans structuration. C'est donc en quelque sorte la planète qui nous tient lieu de colonne vertébrale, qui nous permet d'être debout ».

« Saturne représente ce qui nous contient, ce qui détermine notre individualité physique et psychique, et nous empêche de nous fondre dans un grand tout.Saturne représente aussi notre rapport au temps. Le temps est évidemment une de nos limites importantes et savoir "jouer le temps" est une vertu essentielle dans la réussite de notre projet »

« Pour sauver le président il faut freiner saturne. Quelques milliardièmes de secondes seront amplement suffisantes. Amplifiés par la loi de l’expansion de l’univers en fonction de la distance qui sépare la planète bleu de cet astre, ils deviendront des heures, assez suffisantes pour dilater le temps et nous permettre d’identifier le futur coupable».

Georges Inwood, le professeur d'astrophysique et chercheur en cosmologie observationnelle répliqua « D’accord jusque là tout est clair, mais comment faire, nos recherches et travaux ne sont pas aussi avancés pour nous permettre d’agir sur le temps ou sur les mouvements des planètes. Comment voulez-freiner un astre dont la taille et 700 fois celle de la terre ». D’une voie ironique il continua « Avez-vous découvert quelques chose ou un moyen chez vous pour le faire ».

« Oui professeur » répondit le Grand Maitre, tout l’assistance tourna son regard vers Charni, « nous n’avons pas tout le savoir mais nous avons le pouvoir ».
« Vous savez cher professeur qu’outre ces anneaux très brillants, Saturne a une caractéristique très frappante : en raison de sa rapide rotation, ses pôles sont aplaties, et c’est là qu’il faut agir ».

« Vous n’apportez rien de neuf Mr Charni, c’est aussi en raison de sa composition interne extrêmement fluide et même les autres géantes sont également aplaties, bon c’est vrai de façon beaucoup moins marquée » répondit Georges, il continua « Et comment vous allez procéder ?, vous allez envoyer des missiles atomiques sur cette planète ou vous vous prenez pour Bruce Willis dans Armageddon et vous allez planter des Mégacharges explosives pour détourner cette planète de sa trajectoire». Il finit ses mots par un sourire moqueur.

« Rien de ça » répondi le Grand Maitre, « Tout est dans l’esprit, tout et cosmique ».
Il continua « Savez-vous Professeur qu’on fêtait la gloire de saturne à Rome le 16 Décembre de chaque année. Ces fêtes dont l'institution remontait dans le passé bien au delà de la fondation de la ville, consistaient principalement à représenter l'égalité qui régnait primitivement parmi les hommes. D'abord elles ne durèrent qu'un jour, mais l'empereur Auguste ordonna qu'elles se célébreraient pendant trois jours auxquels plus tard Caligula en ajouta un quatrième.

Pendant ces fêtes, on suspendait la puissance des maîtres sur leurs esclaves, et ceux-ci avaient le droit de parler et d'agir en toute liberté. Tout ne respirait alors que le plaisir et la joie : les tribunaux et les écoles étaient en vacances ; il n'était permis ni d'entreprendre aucune guerre, ni d'exécuter un criminel, ni d'exercer d'autre art que celui de la cuisine ; on s'envoyait des présents, et l'on se donnait de somptueux repas. De plus tous les habitants de la ville cessaient leurs travaux : la population se portait en masse vers le mont Aventin, comme pour y prendre l'air de la campagne. Les esclaves pouvaient critiquer les défauts de leurs maîtres, jouer contre eux, et ceux-ci les servaient à table, sans compter les plats et les morceaux ».

« Et tout cela pourquoi professeur ?, pourquoi ? »
« Simplement pour collecter des Manas »
« C’est quoi le Mana vous allez me dire ?, Cette notion de Mana, qui est au fondement de la magie et de la religion, est l'émanation de la puissance spirituelle du groupe et contribue à le rassembler »
« C’est créateur de lien social, un vecteur diffus de pouvoir spirituel ou d’efficacité symbolique supposé habiter certains objets et personnes c’est aussi un pouvoir d’influence s’attachant aux personnes et aux choses, véhiculé par les revenants et les esprits ».

« C’est avec les Manas que nous allons freiner la rotation de Saturne »

(Fin de la 1ére partie, et fort probablement il n’y aurait pas de suite)

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

Aucun commentaire:

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic