mercredi 10 janvier 2007

Obus Pé (2éme partie)

Arrive ensuite la saison des "biss", jeu de billes, c’est le plus populaire. Même parfois, les grands Ados du quartier y jouent parfois (la3zallka lekbar mte3 el houma).

Le jeu le plus classique se joue sur un terrain de terre ; le domaine du jeu est limité par deux traits (erriga wé lach) entre lesquels on trouve un trou, normalement autant que le trou devient petit autant que le jeu devient difficile. De même le relief du terrain choisi, peu intervenir sur la qualité du jeu.
On connaît les vrais professionnels à partir du terrain dans lequel ils jouent.

Le but est d’avoir l’atout "el pé" et de tirer sur les autres billes avec la tienne. Toute bille touchée est gagnée.
Celui qui a "el pé" se met à la ligne de tir "ellach", les autres à la ligne de retrait "riga" ; ceux de la "riga" jouent leurs billes, ils doivent choisir des endroits un peu protégés par le relief du terrain pour éviter le tir direct de celui qui a "el pé". Ils doivent très bien choisir la distance entre leurs billes et le trou, d’une part pour encourager le jour "d’el pé" à ne pas faire des tirs directs et jouer sur le trou et d’autre part pour qu’ils puissent envoyer par la suite leurs billes vers le trou et arracher l’atout "el pé".
Alors, il ya beaucoup de techniques et de stratégies et des livres entiers peuvent écrits sur ce sujet.

Les meilleurs terrains de l'époque étaient ceux à côté de : Dar khaltek hallouma, Dar etalyana ou Dar Elhakem.
Les meilleurs joueurs: incotestablement moi, Samir Cha3cha3 Noura (شعشعنوره), Oueld el koroghli et Oueld El Laham.

Glossaire du jeu des billes tunisien :
Aya nbaissou : Allons jouer aux billes
Kref el biss : Il s’est habitué au trou,
Aubiss : terme qui ce dit par n’importe quel joueur qui envoi sa bille vers le trou
: terme qui se dit avant de tirer sur l’ennemi
Atla3 lellach : remonte à la ligne de tir
No tal3ane : Les joueurs de la riga ne peuvent pas demander au joueur du pé de retourner au lach
No chardéne / chardéne : les joueurs ne doivent pas s’éloigner avec leurs billes au-delà des lignes de limite du jeu
Yeddi hayya : Celui qui prononce ce terme peut se permettre de changer d’emplacement (en raison d’un mauvais relief) et de jouer juste à côté ( yeddek meyta est l’opposé).
no manta / manta : Celui qui le prononce interdit aux autres joueurs de mettre du sable sous sa bille pour la faire remonter d’un mauvais relief.
Kiks / no kiks : C’est de se mettre derrière sa propre bille et, de faire un barrage en V avec ses pieds et d’arrêter la bille de l’ennemi en cas de tir direct
Kiks américain : on met un seul pied derrière la bille avec le talon au sol et les orteils soulevés.
Balayage / no balayage : c’est de balayer devant la bille de l’ennemi
Bellendi : se dit sur un tir aligné, çàd qu’on a la possibilité de toucher l’une des billes se trouvant sur la même trajectoire de tir.

Les plus belles phrases sont des compositions:
Pé Bellendi,
No kiks, no manta, no balayage

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

Aucun commentaire:

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic