vendredi 26 janvier 2007

Jeudi Noir : 26 janvier 1978

Le Premier ministre tunisien, Heidi Nouira, s’efforce depuis quelques années d’appliquer une politique plus libérale. L’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT) s’oppose dès lors au Néo-Destour, parti unique de Bourguiba. Il organise une grève générale qui se termine très vite en émeutes, brutalement réprimée par l'armée. Officiellement il y a eu 52 morts et 365 blessés (200 selon d'autres sources). L'état d'urgence est instauré.

Les principaux responsables du syndicat sont arrêtés et Habib Achour est condamné à dix ans de travaux forcés; il sera gracié en 1979 et assigné à résidence.

Je me souviens bien, des camions de l’armée parqués au centre et autour du Bardo avec les officiers et soldats les armes en main.

Descendus de la cité Ibn Khaldoun et cité Tadhamen, des hordes ont saccagés le Grand Magasin du Bardo (propriété de l’armée à l’époque et actuellement Magasin Général).

Ces émeutes ont couvert la plupart des villes tunisiennes et beaucoup d’actes de vandalisme ont été commis contre les propriétés de l’état.

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

6 commentaires:

samsoum a dit…

A l'epoque il ne s'appelait plus NeoDestour mais PSD (Parti socialiste Destourien).
Je me rappelle tres bien du couvre-feu et l'etat d'urgence. On avait des soldats en face de chez nous, qui venaient parfois nous demander de la bouffe!

Tarek a dit…

hamajiyya.

Hédi Nouira est la meilleure chose qui soit arrivé à la Tunisie depuis l'indépendance. allah yar7mou ou ijibilna quelqu'un comme lui pour remettre l'économie sur les rails

Téméraire V4.3 a dit…

@Samsoum : Exact

@Tarek: Malheureusement on ne manque pas de compétences, mais ils ne sont pas dans leurs places.

Heliodore a dit…

J'habitais le quartier à l'époque et je me souviens très bien de cet épisode du magasin général (à l'époque, on l'appelait l'économat militaire)
Merci pour ces souvenirs.

D'ailleurs des années plus tard, et c'etait devenue la magasin général, il faut attaqué de nouveau en 83. (Les émeutes du pain). mais c'est une autre histoire.

ouhayed loubya a dit…

A l'époque, les tunisiens avaient des c......s, c'est pas comme la génération de t......s d'aujourd'hui .C'était l'époque d'argentine 78, je ne sais ou est ce qu'elle est passée cette génération ? Elle à due s'endormir dans ses préoccupations quotidiennes . Il y a juste la nouvelle géneration de gamin d'aujourd'hui qui parait prometteuse mais bon ...

Momo a dit…

@ ouhayed loubya
selon toi mettre le pays à feu et à sang reléve du fait d'avoir des c******s?le Jeudi Noir est la synthése de la volonté de l'UGTT de prendre une part du pouvoir,mais biensur Bourguiba avait prédit tout celà en contrant les projets de Achour et cie.
Le resultat de leur "complot" fut la mort d'innocents et la dégaradation du bien public.
C'est méme la preuve que le tunisien ne sait pas se controler et abuse de toute ouverture vers la libérté d'expression,d'ailleurs je crois que les mainfs ont été abolis depuis ce jour là et ne sont plus autorisés qu'aprés avoir consulté le Ministére de l'Interieur.
dérniére note:la nouvelle génération de gamins n'est prometteuses qu'en matiére de foot,starac' et j'en passe.

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic