samedi 7 avril 2007

Une Journée à Ichkeul

Dimanche dernier 1er Avril, nous sommes partis visiter le Parc National d’Ichkeul avec toute la famille y compris mes deux beaux frères, et encore deux invitée de choix ma mère et ma belle-mère.
Toutes les préparatifs on été faites depuis samedi, puisqu’on ne pourra pas faire de feux pour cuire sur place. Les 3 familles on préparé abondement de nourriture.

A 9:00 h du matin nous avons quitté Tunis en direction du Parc d’Ichkeul et au lieu de passer par la route habituelle de Mateur en passant par Djeida et sidi Othman, j’ai pris une bifurcation à partir de la Djeida en direction de Tebourba. C’est une petite route de compagne qui n’est pas mal du tout avec des vues superbes surtout lorsqu’on arrive au sommet de la petite montagne Djebel Madouia ou on voit l’immense plaine de Tebourba/Jdeida au dessous de nous.

Pause pipi à Mateur (pour les enfants) et arrivée à Ichkeul à 11:00.

Surprise, le 1er avril est la journée Nationale pour les Parcs Naturels et tout le monde est venu piqueniquer puisque il faisait très beau pendant ce début du printemps et il y avait de l’animation organisée par un comité de manifestation.

Après négociations ardues à l’entrée du parc avec le gendarme (et son Chef qui a refusé catégoriquement) qui voulaient qu’on fasse les 5 kilomètres restants à pieds, nous sommes parvenus à y pénétrer avec nos véhicules (parce que une personnalité locale a été autorisé à le faire, d’ailleurs, on n’était pas les seules, il y avait à l’intérieur des dizaines de véhicules).

Nous sommes arrivées au pied de la montagne à côté de plusieurs petits Hammams alimentés par plusieurs sources thermales chaude ou des baigneurs profitaient de cette eau naturelle pour dissiper la fatigue et se dégourdir les membres.
Les enfants sont revenus avec un fou rire. Ils sont entrés dans l’un des bains, il n’y avait que des femmes à moitié nues. Ils n’ont pas pu me répondre si s’était des femmes jeunes ou vieilles !!.

L’importance du complexe de l'Ichkeul est reconnue par son inscription au titre de trois conventions internationales: Réserve de la Biosphère (1977), Patrimoine Mondial Naturel (1979) et Zone humide d'importance internationale (site Ramsar, 1980).

Le parc s’étend sur 12 600 hectares et il est formé des éléments naturels suivants :
* Le lac d’une superficie de 8 900 ha, et d’une profondeur moyenne d’1 m qui recevait de l’eau douce du bassin versant en hiver et d'eau marine en été à travers le canal de Tinja, provenant de la lagune de Bizerte. Cette alternance de salinité favorisait une végétation aquatique assez spéciale qui est la principale nourriture des oiseaux d'eau migrateurs hivernants, dont la population a été estimée à 200 000 individus

* Le marais, d’une superficie d’environ 3 000 ha, étaient couverts dans le passé d’une végétation abondante qui fournissait la principale nourriture des oies cendrées et les troupeaux de bétail (2 000 têtes) appartenant au Parc National ou aux habitants du pourtour du Parc.

* Le djebel (montagne calcaire), d’une superficie de 1 400 ha, couvert d’une brousse méditerranéenne dominée par le lentisque et l’olivier, et qui compose un élément paysager de premier ordre.

La forte sécheresse continue pendant les dernières années et la réduction des apports naturels en eau douce dans le lac et les marais du Parc National de l'Ichkeul liée à la construction et au remplissage des barrages ont conduit à une diminution du niveau de l’eau et à une entrée massive d’eau de mer par le canal de Tinja.
Ce phénomène a provoqué l’augmentation de la salinité de l’eau et des sédiments, et le changement conséquent de végétation du lac et des marais vers une végétation adaptée à des conditions de forte salinité. Le résultat à été la disparition (presque) totale des principales sources de nourriture pour certaines espèces d’oiseaux d’eau ainsi la réduction du nombre de cette population d’oiseaux.

Un escalier aménagé au flanc de la montagne, nous a permis d’atteindre une minuscule clairière ou les responsables du Parc ont aménagés un petit écomusée très intéressant pour les enfants qui propose une exposition permanente avec diaporamas, un film vidéo et une documentation scientifique permettant de comprendre la richesse du site et les enjeux de la protection de l'environnement.

Les responsables des parcs ont aménagés aussi des zones spéciales de piquenique cachés dans la broussaille et accessibles par des petits escaliers. C’est une cachette parfaite pour les amoureux à la recherche de moments intimes, il y a même des bancs et des grandes tables en béton.

Après avoir bien mangé, accompagné de ma femme et de tous les enfants nous sommes partie à la découverte de cette superbe montagne. A travers un sentier qui a finit par se rétrécir, nous avons fait une marche d’environs 10 km allez et retour.
Le paysage et la verdure dans cette saison printanière étaient superbes. Au retour j’étais extenué parce que maintes fois j’étais obligé de prendre la petite Halima sur mes épaules.

A peine retourné à la smala pour savourer un Green Tea préparé par mère sur un "petit Canoun" (oui nous n’avons pas été très respectueux des consignes de sécurité) que les gardes forestiers sont venus nous informer que le parc allait fermer (à 17:00 h).

Réellement j’ai ignoré les gardes. S’était 16:30 h et le coucher du soleil prévu à 19:45 h ; en cette journée spéciale, ils pouvaient prévoir une fermeture un peu plus tardive. Mieux, ils auraient du modifier leurs horaires de travail en fonction du décalage de l’heure d’été.

A environ 18:00 h, nous avons quitté les lieux en s’assurant de n’avoir rien laissé derrière nous, les enfants en nettoyé les lieux même de bouteilles ou sachets qui nous appartenaient pas. En cette journée une action Pro-Nature est nécessaire pour la sensibilisation des enfants.

Après s’être assuré qu’on n’a pas oublié aucun gosse, nous avons pris la route de Tunis en passant par la Djeida pour l’achat d’Artichaut frais .

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

7 commentaires:

Nina louVe a dit…

Très beau partage. Choukran.

Curieuse de tout a dit…

ma7leha 3ouma fel jebia!

Inchallah j'y ferais un ptit tour prochainement...

TUNISIENDOCTOR a dit…

chnoua 3malt ghatssa fil jebiyaaa , sa7aa sa77a

samsoum a dit…

Ah cher ami, je te jures que j'ai les larmes aux yeux, tu me rappeles que je suis si loin!! C'est comme si j'y etais. Bravo et rabbi yafaddhalek wlidetek et encore merci pour partager cette randonnee

Téméraire V5.0 a dit…

@NinaLouve : Emotions en texte et images contre émotions en vers et proses

@Curieuse de Tout: C'est un très bel endroit qui mérite bien d'être visité. N'oublie pas ton maillot de bain.

@TunisienDoctor : J'ai bien souhaité mais franchement j'ai pas prévu, j'ai regretté de ne pas avoir mis mon maillot de bain.

@Samsoun : Merci, quand tu reviendras, tu feras aussi un saut là bas. Notre tunisie, aussi miniscule soit-elle, avec ses petites verdures et avec ses petits coins particuliers nous est très chère.
Je comprends bien ton émotion, moi qui n'a jamais eu le courage de s'éloigner de ce pays.

zahraten a dit…

Tbarkallah 3ala ettahfounet ethalatha! rabbi ikhalihomlek!

Téméraire V5.0 a dit…

@Zahraten : Merci beaucoup, concernant le trio, celui de gauche et mon neveu, il est inséparable de nous. Je ne le supporte pas mais je l'adore.

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic