lundi 23 avril 2007

Mariage des Filles en Arabie au VIIème Siècle

Dans ma précédente note L’Âge Légal de Mariage des Filles , nous avons constaté que l’âge de mariage légal est relativement bas.
Ce constat est très naturel, puisque nous sommes habitués à ce que nous nous marions à un âge relativement plus élevés.

Un lecteur Indou ou Pakistanais de cette note pourrait s’étonner aussi, mais inversement à notre raisonnement, il pourrait considérer cet âge comme étant minimal puisque dans leurs contrées, il est très habituel que des enfants puissent se marier très jeune.

Si on fait un retour un peu plus dans le temps, on constatera que pendant 1e 18ème siècles, les filles étaient autorisées à se marier à partir de 12 ans en France.

En Italie, au 15ème siècle, une fille qui atteignait l'âge de 15 ans sans s'être mariée était considérée comme une honte pour la réputation de sa famille.

L’âge de mariage légal varie suivant les peuples, le lieu et à travers le temps et même anthropologiquement parlant il est influencé par le climat, la race, les aptitudes psychologiques innées ou la culture humaine.

Ainsi, en période préislamique, il existait même un "Mariage avant Naissance" qui est une promesse léguée par une personne à une autre pour lui marier sa famille lorsque celle là atteint sa puberté.

La différence d’âge n’était pas un facteur contraignant chez les peuples orientaux, au contraire, elle était désirable. Les mœurs étaient différentes à celles d’aujourd’hui.

Beaucoup de personnes reprochent au Prophète Mohamed (saws) son acte de mariage envers Aïcha âgée de 9 ans et le taxent des plus mauvaises des intentions.

Ces personnes malheureusement feignent de savoir que ce type de mariage est très répondu et ordinaire, dans cette contrée (Moyen Orient), dans ce peuple (Arabes) dans cette époque (VIIème siècle).

Ainsi, les historiens mentionnent bien qu’Aïcha a eu une demande de fiançailles par un nommé Joubeir avant même que le prophète vienne demander sa main ce qui explique bien qu’elle était mariable.

De même Zeineb, la fille du prophète s’est mariée à l’âge de 10 ans au neveu de Khadija.
Aussi Roukaya et Oum Kolthoum, deux autres fille du prophète, se sont mariées respectivement à 10 et 8 ans.

Oum Kolthoum, fille d’Ali Ibn Abi Taleb, s’est mariée à Omar Ibn Khattab à l’âge de 7 ans.

Si j'ai mentionné uniquement ces noms, c'est parce qu'ils sont des personnages bien relatés dans les livres des historiens et des hadiths et on qu'on arrive facielment à cerner leurs âges.

Si l’islam aurait mis une restriction d’âge de mariage, on aurait pu dire encore, qu’il est contre les libertés personnelles.

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

13 commentaires:

Walid a dit…

Ma39oul!

bakhta a dit…

Pourquoi donc mariaient-ils les filles très jeunes au VIIème siècle ?
Merci pour la réponse

promeneur a dit…

Quelle était l'éspérance de vie au VII ème siècle bakhta ?
La réponse a ma question c'est la réponse a la tienne .

bakhta à promeneur a dit…

Je préfère mourir que d'être mariée à un vieux, ou moins vieux d'ailleurs, à l'âge de 7 ans !!!
Si je suis le raisonnement, un garçon à l'âge de 7 ans ou un peu plus 8/9/10/11 ans peut se marier comme la fille alors puisque l'espérance de vie est pareille pour lui aussi, oui ou non ?
Raisonnement par l'absurde disons... !
Si j'étais un homme vivant dans n'importe quel siècle, je ne laisserais jamais ma fille se marier avant qu'elle ne soit bien constituée physiquement et psychiquement.
Si les siècles d'avant avaient fait des aberrations je ne dois pas les cautionner aujourd'hui au 21ème siècle à mon sens...!
Que répondre à cela ?

Téméraire V5.0 a dit…

@Bakhta : Le raisonnement d'aujourd'hui ne s'applique pas au VII ème siécle, se marier à 9 ou à 12 ans c'est pareil.
En France les filles se mariait à 12 ans au 18ème siècle.

En Arabie, les filles étaient tuées à la naissance, ensuite il y a une autre tentative de meurtre avant l'âge de 6 ans en les jetant dans les puits vides.

Les filles n'étaient pas rentables, ne travallaient pas, consommaient et risquent de bafouer l'honneur de la famille ou de la tribu.
Tout celà à fait en sorte qu'on les marie dès qu'elle devienne PUBERES.

Ce texte ne cautionne pas et ne défend pas le mariage des enfants en prenant exemple sur le prophète et c'est ce que j'ai dénoncé dans ma première note.

bakhta a dit…

Ce n'est pas ton texte Téméraire qui cautionne ce sont les propos de promeneur. Ton texte défend ces pratiques. Ma mère s'était mariée à 14ans et demi. Elle était orpheline de père et de mère depuis l'âge de 9ans. Mon grand père (que Dieu apaise son âme) était un homme de loi (9dhi), il a marié ses autres filles à l'âge de 20 ans et pas avant. Il n'accordait le mariage des mineures pubertes que si une raison suffisante justifiait cela !
Tu dis bien Téméraire que le raisonnement d'aujourd'hui ne s'applique pas à la vie du VIIe siècle et réciproquement.
Il y a des exceptions à tous les siècles et ils ne sont pas et doivent pas être des généralités.
Tout ce qui est insensé et qui relève de l'aberration est à condamner...

promeneur a dit…

Ce que tu considères comme des exceptions étaient de coutumes durant les siècles passés . Je suppose que les garçons, eux aussi se mariaient très jeunes . Il y a même des souverains qui se sont mariés très jeunes .

saikiki? a dit…

@ bakhta : la durée de vie moyenne à cette époque là était de 25 ans cela répond à ta question?

saikiki? a dit…

@ promeneur : mauvais exemple!!! pour commencer, oui certains souverains se se sont marier alors qu'ils etaient encore enfants (souvent ces mariages étaient planifiés en prévision de la naissance de l'enfant)mais cela ne peut en aucun cas être comparé au vécu du peuple

Les filles du peuple, une fois mariée devaient partager la couche de l'époux, entretenir les lieux de vie, et procréer

Les souveraines avaient précepteurs et recevaient éducation. Elle ne partageait la couche de l'époux qu'à 15 ans pour les plus jeunes, 17 pour la majorité et cela même si elles avaient été mariées des années plus tôt. Lorsqu'elles accouchaient leurs enfants étaient pris en charge par tout un escadron de nounous quant au ménage là aussi le personnel ne manquait pas

vraiment les deux cas ne sont pas comparable

promeneur a dit…

Si j'ai évoqué le cas des souverains, c'est juste parce que c'est plus facile de retrouver des noms et par conséquent des exemples . Tu dois savoir saikiki qu'il y a même parmi ces rois, empereurs, maharadjah etc, certains qui ont repris les épouses ou concubines de leur pères alors qu'ils étaient gamins . Il héritaient de tout mais bien évidement ce ne sont que des cas très rares .
Vu l'éspérance de vie tout se faisait de manière précoce, sans cela la race humaine se serait éteinte .

saikiki? a dit…

oui je suis d'accord, sauf que le temps a passé la duré de vie s'est sérieusement allongé, le mode de vie a totalement changé aussi alors pk faudrait il mettre en pratique des lois ou vision de vie d'un autre temps...

de passage a dit…

Juste pour éclaircir un petit point concernant ce qui reviens souvent sur les blogs et qui concerne les mariages des personnages illustres de notre civilisation avec des très jeunes .

Je voulais dire à ceux qui se permettent de juger une époque confortablement installés devant leur ordi et avec une distance de 1400 ans . Que 9 ou 10 années après l'hegire, les circonvolutions autour de la kaaba se faisait encore par des païens complètements nus . Que l'hospitalité arabe conduisait le bédouin jusqu'a aller offrir sa couche nuptiale(un petit mariage en quelque sorte) et donc sa femme au voyageur qui faisait halte chez lui(un peu comme les iniouks je crois) .

Que les femmes s'offraient à plusieurs hommes de suite durant une période définie et une fois enceinte les faisait venir pour désigner le père .

Que durant les attaques des koreïchs elles couraient seins nus et peut-être plus avec les cavaliers arabes païens en leur promettant des nuits torrides s'ils revenaient victorieux .

Alors je m'étonne que des gens qui ont apparemment découvert le savoir avec wikipida et l'internet se permettent de commenter sur des sujets qu'ils ne maitrisent pas .
Quelle était la probabilité dans une telle société pour qu'une fille soit vierge ? Si a cela on rajoute que les arabes étaient des alcooliques, des bois sans soif, on s'aperçoit qu'il y a peu de chance pour qu'un fille y échappe .
Les musulmans évoluaient dans un milieu ou ils étaient minoritaires et ou régnait une certaine débauche .

A cela si l'on rajoute l'espérance de vie qui sauf exception devait être très courte, on comprends parfaitement qu'une fille était mariable jeune ou très jeune .
je ne pense pas qu'a l'époque, il y avait les dessins animés qui abrutissent nos gamins, ni les playstation et je ne sais quels autres jeux . Ils devaient voir le sang couler beaucoup plus facilement qu'aujourd'hui et était mature beaucoup plus rapidement que nous ne le sommes nous à notre époque .
Donc les termes pédophilie et autres si l'on ne sait pas les utiliser, laissons les a ceux qui en font usage aujourd'hui pour la combattre sur le net et ailleurs .
car là, ce sont véritablement des cas de pédophilie avec le plus souvent la mort pour le ou les enfants ( voir l'affaires dutrouc en belgique qui lui les a laissé mourir de faim emmurées vivantes) et il y en a d'autres .

Téméraire V5.0 a dit…

@De Passage : Merci pour ton commentaire, rien à ajouter.

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic