vendredi 22 juin 2007

L'Orphelinat de l'Horreur

Honte au Gouvernement de Maliki, honte à l’Amérique qui a été la cause de cela, honte à nous qui voyons ces horreurs et ne pouvons rien faire.

Des militaires américains en patrouille à Bagdad et dans le cadre d’un contrôle routinier sont tombés par hasard sur l’orphelinat de l'horreur. Ils viennent de découvrir dans un orphelinat pour enfants en difficultés (retards mentaux, troubles physiques) de nombreux petits corps étendus dans une grande salle. Les corps étaient sur le sol, nus et parfois liés à leurs lits.


Ces pauvres enfants très mal nourris, étaient maigres, faibles et à peine ils pouvaient bouger la tête. Certains étaient même couverts de leurs excréments.

Cet orphelinat est théoriquement géré par le gouvernement Irakien et de la nourriture et des vêtements y était abondamment. Au lieu de les donner aux enfants, les responsables de l'orphelinat revendait tout au marché noir.
Le directeur de l’établissement ainsi que deux soignantes se sont enfuis et les enfants ont été transférés à un autre orphelinat pour soins.

Qui blâmer, le Corrompu Maliki, le Destructeur Bush, le Foutre-merde Ahmadinajad, les Sanguinaires Terroristes, les Misérables Irakiens ou les Lâches Arabes

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

13 commentaires:

explosiv a dit…

ça m'a fait mal au coeur de voir celà!
je pleure l'irak et le peuple irakien.
que dieu soit avec eux et avec nous :'(

bakhta a dit…

C'est à NOUS TOUS !!!!!!

p'titbeurre a dit…

J'ai mal, j'ai mal, j'ai si mal que j'ai envie de vomir mes tripes. j'ai en moi une douleur atroce pour tous ces enfants qui ne connaitront jamais l'insouscience de l'enfance et j'ai surtout en moi une rancune et une rancoeur à n'en plus finir pour tous ces monstres de sanguinaires qui, sous couvert de "la démocratisation" du monde arabe, le pillent, l'assassinent et le prostituent. Mais tout compte fait, et excusez moi si je saurais dire si c'est un hadith ou une éya du coran, nous n'avons nous pauvre et lâche monde arabe que ce que nous méritons: "WA KAYFA MA KONTOM YOU WALLA 3ALAYKOM"

CITIZEN a dit…

Tous blamables. A commencer par Saddam.

SWORDEDDINE a dit…

Putain!! ça fait mal au coeur !!
Des gens meurent de faim et de soif pour que d'autres mangent du caviar et boivent du champagne.

Puisse arriver aux instigateurs et tous les responsables directes et indirectes de cette guerre ce qui est arrivé à ces enfants pour qu'ils ressentent les conséquences de leurs magouilles et décisions. le pire c'est que les responsables sont en costard cravate dans leur bureau luxueux à se goinfrer tandis que leur famille se la coule douce dans leur petit nid douillet ignorant tous les maux du monde dont ils sont responsables...

TUNISIENDOCTOR a dit…

Ils Sont tous BLAMABLES mais surtout l'occupant le colonisateurs qui est responsable de gérer le pays comme il le fait pour le petrole

x a dit…

Il parait que les militaires américains les croyaient tous morts losqu'ils sont entrés . L'un des us a lancé un ballon de baskett dans la pièce pour voir s'il y aurait une réaction et c'est là que l'un des gamins bougea la tête . Il est clair que ces enfants attendaient patiemment que la mort vienne les délivrée de cet enfer . L'un d'eux avait le corps recouvert de mouche, elles étaient sur toutes ses plaies et il ne bougeait pas, attendant patiemment la délivrance. Dans une situation de chaos comme celle qui sévit en irak, il n'y a pas de place pour les faibles, ce sont les premiers à payer le plus lourd tribut .

Pendant ce temps, des gens bien de chez nous, persistent à traiter les quelques résistants de terroristes .

Qui est responsable de ce chaos et qui collabore avec les instigateurs de ce chaos ?

Quelle est la motivation première du responsable de cet internat ?

Quelle est la motivation première
des collabos du gouvernement et autres ?

Quelle est la motivation première des représentants du fatah et en particulier de son dirigeant ?

Quelle est la motivation première de ceux qui nous concernent ?

L'argent et le pouvoir comme toujours . Alors qu'est-ce que vous voulez que ça lui fasse à ce responsable d'internat que des enfants meurent par sa faute ? Puisqu'il obtient ce pour lequel il est prêt à sacrifier tout l'irak .

En tunisie, il y avait un responsable de cantine scolaire qui faisait la même chose mais bien évidemment les enfants rentraient chez eux donc ils n'avaient pas le temps d'atteindre un seuil de carence alimentaire aussi dangereux .
Idem pour ce responsable de cantine qui n'est pas irakien et qui ne vivait pas une situation de guerre , l'argent était sa motivation première, son action était motivée par sa cupidité maladive .
Mais la question est de savoir s'il est le seul ou s'ils sont les seuls à avoir cette maladie qui les pousse à sacrifier les autres pour leur propre confort ?

Nous sommes tous malades, mais a des degrés divers .

Serions nous prêt à sacrifier une partie de notre confort pour le bien être des autres, ne serait-ce qu'un orphelin de passage ?

J'en doute .
C'est le monde entier qu'il faut changer de fond en comble pour que ceci ne puisse plus jamais se reproduire et pas seulement les irakiens, les américains ou les quelques félons parmi nous .
Toute notre système est basé sur l'accumulation des richesses, c'est cela qui explique tous ces déraillements . Il y a d'autres cas de défaillances qui sont pires que celui ci et d'autres qui sont moindres mais ce n'est pas le seul loin de là .

at'm a dit…

sans hésiter, aux laches arbes et en dernier lieu au fout-merde Ahmadinijad!

saikiki? a dit…

je vais resté polie et ne pas dire ce que je ferai bien aux ordures qui ont fait ça!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Téméraire V5.0 a dit…

@Tous : Rien ne peut surpasser la cupidité humaine.

@X : C'est bien clair qu'à une échelle réduite le 1er accusé est le resposnable de cet Orphelinat et aucune défense ne peut justifier son crime. C'EST INHUMAIN.

Sami III a dit…

:( quelle horreur!! et il faut savoir que si on voit un, on peut être certain qu'il y'en a des dizaines sinon plus dans le monde! comment peut-on arriver à ce point! la définition d'humain devrait changer, car même dans le monde animal, ça n'arriverait pas des atrocités pareilles.

Téméraire V5.0 a dit…

@Sami III : J'espère j'espère que les Amérakiens tirent les leçons et contrôlent tous les établissements similaires.

x a dit…

Je parle souvent de la corruption du fatah et de son dirigeant abbas, de notre cupidité légendaire, de notre goût prononcé pour le luxe alors que la majeure partie des nôtres souffrent de la misère .

Je ne suis apparemment pas le seul à l'avoir remarqué et a en parler .
Quand on jette un oeil sur ce que rapporte robert fisk, on ne doit pas s'étonner de ce qui ce passe sous les cieux arabos-musulmans .

J'espère que vous aurez le courage de lire jusqu'au bout ou au moins jusqu'au passage relatant les fameux robinets plaqués or d'une salle de bain d'un notable du fatah dont la maison venait d'être éventrée par un obus ennemi .


Bienvenue en Palestine!

Par Robert Fisk

Ah ! Les Musulmans au Proche-Orient ! Comme ils peuvent être pénibles ! Pour commencer, nous exigeons des Palestiniens qu’ils épousent la démocratie. Mais eux, ensuite, ils élisent le mauvais parti - le Hamas - et après cela celui-ci remporte une mini guerre civile et préside sur la Bande de Gaza. Et nous, les Occidentaux, voulons toujours négocier avec le président discrédité [de l’Autorité Palestinienne], Mahmoud Abbas. La "Palestine" d’aujourd’hui - et laissons ses guillemets à leur place ! - a deux Premiers ministres. Bienvenue au Proche-Orient !

Avec qui pouvons-nous négocier ? A qui nous adressons-nous ? Oui, bien sûr, nous aurions dû parler au Hamas depuis des mois. Mais nous n’aimions pas ce gouvernement démocratiquement élu par les Palestiniens. Ces Palestiniens qui étaient censés voter pour le Fatah et sa direction corrompue. Mais c’est pour le Hamas qu’ils ont voté. Le Hamas qui refuse de reconnaître Israël ou de respecter l’Accord d’Oslo totalement discrédité.

Personne n’a demandé - dans notre camp - quel Israël particulier le Hamas était supposé reconnaître. Israël de 1948 ? Israël des frontières d’après 1697 ? Israël qui construit - et continue de construire - de vastes colonies pour les Juifs et seulement les Juifs sur la terre arabe, avalant encore plus des 22% de la "Palestine" qui restent à négocier ?

Et c’est pourquoi, aujourd’hui, nous sommes censés discuter avec notre loyal policier, M. Abbas, le dirigeant palestinien "modéré". (C’est ce qu’en disent la BBC, CNN et Fox News). Un homme qui a écrit un livre de 600 pages sur [le processus d’] Oslo sans mentionner une seule fois le mot "occupation". Un homme qui a toujours parlé du "redéploiement" israélien plutôt que du "retrait". Un "dirigeant" en qui nous pouvons avoir confiance parce qu’il porte une cravate, se rend à la Maison Blanche et dit toutes les choses qu’il faut dire. Ce n’est pas parce qu’ils voulaient une république islamique que les Palestiniens ont voté pour le Hamas - mais c’est ce qu’on dira après leur sanglante victoire -, Ils ont voté pour le Hamas parce qu’ils en avaient marre de la corruption du Fatah, le parti de M. Abbas, et de la nature pourrie de l’ "Autorité Palestinienne".

Je me souviens avoir été convoqué, il y a des années, chez un officiel de l’Autorité Palestinienne dont les murs venaient juste d’être crevés par l’obus d’un char israélien. Véridique. Mais ce qui me frappa, c’était les robinets plaqués-or dans sa salle de bain. Ce sont ces robinets - ou les choses de cet acabit - qui ont coûté au Fatah son élection. Les Palestiniens voulaient la fin de la corruption - le cancer du monde arabe - et c’est pourquoi ils ont voté pour le Hamas. Et alors, nous, l’Occident si sage et si bon, avons décidé de les sanctionner, de les affamer et de les maltraiter pour avoir voté librement. Peut-être devrions-nous offrir la qualité de membre de l’Union Européenne à la "Palestine" si elle avait la grâce de voter pour les bonnes personnes ?

Au Proche-Orient, c’est partout la même chose.

En Afghanistan, nous soutenons Hamid Karzai, même s’il garde des chefs de guerre et des barons de la drogue dans son gouvernement. (Et, soit dit en passant, nous sommes vraiment désolés pour tous ces civils afghans innocents que nous tuons dans notre "guerre contre la terreur" sur les terres abandonnées de la province du Helmand).

Nous aimons l’Egyptien Hosni Moubarak. Ses tortionnaires n’en ont pas encore fini avec les politiciens des Frères Musulmans, arrêtés récemment à l’extérieur du Caire. Sa présidence a reçu le soutien chaleureux de Mme - oui, Mme - George W. Bush - et dont la succession passera presque certainement à son fils, Gamal.

Nous adorons Muammar Kadhafi, le dictateur fou de la Libye. Ses loups-garous ont assassiné ses opposants à l’étranger. Son complot pour assassiner le Roi Abdallah d’Arabie Saoudite a précédé la récente visite de Tony Blair à Tripoli. Le colonel Kadhafi, devrait-on se souvenir, a été appelé "homme d’Etat" par Jack Straw pour avoir abandonné ses ambitions nucléaires qui n’existaient pas. Et sa "démocratie" nous est parfaitement acceptable parce qu’il est de notre côté dans la "guerre contre la terreur".

Oui, nous aimons la monarchie du Roi Abdallah en Jordanie et tous les princes et les émirs du Golfe, en particulier ceux qui reçoivent des pots-de-vin si gros de nos sociétés d’armement que même Scotland Yard doit clore ses investigations sur les ordres de notre Premier ministre - et oui, je peux très bien voir pourquoi il n’aime pas la manière dont The Independent couvre ce qu’il appelle de façon pittoresque le "Moyen-Orient". Si seulement les Arabes - et les Iraniens - pouvaient soutenir nos rois, nos shahs et nos princes, dont les fils et les filles sont éduqués à Oxford et à Harvard, comme le "Moyen-Orient" serait plus facile à contrôler !

Il s’agit bien de cela - du contrôle - et c’est pourquoi nous tenons bon et que nous retirons nos faveurs à leurs dirigeants. Maintenant que Gaza appartient au Hamas, que vont faire nos propres dirigeants élus ? Tous nos dogmatiques de l’UE, de l’ONU, de Washington et de Moscou doivent-ils désormais parler à ces gens misérables et ingrats (je crains que non, puisqu’ils ne seront pas capables de leur serrer la main) ou devront-ils reconnaître la version cisjordanienne de la Palestine (Abbas, la paire de bras sans danger), tout en ignorant le Hamas élu et militairement victorieux à Gaza ?

C’est facile, bien sûr, d’appeler la malédiction sur chacune de leurs maisons. Mais c’est ce que nous disons de tout le Proche-Orient. Si seulement Bashar al-Assad n’était pas le Président de la Syrie (Dieu seul sait quelle serait l’alternative !) ou si le Président cinglé Mahmoud Ahmadinejad n’était pas aux manettes de l’Iran (même s’il ne sait qu’approximativement ce qu’est un missile nucléaire). Si seulement le Liban était une démocratie bien de chez nous comme nos petits pays de derrière les fagots - la Belgique, par exemple, ou le Luxembourg. Mais non ! Ces satanés Proche-Orientaux votent pour les mauvaises personnes, soutiennent les mauvaises personnes, ne se comportent pas comme nous, les Occidentaux civilisés.

Alors, qu’allons-nous faire ? Soutenir la réoccupation de Gaza, peut-être ? Nous ne critiquerons certainement pas Israël. Et nous continuerons de donner notre affection aux rois et aux princes - et aux présidents disgracieux - du Proche-Orient, jusqu’à ce que toute la région nous pète à la figure. Et, ensuite, nous dirons - comme nous le disons déjà aux Irakiens - qu’ils ne méritent pas notre sacrifice et notre amour.

Comment traitons-nous un coup d’Etat fait par un gouvernement élu ?

(Source: The Independent, le 16 juin 2007)

[article original : "Robert Fisk : Welcome to ’Palestine’"]

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic