vendredi 8 juin 2007

Le Soleil d'Allah Brille sur l'Occident (2ème Partie)

C'est découvrir la vérité avant de la chercher par des expériences. Les chercheurs musulmans, eux, n'adoptent aucune théorie. Ils préfèrent observer les malades, analyser leurs urines, et les interroger longuement. Ils découvrent petit à petit la vérité, et noircissent des milliers de pages de papier de leurs observations. Car ils ont le papier, qui n'existe pas en Occident, et qui facilite grandement le travail des étudiants et de leurs maîtres. Comment faire des études sans papier ?

Grâce à la méthode expérimentale que l'Occident ne découvrira qu'au XIXème siècle avec Pasteur et Claude Bernard, le médecin arabe Ibn al-Nafis découvrira et prouvera la circulation du sang quatre cents ans avant l'Anglais Harvey, qui établit en 1616 que le sang circule dans les poumons et dans tout le corps, poussé par le cœur.

Né en 1210, Ibn al-Nafis était le médecin chef de l'hôpital Al-Nassir du Caire, et il enseignait également la grammaire, la logique, la philosophie et le droit.
C'est en pratiquant la dissection qu'il démontra que les idées du Grec Galien sur la circulation du sang, qui devaient faire autorité en Europe jusqu'à William Harvey, étaient fausses. « Le sang pénètre dans le poumon pour s'y alimenter en air, écrit Ibn al-Nafis, et non pas pour nourrir le poumon... »
Mais les ouvrages d'Ibn al-Nafis furent ignorés en Occident jusqu'à ce qu'un jeune médecin égyptien, faisant ses études en Allemagne de nos jours, ne les retrouve.

« Si profond que soit notre respect pour Galien, écrivait déjà Abd el-Latif, médecin du sultan Salah ed-Din, celui qui reprit Jérusalem aux croisés, nous préférons en croire nos propres yeux... »

C’est pour avoir appliqué cette règle que les chirurgiens arabes du temps des Croisades pratiquent l'anesthésie sur le champ de bataille en utilisant un mélange de haschich, de jusquiame et de vesce qui endort les opérés. C’est par elle qu'ils établissent que ce sont les contractions de l'utérus qui expulsent le nouveau-né du ventre de la mère, alors qu'on croyait jusque-là que la naissance se faisait toute seule.
Ali Ben Abbas, qui fait cette découverte, écrit en même temps un traité sur les abcès de l'utérus et sur le cancer de la matrice. Dix siècles avant Darwin, il avance que les espèces s'améliorent par la sélection naturelle. C'est pour s'en remettre à l'expérimentation et non pas au dogme, qu'Ar-Razi différencie la goutte du rhumatisme ; qu'Ibn Sina guérit les paralysies de la face, après avoir distingué la pleurésie de la pneumonie et de la névralgie intercostale ; qu'At Tabarit (connu sous le nom d'Al Natili ) découvre le sarcopte de la gale ; qu'Ibn Sina révèle le caractère contagieux de la tuberculose pulmonaire, et le danger que courent les phtisiques en s'exposant au soleil ; que Masaoueih, au IXe siècle, rédigera un traité de la lèpre, un mal qui n'est pas un châtiment divin, dit-il, mais une maladie contagieuse. C'est par l'expérimentation que les médecins arabes en sont venus à vacciner les enfants contre la variole, depuis les temps préislamiques, en prélevant du pus d'un variolique proche de sa guérison. Ils l'inoculaient dans la paume de la main, entre le pouce et l'index. Les chrétiens devront attendre l'Anglais Jenner, en 1798, pour apprendre qu'on peut s'immuniser contre la redoutable «petite vérole », qui avait emporté le roi de France, Louis XV, après des millions d'autres Européens.

Et la peste, la hideuse peste qui a plusieurs fois ravagé et dépeuplé l'Europe ? En 1348, le célèbre écrivain et humaniste Boccace, l'auteur du "Décaméron", est conseiller municipal à Florence au moment où l'épidémie décime la population de la ville. Il rédige pour le prince un rapport qui commence par ces mots : « C'est en châtiment de leurs actes impies que la juste colère de Dieu a frappé les mortels. Aucune science, aucune initiative humaine n'y peut porter remède... » C'est bien là la doctrine officielle, qui interdit toute science. Cependant la même année, l'Andalou Ibn al-Khatib, historien, médecin et vizir du sultan de Grenade, écrit un traité de la peste dans lequel il explique froidement et en détail comment se fait la contagion (par le malade et ses déjections, ou un objet qu'il a touché) et comment elle arrive par les voyageurs qui débarquent à un port, venant d'une région déjà atteinte par le mal. Toujours en 1348, alors que la même peste sévit aussi à Montpellier, un professeur de l'Université chrétienne de cette ville déclare, lui, que la contagion se fait par le regard du malade. Il suffit donc, ajoute-t-il, de bander les yeux de celui-ci pour pouvoir le soigner sans danger...

Cependant, à Venise, la république marchande où on est en contact avec les Orientaux depuis longtemps, on préfère demander à des médecins arabes de venir prendre en main la protection de la cité contre la propagation de l'épidémie.
Bien entendu, la chirurgie, en pays musulman, est à la hauteur de la médecine proprement dite, c'est-à-dire brillante, alors que dans la chrétienté on reste dans l'obscurité.

Ambroise Paré, le fameux chirurgien français qui devait acquérir son expérience sur les champs de bataille d'Italie, mit au point la ligature des artères. Grande découverte, qui date de 1552, au temps de François Ier, qui sut protéger ce praticien habile, qui n'était pas passé par l'université. Mais, cette ligature des artères, l'Andalou Aboul Quasim, remarquable obstétricien, la pratiquait couramment et l'enseignait à ses élèves avant l'an 1000.

Veut-on encore d'autres exemples de la richesse ancienne de la médecine des Arabes ? L'accoucheur autrichien Walcher imagina un jour la position qui porte son nom, comme étant la meilleure dans la plupart des actes d'obstétrique. Un autre grand chirurgien allemand, Trendelenburg, montra que la position qui porte son nom encore aujourd'hui était la plus favorable à la pratique de toutes les opérations à faire au-dessous de l'ombilic. Walcher est mort en 1935, Trendelenburg en 1924. Mais Aboul Quasim, qui avait découvert et consigné ces deux positions dans son traité de chirurgie est mort, lui, en 1013... Mille ou cinq cents années d'avance : telle est la «performance» de la chirurgie et de l'obstétrique pratiquées par ces médecins qui n'ont pas l'esprit troublé par un dogme ou la crainte d'une inquisition.

Comme toutes les sciences sont cousines, cette médecine et cette chirurgie ont entraîné à Baghdâd comme au Caire le développement d'une pharmacopée considérable, où, l'on trouve tout l’héritage indien, voire chinois. Cette pharmacie arabe suscite l'activité de nombreux chimistes qui cherchent avec passion, et trouvent. La pharmacie développe donc à son tour une chimie qui est aussi efficace que le reste. La chimie entraîne la physique. Alambic, alcool, alcali, aldéhyde, amalgame, aniline, élixir, borax, talc, etc. : des centaines de mots arabes passés dans la langue d'aujourd'hui en témoignent. Autant d'appareils et de produits découverts par les chercheurs qui travaillaient pour les hôpitaux. Les sirops, les dragées et les pilules (dorées à l'or et à l'argent par Ibn Sina) furent inventés par Ar-Razi qui dirigeait une importante équipe de pharmaciens à Baghdâd. Les verriers syriens inventèrent les cornues et les appareils de distillation, qu'ils exportèrent partout. Ar-Razi découvrit, grâce à eux, l'acide sulfurique, distilla le vin pour faire de l'alcool et pour réaliser l’épuration de l'eau.

Tout cela, l'Occident finira par en bénéficier. Plus tard... Seuls l'Anglo-Saxon Roger Bacon (mort en 1292) et l'Espagnol Arnaldo de Villanueva puisèrent à la source arabe et utilisèrent la méthode expérimentale qui avait permis aux savants musulmans de progresser. Mais Bacon dut faire de nombreuses années de prison au sein de l'ordre des franciscains auquel il appartenait, condamné par ses frères pour son indépendance d esprit, qui leur paraissait sentir le soufre.

Cette disponibilité « tous azimuts » des princes, des lettrés et des savants arabes pour tout ce qui relève de l'intelligence sera la cause d'un autre grand succès de la science orientale ancienne : le grand bond en avant dans les mathématiques. En l'an 773, un Indien se présente à Baghdâd, à la cour du calife Al-Mansour. Il se dit astronome et se nomme Kankah. Il déclare qu'il connaît à fond la méthode de calcul appelée "Sind hind" en usage dans son pays. Les Arabes savent que les Indiens utilisent pour leurs calculs mathématiques et astronomiques des chiffres bien plus pratiques que ceux qu'eux-mêmes connaissent, et que tout le monde a hérité des Grecs. Al-Mansour ordonne à un des savants qui l'entourent de transcrire et traduire l'ouvrage que colporte ce Kankah et qui n'est autre que le Sindhant de l'astronome Brahmagupta.

Neuf chiffres, plus le zéro (cette géniale trouvaille), c'est le secret de l'arithmétique indienne, qui va conquérir le monde parce que le calife Al-Mansour a aussitôt compris quel formidable avenir ces signes indiens ouvrent à toute la science des nombres, à l'algèbre comme à la géométrie.

En quelques minutes, l'ouverture d'esprit d un prince musulman et de ses conseilleurs sur les bords de l'Euphrate va décider d'un progrès des connaissances humaines, rendre possible tout l'édifice scientifique à venir, sur lequel l'Occident bâtira plus tard le progrès industriel. Mais pour l’heure, l'Occident aveuglé par le dogmatisme qui pèse sur lui attendra quatre siècles avant de comprendre, et il n'acceptera ces chiffres "arabes" qu'après un long combat de retardement mené par les fanatiques des chiffres romains.

C'est un marchand de Pise, ville d'Italie, habitué à commercer avec les Arabes à travers la Méditerranée, qui va faire ce cadeau à l'Europe chrétienne. Le jeune Pisan Leonardo Bonnaci rejoint un jour à Bougie, en Algérie, son père qui y tient un comptoir d'import-export, comme on dit aujourd'hui, au milieu des "infidèles". Car les Pisans voyagent dans toute la Méditerranée et les "infidèles" sont nombreux à Pisé, qui a donc déjà ses immigrés. Le jeune Leonardo est enthousiasmé par les neuf chiffres arabes et ce zéro que son père utilise dans les comptes qu'il établit pour les douanes algériennes. Le zéro est l'abstraction irremplaçable qui permet tout l'édifice de l'arithmétique, le cadeau majeur de la pensée indienne à l'humanité. Avec les chiffres romains, on ne peut faire grand-chose d'autre que des additions et des soustractions. Avec ceux-là on peut tout faire !

Leonardo se met à l'école du "prof de maths" local, Sidi Omar. Il apprend avec ravissement à calculer les puissances, à faire des fractions, à extraire des racines, à résoudre des équations différentielles ou intégrales. Mêlant le commerce à l'étude, il se rend partout chez les Arabes, en Syrie, à Tunis, au Maroc, au Caire, où il se gorge de la science mathématique qui y fleurit. Il a 23 ans. Il rédige avec tout cela son "Liber abaci", un super-manuel de mathématiques qui va séduire l'empereur allemand Frédéric II, roi de Sicile, un pays repris pas les armes aux musulmans et où on continue de cultiver la science arabe (et à entretenir des harems...). Leonardo se rend à Palerme, à la cour de Frédéric, où il stupéfie par ses dons les savants chrétiens et musulmans qui y vivent en bonne intelligence sous l'autorité de ce souverain éclairé et réfractaire au racisme. Et en commençant par l'Italie, l'Occident finira par adopter les neuf chiffres et le zéro, qui secoueront enfin la science mathématique endormie depuis les Grecs.

Y a-t-il un domaine où les Arabes n'étaient pas les meilleurs dans ces temps anciens ou les Francs les découvrirent en venant leur faire la guerre pour leur prendre la ville sainte de Jérusalem ?

Nous avons déjà parlé du papier que le calife Al-Mansour avait adopté, venant des Chinois, et répandu partout. En Europe, il engendrera la découverte de l'imprimerie, ce qui n'est pas rien ! Et ce n'est pas tout : en revenant de la Croisade, le sire Pierre de Maricourt, curieux des choses maritimes, révèle à la France, en 1269, l'existence d'une autre merveille : la boussole à bord des navires arabes.
Les Chinois connaissaient l'aiguille aimantée, mais les navigateurs arabes l’avaient domestiquée.
Flavio Gioja, un capitaine d'Âmalfi, ville maritime proche de Naples, la perfectionnera trente ans plus tard pour en faire l'instrument efficace encore utilisé aujourd'hui.

Après la boussole, c'est l'usage de la poudre à canon que les guerriers d'Occident vont encore apprendre des Arabes. Dans la seconde moitié du XIIème siècle, l'historien militaire Hassan ar-Rammah décrit les projectiles utilisés par les troupes musulmanes comme « des œufs qui se propulsent et brûlent, qui partent en crachant du feu avec un bruit de tonnerre ».Il s'agit de fusées qui s'abattent sur les chevaliers et les archers du roi saint Louis « piégé » devant Tunis au cours de la 7e Croisade.

Du côté chrétien, le chroniqueur Villehardouin, correspondant de guerre, décrira les affres de ceux qui sont soumis à ces tirs effrayants, comparables au feu de l'enfer... En effet, les ingénieurs militaires arabes se servent de la poudre, inconnue en Occident, pour faire des fusées.
Ils vont bientôt faire des canons. Les combattants chrétiens de la « Reconquista » qui luttent pour chasser les Maures d’Espagne se trouvent soudain face à des pièces d'artillerie qui crachent des boulets dans leurs rangs. C'est à la bataille de Baza en 1325. Puis de nouveau en 1331 à Alicante et en 1342 à Algésiras, tout au sud de la péninsule ibérique. Là, ce sont des Anglais qui essuient le feu des pièces musulmanes. Quatre ans après, en 1346, ils ont compris la leçon et fabriqué en hâte une artillerie à leur tour, avec laquelle ils écraseront la chevalerie française à Crécy...

Le tonnerre de ces canons arabes a-t-il réveillé l'Occident ? L'a-t-il, en l'obligeant à chercher des aciers toujours plus durs pour faire la guerre, mis sur la route de la révolution industrielle où l'Europe au XIXe siècle redeviendra le modèle des nations ? Quoi qu'il en soit, la leçon que nous donnent les brillantes performances de la pensée scientifique chez les musulmans des siècles passés est claire. Elle nous dit que toute dictature d'un dogme éteint la science, alors que la liberté de pensée la fait fleurir. Elle nous dit aussi qu'il n'y a pas de races inférieures, et que chaque race d'hommes a beaucoup à apprendre des autres. Elle nous dit encore que tous les hommes doivent se donner la main, et se prêter leurs livres pour œuvrer ensemble au bien commun, en usant le moins possible de cette poudre à canon dont l'invention, après tout, n'était pas indispensable.

D'après le Livre : Le Soleil d'Allah Brille sur l'Occident
Sigrid Hunke
(Edition Albin Michel)

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

40 commentaires:

SWORDEDDINE a dit…

Merci Témé pour ces deux précieux derniers posts.

Décidément les arabes progresseront en revenant en arrière!!
Donc "ken nwa5rou kif boul ejjmal" ce serait pas aussi mal que ça !!!

Maudits soient ceux qui ont délaissé tout cet acquis au profit de joies, des jeux et des plaisirs charnels en conduisant une culture entière vers la débauche, l'ignorance et la régression.

TUNISIENDOCTOR a dit…

merci téméraire pour ces derniers post trés intéressants et pertinents.
yeslem fommek ya sword

عماد حبيب a dit…

مرض عضال أصاب العرب و المسلمين اسمه تمجيد الماضي و تقديسه لدرجة عبادة الأسلاف احيانا

ما الفائدة من تذكر هذه الأمجاد، لو كانت فعلا حقيقية اليوم و قد تجاوزها العالم بآلاف السنوات الضوئية

انه البحث عن عزاء
دفن للرؤوس في الرمل
دعوة للعودة إلى الماضي
دعوة للموت بكل بساطة


من يقول أن العرب أو المسلمين تخلوا عن أمجادهم بسبب ملذاتهم أو بعدهم عن الدين لم يفهم شيئا أصلا أو فهم بالمقوب

العرب لم ينتجوا حضارة بل نقلوا و نهبوا و استولوا على حضارة غيرهم و يوم قفل باب الاجتهاد و تحجر الفقه و قضي على كل الفرق الا السنة بجأت حصور الإنحطاط و التحجر التي نعيها لليوم


ألم يحن الوقت لنتلى عن هذه الأساطير اليهودية ؟

مجرد سؤال يا
téméraire
;))

Walid a dit…

On ne retrouvera pas ces gloires et cette "renaissance" en pleurant sur le passé et on non plus en laissant tomber cette identité, ce passé et en essayant juste de suivre ce n'est pas la culture de foot ou de star academy qui nous fera avancer c'est plutot la bonne volonté de la part de tous et le travail serieux tout en regardant le passé et le present avec objectivité et en faisant les meilleurs choix qui font la balance entre l'heritage du passé et les et les contraintes du présent...Le travail, la bonne volonté, l'eveil intellectuel est une necessité pour survivre.

SWORDEDDINE a dit…

@Imed: il ne s'agit pas de glorification du passé ni des ancêtres mais de prendre exemple et de savoir que dans nos gêne réside le génie aussi.
Il n'a jamais été question d'éloignement de la religion et personne ne l'a évoqué ici, il s'agit de travail, de la recherche, du bon sens, de sciences... Que tu sois athée acharné contre l'islam est une chose, mais que tu rapportes même cet article à la religion en est une autre.
Donc selon toi ils n'ont fait que copier et voler...
Tu dois surement avoir raison alors que tous les fins connaisseurs scientifiques et historiens sont dans le tort. Merci de me permettre de douter de ta connaissance sur ce sujet.
Il faut se rappeler que celui qui n'a pas de passé n'a pas d'avenir!!
ce n'est pas de nostalgie mais d'exemple qu'il faut parler.

MALI a dit…

Pourquoi, mais pourquoi donc des gens comme, Al Kindi, Avicenne, Ibn Roshd, et des centaines d’autres ont été les phares de l’humanité à leur époque. Pourquoi donc depuis plus de 7 siècles l’Islam flamboyant est il mort ? Voilà la question qui m’importe. Si l’on veut être très près et tatillon, on peut dire que l’ère d’or des arabes est morte avec les Abbasides. Qui comme vous le savez ne sont pas arabes mais perses. Ce qui ne fait pas long aux arabes en orient ! Seul le royaume d’Espagne est resté arabe. Pourquoi donc, ce que les musulmans faisaient il y a 1000 ans, ne peuvent ils pas le refaire maintenant ? Pourquoi les penseurs et physiciens du 20ème siècle sont ils majoritairement juifs (Nietszche, Einstein, Freud.
Etc…) Parce qu’ils se sont remis en question. Parce qu’ils ont cherché (et trouvé) ce qui dans leurs Textes était le meilleur. Par ce qu’ils ont plus cru aussi bien en l’Homme qu’en leur Dieu.(lire Nietszche )Mais je n’ai aucune prétention de trouver la solution à cette Enigme. Je cherche mais seul Allah sait.
Je vous suggère quelques aphorismes d’Avicenne (médecin certes musulman mais non arabe) :
1- Le temps fait oublier les douleurs, éteint les vengeances, apaise la colère et étouffe la haine ; alors le passé est comme s’il n’eût jamais existé.
2- Se tourner vers ce dont on n’a pas à s’occuper et compter sur la partie obéissante de l’âme est une faiblesse. Se réjouir de la parure de sa propre essence en tant qu’elle appartient à celle-ci, bien que cette parure soit réelle, est une orgueilleuse erreur. Mais se diriger par l’universalité vers le vrai, c’est le salut.
3- Quand je grandis, cité ne fut à ma mesure ; quand mon prix s’éleva, je manquai d’acheteurs. "
Avicenne explique comment il s’y est pris pour rédiger son Livre de la guérison, à partir de traductions de textes anciens et en ajoutant ses propres observations ou commentaires : « Quand j’ai entrepris ce livre, j’ai commencé par la Logique, et j’ai tenu à me conformer à l’ordre des livres des logiciens : j’y ai exposé des mystères et des subtilités qui ne se trouvent pas dans les livres dont nous disposons. J’ai poursuivi par la Physique [...] ; j’ai poursuivi ensuite par la Géométrie ; j’ai alors résumé, de manière subtile, le livre des Éléments d’Euclide [...]. J’ai fait suivre cela d’un résumé du livre de l’Almageste, en astronomie, et, outre le résumé, d’un éclaircissement et d’une explication. J’y ai joint, après avoir terminé cela, quelques compléments que l’élève doit connaître pour atteindre l’achèvement de l’art et pour faire coïncider les règles de l’observation et les lois naturelles [...]. »
On voit bien que quand les musulmans se remettent en question et « s’ouvrent » ils peuvent le meilleur. 80 % de ce connaissait Ibnou Sina vient d’Aristote… Qu’un (une)de nos correspondant (es) traite de « pauvres âmes égarées » (islam_ayeh) : « Mets toi dans la tête que les musulmans ne sont pas des drewechs we kol chay ijed 3alihom! Les génies musulmans qui maitrisaient les maths aussi bien que la médecine ou la loi religieuse (arrazi, ibn roched, ibn sina et j'en passe) n'étaient pas aussi stupides! »
Et j’en passe… il (elle) a raison de passer car depuis le 15 ème siècle après JC on peut passer car les arabo musulmans sont définitivement absents. Il faut être conscient que le trésor scientifique développé par les musulmans jusqu’au 15 ème siècle vient du monde grec et indien (persan). D’ailleurs ces prix nobels (pardon nobel n’existait pas encore) reconnaissent eux même leur patrimoine. Les Arabes ont donc traduits (les nestoriens plus exactement). Les génies ont travaillé, les génies arabo musulmans bien sûr. Les traducteurs italiens ont transmis. L’Europe a lu nos scientifiques. Les ont appliqués et très vite distanciés. Jusqu’à ce jour.
Et maintenant on (les musulmans) détruit des tours américaines pour prouver notre puissance. On détruit des bouddhas à Bamian pour prouver notre bétise. On ne sait plus construire. On ne sait que détruire. Pardonnez mon propos brutal mais je suis en colère. Salam. MALI

عماد حبيب a dit…

@ SWORDEDDINE

لست ملحدا و لست متحاملا على الإسلام أنا فقط ناقد للفكر الديني،

أي دين كان ،

و أعتبر هذا الفكر سبب تخلفنا لا أكثر و لاأقل

تعليقي عن الدين كان بخصوص ما فهمته من كلامك أنت تحديدا

أنا لم أناقش صحة ما جاء في الكتاب و لا أنكر أن العبقرية يمكن أن تكون في جيناتنا

لكني لا أرى فائدة من تمجيد الماضي بهذه الصفة الغارقة في الخيالية و الأحلام

ثم هناك سلمات تتكرر كثيرا بدون أدنى دليل علمي أو منطقي مثل

Il faut se rappeler que celui qui n'a pas de passé n'a pas d'avenir!!


بربي بأمارة آش ؟

هذه المسلمات، كوجوب الحفاظ على الهوية و الأصالة و التقاليد ، لا تنفع لكنها قد تضر،

نحتاج علما و عملا و اندماجا في عصرنا و عالمنا

لكن النظر الى الخلف و الوقوف عند الأطلال بعين باكية و ليست ناقدة خطير جدا لأنه ا ما يولد الإرهاب

عموما أنا قلت رأي باختصار لم أهاجم أحدا إنما انتقدت فكرة

تحياتي و شكرا لك

عماد حبيب a dit…

@mali

بجاه ربي يا
mali
كيفاش العباسيين فرس و هوما بني العباس عم محمد معناها من قريش نفسها موش عرب برك

أما البرامكة فكانوا وزراء فقط

المهم الإجابة عن سؤالك اسمها محنة خلق القرآن في عصر المأمون

:)

تلك كانت المحنة التي بدأ بها الإنهيار لكن جذوره ضاربة في قلب التاريخ بدأ من يوم السقيفة حين رفع عمر سيفه و فرض أبو بكر خليفة بالقوة و بعدها قضى خالد ابن الوليد على كل المسلمين الذين لم يرضوا بذلك و اسموهم مرتدين

بل قتل مسلما فارسا اسمه مالك ابن نويرة و دخل بزوجته في نفس الليلة

جذور الإنحطاط بدأت بكذاب مثل أبي

هريرة


لكن هذا خارج الموضوع

;)

Téméraire V5.0 a dit…

@SWORDEDDINE :
Pour savoir pourquoi nous sommes en régression, il faut savoir pourquoi nous étions en progression. Les bédouins arabes qui venaient du bas fond du sahara sont devenus une civilisation grâce à l’ISLAM.
Maintenant de quel Islam s’agit-il ?

@TUNISIENDOCTOR :
Ils ne plaisent pas à tous le monde.

@Imed Hbib :
Tu confonds énormément entre la reconnaissance de son passé et de sa civilisation et le culte mythique des savants.
Prenons l’exemple sur l’occident auquel tu te réfère. Les américains, dernière civilisation en date, ne manquent pas un jour sans nous rappeler les pionniers qui ont conquis le far-west et qui ont bâti la mère patrie.
Les Grecs doivent-ils oublier Thalès, Pythagore, Platon, Aristote, Euclide et tous les autres dont je ne me rappelle plus.
Les français, doivent-ils oublier Lavoisier, Marie Curie,
L’Italie doit-elle oublier Michel Ange, Raphaël, Leonardo Da Vinci, Titien.
L’Europe doit-elle oublier Les Médicis, Charles-Quint, Charlemagne, Luther. Bon je me restreins à ces quelques noms et je me passe des autres civilisations Chinoises, Japonaise, Hindoue et autres.

Ces personnages ne sont pas dépassés, ils sont encore la référence de tout ce qui se construit. Tu ne peux pas progresser dans l’école si tu ne connais pas Pythagore et Lavoisier.

Pourquoi devrons-nous chercher des condoléances ou cacher nos têtes comme des autruches ???.

Tu es tellement obsédé par le dénigrement de la religion que n’importe quel texte qui se réfère à la religion te parait comme un appel pour le retour au passé.

Tu mâches et tu répètes toujours les mêmes mots inutilement.

Si Imed nous sommes heureux d’entendre ton rejet de l’existence d’une civilisation Arabo-musulmane mais crois moi mon ami, tu es loin de faire le poids devant des académiciens qui confirment cette civilisation tel justement Sigrid Hunke l’auteur du livre « Le Soleil d'Allah Brille sur l'Occident ».

Le fait de dire qu’ils sont copieurs te place loin de connaître la moindre chose de cette civilisation.
Je te défie de me donner un seul exemple d’un seul Inventeur connu dans le monde moderne qui n’a pas copié sur les sciences pre-moyenâgeuse, notamment la relativité d’Einstein.

Ton raisonnement n’a pas un départ scientifique mais plutôt extrémiste qui se manifeste même dans ton accusations des juifs d’avoir crée ces mythes alors qu’ils existaient même avant eux (le sais-tu bellahi ???).

Je suis désolé Imed de te parler ainsi mais tes propos te trahissent.

de passage a dit…

c'est fatiguant de devoir répéter les mêmes choses, il faudrait que je fasse des recherches sur mes précedents commentaires ou que j'en fasse une base de donnée, cela me reposera .
Y en a à qui il faut toujours répéter la même chose .

Ce que je trouve paradoxal, c'est que les commentaires des plus virulents islamophobes se font en arabe, la langue du Coran .
Quand a eux, les plus farouches défenseurs de l'islam s'expriment en français . Est-ce que le fait de s'exprimer en français est synonyme d'ouverture ou de repli, de tolérance ou d'intolérance ?

Bon je dois m'absenter, le devoir m'appele . j'ai tellement peur et je suis tellement soumis au Dompteur des puissants et des orgueilleux, de ceux qui pensent se soustraire aux chatiments Divin, que j'ai peur d'arriver en retard .

MALI a dit…

A Imed HbibÆ ײجج‰ڜ ﻼڜЫМ ЙГЖ λשق, ce qui prouve que ﻼڜЫМ ЙГЖ est excat. N’est ce pas ? Amicalement. MALI

عماد حبيب a dit…

@Témétaire

من منا لا يتوقف عن تكرار نفس المواضيع و نفس الكلمات ؟

مع أن التعبير عن القناعات ليس عيبا مادام يتم بطريقة حضارية و قبول بالنقدو الحوار

و أنا ردي كان في هذا الإطار


أن تنقل مواضيع عن كتب من هذا الصنف و تحت هذا العنوان شمس الله تشرق على الغرب
allah et non pas dieu

فهذا موضوع استشراقي ديني أساسا

ثم أنا لا أرى فيه غير تمجيد لماض خيالي


انت تنقل فكر الخرافة ليس إلا

من الإعجاز العلمي الموهوم للقرآن و السنة إلى الماضي المزركش بالأكاذيب غطاء حريري تحته خمج قرون ،


ما تكتبه أو تنقله هو أبجديات الفكر السلفي و بالتالي ماقبل الإرهابي


ثم لم أفهم ما الذي لم يأت به اليهود و سبقهم غيرهم له ؟

peux-tu expliquer plus stp ? il se trouve que mes recherches ces jours-ci sont sur la bible archéologiquqment (la bible dévoilée d'israel fenklstein), et comme il prouve que ni abraham, ni moise, ni l'exode , ni même l'origine sémite des israeilites n'a jamais existé, cela prouve que le coran aussi qui parle d'ibrahim et de bani israil , avec du copier/coller de la torah et du talmoud, n'est que des mythes

berf,


أقدر جدا مدونتك عن تونس العتيقة، بل كثيرا من مواضيعك هنا ، لكن يستفزني جو الدروشة منك و من بعض المعلقين في مواضيع كثيرة،

، لذلك أرد ، بدون أن أهاجم أحدا أو أشكك في معرفته بل فقط أنتقد الفكرة

@MALI

oui

Téméraire V5.0 a dit…

@Walid :
A chaque fois qu’on parle du passé, on nous fait sortir cette cassette de cesser de pleurer sur le passé. C’est ridicule, on veut nous déraciner complètement et qu’on laisse tomber nos origines alors que spectaculairement, l’Occident s’attache à son histoire et à son patrimoine.

@MALI : La réponse à la question du Pourquoi est difficile d’y trouver une réponse à notre niveau (nous sommes des Amateurs).
Mais ce qui est clair et net et que l’Islam est une religion qui appelle à la science et à la réflexion et qui a trouvé le TERRAIN FAVORABLE pour cela.

Aujourd’hui et depuis l’accaparation des pays arabes par l’empire Ottoman, ce TERRAIN FAVORABLE n’existe plus. Il n’y a plus d’investissement dans l’enseignement, dans les enseignants et dans la Recherche.

@Imed Hbib :
Suite à ton commentaire, peux-tu STP, me répondre sur les questions suivantes :
Peux-tu m’expliquer comment tu n’es pas agnostique ou athée et que tu es uniquement un critique des religions ?

Comment tu te vois non islamophobe alors que ton blog dénote le contraire ?

Quels sont les signes qui te montrent que ma note ou mes commentaires sont un rattachement aveugle et rêveur aux gloires d’Antan ?

Devrons-nous adapter la pensée occidentale et absoudre notre culture et nos coutumes pour pouvoir être up-to-date ?

Donc selon toi, la décadence de l’Islam a commencé le jour ou le prophète est mort ?

Comme tu t’es porté sur Abou Horayra, je me permets mon ami de te dire exactement à ta façon, que la Décadence a commencé les jours ou des personnes comme toi à la solde des étrangers on commencé à induire les gens en erreur SANS PREUVES HISTORIQUES.

@Mali : J’ai pas compris ton dernier commentaire, il s’est affiché comme du chinois.

@Imed Hbib :
Quand tu te portes sur des Personnes SANS PREUVES, ce n’est plus de la critique, c’est de la désinformation.

Que tu ne connais pas l’auteur ou le livre, ce n’est pas mon problème, c’est un livre qui a eu un franc succès et énormément de critiques spécialement Occident depuis sa première édition début des années 60. Si j’avais mis un livre qui critiquait l’islam tu m’aurais accroché un "Nichan".

Bellahi cesse de dire des bêtises, « Un passé Imaginaire » est-ce que ça veut dire, qu’Avicenne, Abou Alkacim, Ibn Alafis non pas existé ou ils n’ont rien fait.

Tu critiques acerbement SANS PREUVES alors que les deux articles publiés ainsi que tout le livre « Le Soleil d'Allah Brille sur l'Occident » sont confirmés par des preuves historiques et physiques.
ثم لم أفهم ما الذي لم يأت به اليهود و سبقهم غيرهم له ؟
Mon commentaire était à propos de ce qui figurait dans la bible mais dont les mythologies antérieurs ont évoqué et comme tu es versé sur la bible archéologiquement dévoilée tu devais connaître la réponse.

Les religions monothéistes sont issues d’une même source donc forcément elles se ressemblent dans certains aspects mais le Coran est très différent de la bible et je te promets une note prochaine dans ce sens.

En nous appelant des Derviches, tu ne nous attaques pas du tout, tu veux seulement nous critiquer. Ôte le masque Hbib, ce n’est pas avec pareils termes qu’on critique. LA Vrai Darwcha c’est la propagation des mensonges SANS PREUVES.
J’attends encore ta note des 30000 versets.

MALI a dit…

A tous :
ٿڮשּׁפּﮱÆ ײجج‰ڜ ﻼڜЫМ ЙГЖ λשق, et pour finir ﻼڜЫМ ЙГЖne veut sûrement pas dire le contraire de ce qui est ٿڮשּׁפּﮱÆ ײجج‰ڜ ﻼڜЫМ exactement qu’en pensez vous ? Amicalement. MALI

MALI a dit…

A Téméraire : ce bouquin trone au milieu de ma bibliothèque depuis au moins 30 ans. Je ne l'ai jamais ouvert mais il m'a accompagné pendant tous mes déménagements. Grace à toi je vais le lire. Merci c'est un K d'O que tu me fais. MALI

عماد حبيب a dit…

3000 j'ai jamais dit 30000

vas sur mon blog, même si je na parle pas de jam3 el 9or2an

mais qui l' écrit.

Pour :

جمع القرآن و مصحف عثمان و آية الرجم و آية إرضاع الكبير و سورة البقرة كانت تقرأ 3000 آية

j'avoue que je n'ai pas trouvé le temps de la préparer, car je ne veux pas aire du copier/coller,

الدروشة ليست سبة أو إهانة

و أنا لم أنكر وجود أي عالم أو أي جامعة أو حتى حضارة، أنا أنكر التركيز على جانب فقط من الأمر، انكار أن أغلب العلماء ليسوا عربا من ابن سينا إلى الرازي و أنهم في أغلبهم و لليوم لازال يتم تكفيرهم


أنكر نسيان المذابح و المآسي و المظالم و التخلف الذي ورثناه


أعلم أن أوروبا في ذلك العصر كانت متخلفة أكثر منا لأنها كانت تحت تأثير الكنية المسيحية المسيحية مثلها مثل الإسلام ديانة يهودية متخلفة و لم تتقدم أوروبا إلا في عصر النهضة ، اي بعدها عن الكنيسة و سيطرتها

عماد حبيب a dit…

الروايات التي ذكرت سوراً أو آيات زُعِم أنّها كانت من القرآن وحُذِفت منه ، أو زعم البعض نسخ تلاوتها ، أو أكلها الداجن ، نذكر منها :

الأُولى : أنّ سورة الأحزاب تعدل سورة البقرة :

1 ـ روي عن عائشة : " أنّ سورة الأحزاب كانت تقرأ في زمان النبي (ص) في مائتي أية ، فلم نقدر منها إلاّ على ماهو الآن " ـ الاتقان 3 : 82 ، تفسير القرطبي 14 : 113 ، مناهل العرفان 1 : 273 ، الدرّ المنثور 6 : 56 ـ وفي لفظ الراغب : " مائة آية " ـ محاضرات الراغب 2 : 4 / 434 .

2 ـ وروي عن عمر وأبي بن كعب وعكرمة مولى ابن عباس : " أنّ سورة الأحزاب كانت تقارب سورة البقرة ، أو هي أطول منها ، وفيها كانت آية الرجم " ـ الاتقان 3 : 82 مسند أحمد 5 : 132 ، المستدرك 4 : 359 ، السنن الكبرى 8 : 211 ، تفسير القرطبي 14 : 113 ، الكشاف 3 : 518 ، مناهل العرفان 2 : 111 ، الدر المنثور 6 : 559 ـ .

3 ـ وعن حذيفة : " قرأت سورة الأحزاب على النبي (ص) فنسيتُ منها سبعين آية ما وجدتها" ـ الدر المنثور 6 : 559 ـ .



الثانية : لو كان لابن آدم واديان …

روي عن أبي موسى الأشعري أنّه قال لقرّاء البصرة : " كنّا نقرأ سورة نشبّهها في الطول والشدّة ببراءة فأنسيتها ، غير أنّي حفظت منها : لو كان لابن آدم واديان من مال، لابتغى وادياً ثالثاً ، ولا يملأ جوف ابن آدم إلاّ التراب " ـ صحيح مسلم 2 : 726 / 1050 ـ .

الثالثة : سورتا الخلع والحفد .

روي أنّ سورتي الخلع والحفد كانتا في مصحف ابن عباس وأُبي بن كعب وابن مسعود ، وأنّ عمر بن الخطاب قنت بهما في الصلاة ، وأنّ أبا موسى الأشعري كان يقرأهما .. وهما :

1 ـ " اللهم إنا نستعينك ونستغفرك ، ونثني عليك ولا نكفرك ، ونخلع ونترك من يفجرك" .

2 ـ " اللهم إياك نعبد ، ولك نصلي ونسجد ، وإليك نسعى ونحفد ، نرجو رحمتك ، ونخشى عذابك، إنّ عذابك بالكافرين ملحق" ـ مناهل العرفان 1: 257، روح المعاني 1: 25.

الرابعة : آية الرجم .

روي بطرق متعدّدة أنّ عمر بن الخطاب ، قال : " إيّاكم أن تهلكوا عن آية الرجم .. والذي نفسي بيده لولا أن يقول الناس : زاد عمر في كتاب الله لكتبتها : الشيخ والشيخة إذا زنيا فارجموهما البتّة ، نكالاً من الله ، والله عزيز حكيم . فإنّا قد قرأناها " ـ المستدرك 4 : 359 و 360 ، مسند أحمد 1 : 23 و 29 و 36 و 40 و 50 ، طبقات ابن سعد 3 : 334 ، سنن الدارمي 2 : 179 ـ .

وأخرج ابن أشته في (المصاحف) عن الليث بن سعد ، قال : "إنّ عمر أتى إلى زيد بآية الرجم ، فلم يكتبها زيد لأنّه كان وحده " ـ الاتقان 3 : 206 ـ .
الخامسة : آية الجهاد :

روي أنّ عمر قال لعبد الرحمن بن عوف : " ألم تجد فيما أُنزل علينا : أن جاهدوا كما جاهدتم أوّل مرّة ، فأنا لا أجدها ؟ قال : أُسقطت فيما أسقط من القرآن " ـ الاتقان 3 : 84 ، كنز العمال 2 : حديث / 4741 ـ .

السادسة : آية الرضاع :

روي عن عائشة أنّها قالت : كان فيما أُنزل من القرآن : " عشر رضعات معلومات يحرمن ، ثم نسخن بخمس معلومات ، فتوفي رسول الله (ص) وهنّ ممّا يقرأ من القرآن " ـ صحيح مسلم 2 : 1075 / 1452 ، سنن الترمذي 3 : 456 ، المصنف للصنعاني 7 : 467 و 470 ـ .

السابعة : آية رضاع الكبير عشراً :

روي عن عائشة أنَّها قالت : " نزلت آية الرجم ورضاع الكبير عشراً ، ولقد كانت في صحيفة تحت سريري، فلمّا مات رسول الله (ص) وتشاغلنا بموته دخل داجن فأكلها" ـ مسند أحمد 6 : 269 ، المحلّى 11 : 235 ، سنن ابن ماجة 1 : 625 ، الجامع لأحكام القرآن 113:14 .

الثامنة : آية الصلاة على الذين يصلون في الصفوف الأُولى !

عن حميدة بنت أبي يونس ، قالت: " قرأ عليّ أبي ، وهو ابن ثمانين سنة ، في مصحف عائشة: إنّ الله وملائكته يصلّون على النبيّ يا أيّها الذين آمنوا صلوا عليه وسلّموا تسليماً وعلى الذين يصلون في الصفوف الأُولى " . قالت : " قبل أن يغيّر عثمان المصاحف " ـ الاتقان 82:3 ـ .

التاسعة : عدد حروف القرآن .

أخرج الطبراني عن عمر بن الخطاب ، قال : " القرآن ألف ألف وسبعة وعشرون ألف حرف " ـ الاتقان 1 : 242 ـ . بينما القرآن الذي بين أيدينا لا يبلغ ثلث هذا المقدار .

enjoy !!!
:)

islam_ayeh a dit…

@Mali
je ne me rappelle pas avoir traité Aristote & co de "pauvres âmes égarées "!! leh tetballa 3laya ?
en plus, c mal honnête de me citer hors contexte!
Je ne sais pas si t fort en maths mais dire que les travaux de avicenne sont 80% de ceux d'aristote est largement exagéré..

Le pb est que nous avons appris les sciences : maths, physique, sciences naturelles... comme si elles des vérités absolues tombées du ciel! Alors que ce sont les fruits d'un héritage partagés par toutes les civilisations disparues et existantes encore!

@Imed elkadheb :
va te faire soigner de la rage! les chiens aboient mais la caravne passe!

ken n3awdou nekhdhou eb asbeb elnahdha elli el islam "justment" tlabha menna, ataw en3awdou narej3ou khir men 9bal! welhamdoullah, elbache2er bdet todh_hor!
Malisya bach et9ademet ma kafretech eb rabbi we eb tarikh_ha! bel 3akess : ses banques islamiques sont parmmi les plus fortes au monde!

وَتِلْكَ الْأَيَّامُ نُدَاوِلُهَا بَيْنَ النَّاسِ
آل عمران

PS : en faisant un aperçu de ce post je viens de découvrir les "choubouhet" que t'as mis si fièrement, comme si jebet elsid, men wedhnou! "ken ghirak achtar!!!"

ethanna, hani raje3lek inchalah!

عماد حبيب a dit…

و إذا كانوا يقصدون بالحضارة كوكبة العلماء الذين ظهروا بين القرنين الثالث و الرابع الهجريين ، فلم يكن بينهم عربياً سوى الكندي و هو فيلسوف متواضع الشأن إذا قيس بغيره ، و لم يكن ظهور تلك الكوكبة بسبب الدين و علامة على إقامته حضارة ، و إلا كان من الضروري أن يظهروا مع ظهور هذا الدين ، لا أن يظهروا في زمن بعينه ، ثم يختفوا باختفاء هذا الزمن ، لأن ظروف هذا الزمن هي ما أنتجهم و ليس الدين و لا رجاله و لا العرب و لا تقاليدهم. كان زمن انفتاح حضاري على حضارات العالم القديم بالترجمة و النسخ و الإضافة أحياناً ، في زمن ذهبي لإمبراطورية قوية لا تخشى على نفسها من فكر أجنبي ، و هو زمن أنجب الرشيد و الأمين و المأمون و غيرهم من الخلفاء المستنيرين ، الذين جعلوا بلاطهم مكاناً حراً للعلم بصنوفه و الشعر و الموسيقى و الأدب حتى أدب الفضائح و فنون العري و الفجور و الجنس على أنواعه حتى المثلي منه و التباهي به شعراً ، و تلازم وجودها مع وجود هذه البيئة المنفتحه التي أنتجت مع فنون الفجور فنوناً راقية و علوماً متقدمة بمقاييس زمنهم ، و عندما أغلق باب الحريات العقلية مع المتوكل و خلفه ، ذهب علماؤنا و لم يعد أحدهم من يومها رغم وجود العروبة و رغم وجود الإسلام ، بينما كانوا موجودين رغم وجود العري والفجور ، لكن مع مساحة حرية لم يدخلها رجال الدين ليصادروها.

و لأن الإسلام ظهر في بيئة قبلية بدوية لم يعرف معنى الوطن و المواطنة ، فالقبيلة المتحركة دوماً لا تعرف وطناً إنما تعرف شيئاً معنوياً يجمعها أطلقوا عليه (الحمى) ، يتحرك معهم أينما تحركوا في حمايته و حماه ، و عادة ما كان هذا الحمى يمثل القبيلة كلها ، و هو في النهاية رمز ميتافيزيقي كان يلتبس برب القبيلة ، و هو ما يشبه قول الإسلاميين اليوم أن الإسلام وطن ، بل أن هذا الحمى أو الدين أرفع بدرجات من أى معاني تتعلق بجغرافية الأرض أو حدودها ، أو كما يقول الشيخ يوسف قرضاوي : " إن الإنسان يضحي بنفسه من أجل دينه ، فالدين مقدم على الإنسان.. فالدين هو الضرورة الأولى و بعده تأتي ضرورة النفس و بعدها النسل و بعدها العقل و المال (و لا يذكر الوطن كضرورة من هذه الضرورات) / حلقة الظاهريون الجدد ، قناة الجزيرة". و من ثم ساغ لكاهن الإخوان الأكبر أن يقول عن إيمان صادق " طظ في مصر و أبو مصر و اللى في مصر ".


موقع اعمال الدكتورسيد القمنى

http://quemny.blog.com/

@islam machin

etrabba chwaya wet3alam trod 3al afkar men guir ma tseb ennas

الشجاعة الي وراء الكلافيي راهي ماهياش بطولة

قول الي تحب على أفكاري رد عليها كذبها ناقشها أما تسبني أنا شخصيا

معناها لكل بساطة ما عندكش رد

كلما إزدادت الفكرة هشاشة إزداد إرهاب أصحابها في الدفاع عنها

SWORDEDDINE a dit…

@Imed Habib :
"مرض عضال أصاب العرب و المسلمين اسمه تمجيد الماضي و تقديسه لدرجة عبادة الأسلاف احيا"
Tu mets dans le même bain les musulmans et les arabes, tu n'arrives pas à différencier ethnie, de civilisation et de religion, puis tu converges vers:
"العرب لم ينتجوا حضارة بل نقلوا و نهبوا و استولوا على حضارة غيرهم"
Les arabes ont volé et usurpé et n'ont rien construit ni inventé.
A mon étonnement tu dis ne pas t'acharner contre l'islam et que tu n'es pas athée, "لست ملحدا و لست متحاملا على الإسلام أنا فقط ناقد للفكر الديني،
"

et pourquoi tu dis alors "و عندما أغلق باب الحريات العقلية مع المتوكل و خلفه ، ذهب علماؤنا و لم يعد أحدهم"
alors que ce ne sont pas des scientifiques juste des copieurs et des voleurs, en plus tu dis que ce sont nos scientifiques alors que tu défends qu'ils sont tous perse. Donc tu associe Islam et arabe quand tu veux, tu distingues perse d'arabes en ignorant leur religion commune, puis tu dis nos scientifiques (est ce que tu es perse?) pour faire référence à leur disparition.

Est ce que tu peux te définir pour qu'on ait une meilleure vision? Tu ne semble pas agnostique non plus, puisque tu hais tellement cette religion.

"ما تكتبه أو تنقله هو أبجديات الفكر السلفي و بالتالي ماقبل الإرهاب"
Maintenant tout ce qui est arabe et musulman à tes yeux est terroriste!!! Joli !!! la tolérance et l'appréhension de tout ce qui nous touche comme atteintes bâties sur des exceptions du monde musulman qui compte plus d'un milliard comparé aux petits groupuscules responsables d'une terreur minime par rapport à l'exemple occidental que tu vénères tant....

"أنكر نسيان المذابح و المآسي و المظالم و التخلف الذي ورثناه"
Là tu me rappelles la dernière résolution et loi de l'ONU contre tous ceux qui oseraient remettre en cause l'holocauste !!! Par contre remettre en cause la crédibilité de ceux qui ont étudié et démontré l'originalité de l'apport de la civilisation arabe est acceptable

"هذه المسلمات، كوجوب الحفاظ على الهوية و الأصالة و التقاليد ، لا تنفع لكنها قد تضر،
"
tu te fous de l'identité, des racines et des traditions puis tu t'alarmes que 9aradhaoui ne fasse pas l'éloge de son pays
"و لا يذكر الوطن كضرورة من هذه الضرورات"
Parceque tu crois en le mot patrie? j'ai pourtant lu de ta part que ça t'importait peu ...

Si je continue à rapporter tes incohérences je ne vais probablement jamais finir, tu disais pourtant au début ne pas t'acharner contre la religion et tu contestes l'auteur du roman exposé par Témé, pourtant tu rapportes des choses en lesquelles tu ne devrais pas croire le Hadith tu y crois toi? , mais qui te semblent justes pour prouver ce que tu veux nous gober.

Discute autant que tu veux de coran çà m'importe peu mais fais le une autre fois, moi j'adore cette époque de la grande civilisation arabe (malgré toi !!),j'aimerais en savoir d'avantage pour m'accrocher encore plus à mes origines et non pas les nier quand je veux et les invoquer quand j'en ai besoin !!!

islam_ayeh a dit…

C'est toi qui a commencé en insultant abou hourayra radhya allahou 3aneh!

we 3anna fi tounes i9oulou : ma dwa elfom labkhar ken elswek el7ar!

Le truc est que je ne peux pas répondre en 2 mots wa9etha tebda tetsabbel we 9allek chnouwa hachecha, amma stanna nrawa7 lel dar inchalah...

de passage a dit…

@Mali.
des gens comme, Al Kindi, Avicenne, Ibn Roshd, et des centaines .
Ils ont vécu dans un "état" islamique et ils n'étaient pas des musulmans(voir à ce propos les écrits de El Jabri,pourtant Arobo musulman).
Supposant qu'actuellement un iranien découvre un remède pour une maladie rare et même s'il n'a jamais été musulman on dira bien que c'est musulman chîite iranien qui afait la découverte et on mentiennnera cela dans les livres scolaires et deux ou trois générations cette mensonges devient une vérité.Précisément tout le monde n'est pas d'accord si Taha Hsin est musulman ou pas de même pour Ali Abderrazek et bcp d'autres.

CITIZEN a dit…

Klet b3adhha.
Comme c'est toujours le cas, certains aiment, d'autres pas.
@ Téméraire : J'ai appris plein de choses de tes 2 posts. Merci.
@ Imed : Evoquer ces gloires du passé ne devrait avoir en aucun cas une valeur compensatrice de nos échecs actuels. Ca serait une (trop) maigre consolation.

CITIZEN a dit…

@ Téméraire : je me permets d'adresser le lien de ce post à des amis médecins en Tn et en Fr.

de passage différent du préçedent a dit…

Qu'est ce que je me marre quand je vois tous ces cas désespéré, nous sortir un tas de connerie .
je suis toujours à me demander qu'elle est leurs objectifs réelles . Que veulent-ils réellement ?
Ya sidi admettons que nous soyons des nuls, admettons que nous ayons rien apporter, admettons tout ce que vous affirmez . Ou men baad ? Qu'est ce que vous voulez exactement ? Dites nous voir que l'on sache exactement ce que vous voulez à part vous confortez dans vos idées en entrainant avec vous de nouvelles âmes perdus .
Vous espérez quoi ? Vous voulez que l'on se mette à adorer les maîtres de la science actuelle et que l'on se mette à les lécher comme vous le faites vous ? Qu'est ce que cette attitude de soumission pourrait nous apporter selon vous ? que vous a t-elle apporté à vous ? vous êtes toujours traités de la même manière malgré votre soumission vous êtes et vous demeurerez toujours des bougnouls et des moins que rien . on vous l'a tellement répété que vous avez finis par vous octroyez le droit de venir nous le répéter à nous .

N'avons nous pas été soumis précédemment aux puissances occidentales venues nous coloniser ? Nous ont-ils pour autant respecté ?

Que vous soyez convaincu d'êtres de la merde et des moins que rien, c'est votre droit mais laissez nous le droit d'avoir un passé qui nous fait honneur car nous avons tellement peu progressé à cause de gens dont la pensée est identique à la vôtre, que nous en sommes là aujourd'hui à regarder avec fierté l'époque ou n'étions point dominé .

Votre démarche est complètement inutile, vous ne faites que critiquer, et vous n'êtes absolument capable de nous faire avancer .
Ce sont des gens comme vous qui nous mettent par leur comportement irresponsable à portée de ceux qui ne nous veulent rien de bon .
Vous êtes la cinquième colonne, celle qui nous met constamment en danger .

david santos a dit…

Très reconnaissant par ton travail, donc c'est très bon et a un bon week-end

Téméraire V5.0 a dit…

@MALI : heureux de t’avoir incité à le lire.

@Imed Hbib :
I will enjoy my dear :

A- Actuellement Sourate “Al Ahzeb” les Coalisés, contient 73 versets
1- D’après Aicha Sourate “Al Ahzeb” contenait 200 versets
2- D’après Omar et Abi Kaab Sourate “Al Ahzeb avait un peu prés le même nombre de versets que sourate la Vache soit 286.
3- D’après Hodhayfa : Sourate les coalisés contenait 73+70 = 143 versets
Conclusion : D’après ces Hadiths, Sourate les coalisés devrait avoir 143, 200 ou 286 versets. Fixe-toi, quel Hadith prendre en considération et reviens me voir.

B- Pour ce qui est « Si Ibn Adam avait … », tu as trichés, tu n’as pas montré les autres versions du Hadith qui sont publiées par Boukhari et Moslem. Je te donne un déni en arabe :


روى البخاري في صحيحه : 7/175 :
( عن ابن عباس رضي الله عنهما ، يقول سمعت النبي صلى الله عليه وسلم يقول : لو كان لابن آدم واديان من مال لابتغى ثالثاً ، ولا يملأ جوف ابن آدم إلا التراب ، ويتوب الله على من تاب .
وروى عن أنس بن مالك أن رسول الله صلى الله عليه وسلم قال : لو أن لابن آدم وادياً من ذهب أحب أن يكون له واديان ، ولن يملأ فاه إلا التراب ، ويتوب الله على من تاب ) .
وروى مسلم في صحيحه : 3/100 ، حديث أنس ولكن بنص حديث ابن عباس الذي تذكر روايته أن النص هو حديث شريف وليس آية .
لكن مسلماً روى بعد ذلك عن أبي الأسود عن أبيه قال :
( بعث أبو موسى الأشعري إلى قراء أهل البصرة ، فدخل عليه ثلاثمائة رجل قد قرأوا القرآن .
فقال : أنتم خيار أهل البصرة وقراؤهم ، فاتلوه ولا يطولن عليكم الأمد فتقسو قلوبكم كما قست قلوب من كان قبلكم ، وإنا كنا نقرأ سورة كنا نشبهها في الطول والشدة ببراءة فأنسيتها !! غير أني قد حفظت منها : لو كان لابن آدم واديان من مال لابتغى وادياً ثالثاً ولا يملأ جوف ابن آدم إلا التراب .
وكنا نقرأ سورة كنا نشبهها بإحدى المسبحات فأنسيتها ! غير أني حفظت منها : يا أيها الذين آمنوا لم تقولون ما لا تفعلون ، فتكتب شهادة في أعناقكم فتسألون عنها يوم القيامة ! ) .
وروى أحمد في مسنده نص أنس على أنه حديث عن النبي صلى الله عليه وآله ج 3 ص 238 ، وكذا في : 5/219 :
( عن أبي واقد الليثي قال : كنا نأتي النبي صلى الله عليه وسلم إذا أنزل عليه ، فيحدثنا ، فقال لنا ذات يوم : إن الله عز وجل قال : إنا أنزلنا المال لإقام الصلاة وإيتاء الزكاة ولو كان لابن آدم واد لأحب أن يكون إليه ثان ، ولو كان له واديان لأحب أن يكون إليهما ثالث ، ولا يملأ جوف ابن آدم إلا التراب ، ثم يتوب الله على من تاب . وقريباً منه عن عائشة في ج 6 ص 55 ) .
ورواه أيضاً في ج 3 ص 122 ، بصيغة الشك بين الحديث والآية :
( عن أنس ، قال : كنت أسمع رسول الله صلى الله عليه وسلم يقول : فلا أدري أشئ نزل عليه أم شئ يقوله ، وهو يقول : لو كان لابن آدم واديان من مال لابتغى لهما ثالثاً ولا يملأ جوف ابن آدم إلا التراب ويتوب الله على من تاب . وقريب من ذلك في ج 3 ص 272 ) .
وقد حمل ابن الصلاح هذا الحديث على السنة، قال: "إنّ هذا معروف في حديث النبي (صلى الله عليه وآله وسلم) على أنّه من كلام الرسول، لا يحكيه عن ربِّ العالمين في القرآن ويؤيده حديث روي عن العباس بن سهل، قال: سمعت ابن الزبير على المنبر يقول: "قال رسول الله (صلى الله عليه وآله وسلم): "لو أنّ ابن آدم أُعطي واديان.." "، وعدّه الزبيدي الحديث الرابع والأربعين من الأحاديث المتواترة وقال: "رواه من الصحابة خمسة عشر نفساً".
الترمذي كتاب الزهد عن رسول الله
حدثنا عبد الله بن أبي زياد حدثنا يعقوب بن إبراهيم بن سعد حدثنا أبي عن صالح بن كيسان عن بن شهاب عن أنس بن مالك قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : (لو كان لابن آدم واديان من ذهب لأحب أن يكون له ثالث ولا يملأ فاه إلا التراب ويتوب الله على من تاب وفي الباب عن أبي بن كعب وأبي سعيد وعائشة وابن الزبير وأبي واقد وجابر وابن عباس وأبي هريرة قال أبو عيسى هذا حديث حسن صحيح غريب من هذا الوجه).


Constat :
- Boukhari dans deux versions confirme que c’est un Hadith
- Ahmed dans une première version confirme que c’est un Hadith, dans une seconde émet le doute entre un hadith et un verset.
- Moslem dans une première version confirme que c’est un Hadith et dans la seconde (la tienne) confirme que c’est un verset.
- Ibn Assalah, confirme que c’est un Hadith
- Zébidi confirme que c’est un Hadith
- Tarmidhi confirme que c’est un Hadith

Conclusion :
- Il ya donc une confusion qui privilégie le Hadith et dans la science des Hadtihs, lorsqu’il ya confusion, on annule tous les hadiths.
- Le Hadith que tu as évoqué : Abou Moussa était en présence des meilleurs 300 personnes qui récitent bien le Coran par cœur et il leur rappelait qu’il a oublié une partie d’une sourate. D’ailleurs personne d’eux ne se rappelle cette partie.
A la fin tu as pris Moslem comme référence sauf ce que tu ne savais pas que dans « Sahih Moslem », il y a quatre versions différentes de ce Hadith et je me permets de te les lister.


‏ ‏حدثنا ‏ ‏يحيى بن يحيى ‏ ‏وسعيد بن منصور ‏ ‏وقتيبة بن سعيد ‏ ‏قال ‏ ‏يحيى ‏ ‏أخبرنا ‏ ‏وقال الآخران ‏ ‏حدثنا ‏ ‏أبو عوانة ‏ ‏عن ‏ ‏قتادة ‏ ‏عن ‏ ‏أنس ‏ ‏قال ‏
‏قال رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏لو كان لابن ‏ ‏آدم ‏ ‏واديان من مال لابتغى واديا ثالثا ولا يملأ جوف ابن ‏ ‏آدم ‏ ‏إلا التراب ويتوب الله على من تاب ‏
‏و حدثنا ‏ ‏ابن المثنى ‏ ‏وابن بشار ‏ ‏قال ‏ ‏ابن المثنى ‏ ‏حدثنا ‏ ‏محمد بن جعفر ‏ ‏أخبرنا ‏ ‏شعبة ‏ ‏قال سمعت ‏ ‏قتادة ‏ ‏يحدث عن ‏ ‏أنس بن مالك ‏ ‏قال ‏ ‏سمعت رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏يقول فلا أدري أشيء أنزل أم شيء كان يقوله ‏ ‏بمثل حديث ‏ ‏أبي عوانة

‏و حدثني ‏ ‏حرملة بن يحيى ‏ ‏أخبرنا ‏ ‏ابن وهب ‏ ‏أخبرني ‏ ‏يونس ‏ ‏عن ‏ ‏ابن شهاب ‏ ‏عن ‏ ‏أنس بن مالك ‏
‏عن رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏أنه قال ‏ ‏لو كان لابن ‏ ‏آدم ‏ ‏واد من ذهب أحب أن له واديا آخر ولن يملأ فاه إلا التراب والله يتوب على من تاب ‏

و حدثني ‏ ‏زهير بن حرب ‏ ‏وهارون بن عبد الله ‏ ‏قالا حدثنا ‏ ‏حجاج بن محمد ‏ ‏عن ‏ ‏ابن جريج ‏ ‏قال سمعت ‏ ‏عطاء ‏ ‏يقول سمعت ‏ ‏ابن عباس ‏ ‏يقولا ‏
‏سمعت رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏يقول ‏ ‏لو أن لابن ‏ ‏آدم ‏ ‏ملء واد مالا لأحب أن يكون إليه مثله ولا يملأ نفس ابن ‏ ‏آدم ‏ ‏إلا التراب والله يتوب على من تاب ‏
‏قال ‏ ‏ابن عباس ‏ ‏فلا أدري أمن القرآن هو أم لا ‏ ‏وفي رواية ‏ ‏زهير ‏ ‏قال ‏ ‏فلا أدري أمن القرآن لم يذكر ‏ ‏ابن عباس ‏

‏حدثني ‏ ‏سويد بن سعيد ‏ ‏حدثنا ‏ ‏علي بن مسهر ‏ ‏عن ‏ ‏داود ‏ ‏عن ‏ ‏أبي حرب بن أبي الأسود ‏ ‏عن ‏ ‏أبيه ‏ ‏قال ‏ ‏بعث ‏ ‏أبو موسى الأشعري ‏ ‏إلى قراء أهل ‏ ‏البصرة ‏ ‏فدخل عليه ‏ ‏ثلاث مائة رجل قد قرءوا القرآن فقال أنتم خيار أهل ‏ ‏البصرة ‏ ‏وقراؤهم فاتلوه ولا يطولن عليكم الأمد فتقسو قلوبكم كما قست قلوب من كان قبلكم ‏
‏وإنا كنا نقرأ سورة كنا نشبهها في الطول والشدة ‏ ‏ببراءة ‏ ‏فأنسيتها غير أني قد حفظت منها ‏ ‏لو كان لابن ‏ ‏آدم ‏ ‏واديان من مال لابتغى واديا ثالثا ولا يملأ جوف ابن ‏ ‏آدم ‏ ‏إلا التراب وكنا نقرأ سورة كنا نشبهها بإحدى ‏ ‏المسبحات ‏ ‏فأنسيتها غير أني حفظت منها يا أيها الذين آمنوا لم تقولون ما لا تفعلون فتكتب شهادة في أعناقكم فتسألون عنها يوم القيامة ‏



C- Les Sourates « El Kho3 et Al Hafd » : Donc il a été raconté que le Calife Omar les récitaient, donc c’est lui qui les avaient avalisés.
D’autre part, tous le historiens sont unanimes qu’après la mort du Prophète, personne n’osait modifier ou ajouter ou corriger quoi que ce soit dans sa copie du Coran sans l’accord d’Omar.
Comment ça se fait donc qu’Omar qui les récitaient ne les a pas notés dans le Coran ??????. Absurde, elles n’ont jamais existé.

L’histoire de ces deux sourates et très longue et elle est relative à la prise du pouvoir par les omeyades. Tu peux trouver plein d’informations sur le net concernant ce sujet.

D- Le verset Arrajm : Il me semble que tu n’es pas en train de lire ce que tu copie-colle.
Ce Hadith se défend tout seul puisque le Calife Omar a dit « Si les gens n’auraient pas à dire qu’Omar à fait un ajout (modifié) le Coran, je l’aurais écrit »

E et F- Le verset de l’allaitement et l’allaitement de l’Adulte : Se sont deux versets dans le premier est erroné et le second et faux. Il est bien connu que le prophète communiquait immédiatement à ses scribes le Coran qu’il recevait du bon Dieu et que ces amis intimes Abou bakr et Omar étaient au courant de tous les versets.

Donc comment ça se fait qu’UNIQUEMENT Aicha connaissait ces deux versets et puis est-ce logique que le second verset soit perdu par Aicha parce que un animal domestique l’a mangé lors de l’enterrement du Prophète. Très ridicule.

G- Le verset de ceux qui priaient dans les premières lignes :
Première remarque que c’est un pas un Hadith Sahih mentionné chez Moslem et Compagnie.
De deux, :

روي عن البراء بن عازب أنّه قال: "قال رسول الله (صلى الله عليه وآله وسلم): إنّ الله وملائكته يصلون على الصفوف الاَُوّل"26، وروي عن عائشة أنّها قالت: "قال رسول الله (صلى الله عليه وآله وسلم): إنّ الله وملائكته يصلّون على الذين يَصِلُون الصفوف"27، ولعلّه أيضاً ممّا يُكْتب في حاشية المصحف، حيث كانوا يسجّلون ما يرون له أهميةً وشأناً في حاشية مصاحفهم الخاصّة

H- A propos du nombre des caractères dans le Coran
Tu triches encore, il fallait mettre tout le Hadtih. Le voilà :

أخرج الطبراني عن عمر بن الخطاب، قال: "القرآن ألف ألف وسبعة وعشرون ألف حرف"28. بينما القرآن الذي بين أيدينا لا يبلغ ثلث هذا المقدار، قال الذهبي: "تفرّد محمّد بن عبيد بهذا الخبر الباطل"29، هذا فضلاً عن الاختلاف في رواية عدد الحروف، فقد روي ألف ألف وواحد وعشرون ألفاً ومئة وخمسون حرفاً، وقيل: غير ذلك، الأمر الذي يضعف الثقة بصحة صدورها.

Même Constat qu’auparavant :
Au moins ici, il ya deux assertions, laquelle est bonne pour qu’on puisse continuer.

Tu m’as déçu Imed, je m’attendais à quelque chose de plus fort.
A propos tu n’as répondu à aucune de mes questions.

Téméraire V5.0 a dit…

@CITIZEN : Avec plaisir cher ami.

Téméraire V5.0 a dit…

@David Santos: Ta visite me procure du plaisir.

de passage a dit…

Je ne comprends pas ces discussions sur les hadiths, je ne vois pas ou ils veulent en venir .
Ce serait donc la véracité ou non de certains hadiths qui devrait conditionner notre croyance en Dieu ?

at'm a dit…

@ Témé, a première vue, tes posts sont trop longs, mais une fois j'ai commencé j'ai fini les 2 d'un coup! Merci, merci infiniment, dire que ce genre de bouquin est devant nous! sinon chapeau pour ta patience a vouloir répondre a tous ces commentaires.
@ de passage différent..., je suis de ton avis j'aimerai bien comprendre ou veut en venir Imed Habib avec tous ses commentaires ?

Téméraire V5.0 a dit…

@A'tm & De Passage : Il y a certains hadiths qui supposent que le Coran a été modifié.
Ces Hadioths supposent que Le Coran lui manque certains vesets ou même sourates et qu'ils était beaucoup plus long que ça.

Ces hadiths même dans le Sanad est parfois faible ou qu'ils existent sous mulitples versions contradictoires.

Les Athées et Islamophobes pensent que nous nous sommes pas au courant de ça et qu'ils viennenet de faire la découverte du siècle et qu'ils ont démontré que le Coran que nous détenons n'est pas Original.

Les meilleurs qui ont défendu le Coran sur ce sujet sont les Chiites.

Donc les exemples donnés par Imed Hbib, sont très connus et les réponses sont connues, soit qu'ils n'ont aucune authenticité, soit qu'ils sont contradictoire. La régle dans la prise en compte des Hadiths est simple, lorsqu'il y a contradictions dans deux hadiths, ils sont tous les deux écartés.

SWORDEDDINE a dit…

@témé: bravo pour tes recherches, je ne glorifie ni les hadiths ni le coran mais j'admire ton soucis du détail et tes recherches appuyées d'exemple pour discuter. Je complimente bien sur la forme et non le fond de tes commentaires, ce que je déteste c'est l'acharnement de certains à vouloir démonrer pseudo-scientifiquement des croyances incalculables. Moi ce qui me gène le plus c'est que ceux qui ont vendu leurs identités trainent leurs origines dans la boue, dans l'espoir de se voir de plus en plus occidentalisés.
@imed Habi et Cie: jamais vous ne serez acceptés par les occidentaux chez lesquels vous avez fuit, les origines sont les origines et ne les renient que les ... 7achekom...

de passage a dit…

Il n'y a rien à démontrer ou à calculer ce ne sont pas des sciences exactes . C'est plutôt une affaire de perception du sens de la vie et une recherche d'explication ou de justification à notre existence qui nous poussent vers les croyances .
L'acceptation d'une origine à notre existence ne necessite ni démonstration ni calcul, c'est juste une affaire de bon sens .

Téméraire V5.0 a dit…

@Swordeddine & De Passage : J’essaye de répondre par rapport à la mauvaise foi qui parachute des commentaires sans fondements historique.

Walid a dit…

@Imed
I7tram rou7ék ya si Imed, pas d'insultes svp (abou hourayra...)
Chnowa inti rafidhi???

islam_ayeh a dit…

ki est7a99itek ya wejhi, khabbchouk le9tates!! allah ghaleb 3amletha faya tunisie telecom wel internet khalletha baya fel week end mais mieux vaut tard que jamais :

مَا نَنْسَخْ مِنْ آَيَةٍ أَوْ نُنْسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مِنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللَّهَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ ( البقرة 106)

مسألة الناسخ والمنسوخ كانت ولا تزال مصدر جدل بين علماء المسلمين وبطبيعة الحال استغلها الأعداء لبث الشبهات. القول المشهور فيها أن عدد الآيات التي نسخت أحكامها و بقيت تلاوتها لا تتجاوز عدد أصابع اليد الواحدة وقد أتت في إطار التدرج في التشريع كآيات الخمر..أما في ما يخص الآيات التي نسخت حكما و تلاوة فقد طعن العديد من علماء الحديث والجرح والتعديل في صحة مثل هذا القول. وقد اعتبر عديد من العلماء أن الآيات المنسوخة قد تكون أيضا الكتب السماوية السابقة التي حرفها من اؤتمنوا عليها وتركوا العمل بأحكامها.
إن وجود أحاديث غريبة المتن لا يجب أن يقلل من قيمة الجهد الذي بذله البخاري و مسلم و غيرهما (رحم الله الجميع) إذا أخذنا في الإعتبار الوسائل التي كانت متاحة في زمنهم لذا فإمكانية الخطأ واردة كما أن انتشار الكتب والطباعة لدا المتأخرين جعلهم يعتمدون عليها فقل عدد الحفاظ وبالتالي زاد احتمال دس أحاديث لم تكن موجودة في النسخ الأصلية
لا يجب أن ننسى أيضا أن علماء الجرح والتعديل كثيرا ما ضعفوا رواة حديث ثقات لضعف ذاكرتهم أو اختلاط أمور عليهم في أواخر أعمارهم

Dire que l'islam a copié le judaïsme ou la chrétienneté est une des débilités les plus sordides que les imed & co ne cessent de répéter! Tous les "gens du livre" croient en un Dieu unique qui a envoyé comme messagers tous les prophètes que nous connaissons! il est normal donc qu'ils partagent tous le même credo (3a9ida) et qu'ils ont bcp de points de ressemblance dans leurs législation! D'ailleurs le prophète saws décrit les livres récités par les prophètes antérieurs comme des "corans"

ٍsinon, abou baker assidi9 était le plus apte a devenir caliphe vu qu'il était le plus proche des compagnons au prophète saws, vu aussi que le prophète l'a ordonné de le remplacer en tant qu'imam durant les derniers jours de sa maladie... De plus, ceux qui étaient réuni dans la "sa9ifa" étaient d'accord sur le fait, que les arabes qui venaient de devenir musulmans n'étaient pas encore débarrassés des coutumes de la jahileya et donc il fallait que le caliphe soit de quraish la tribu respectée par tous! je ne sais pas d'où t'as sorti l'épisode de omar et son épée, apparemment tu le confonds avec ce qui c passé le jour de la mort du prophète saws!

quant à khaled ibn alwalid :
أما أمره بقتل مالك بن نويرة في حروب المرتدين
فإن مالك بن نويرة مانع للزكاة ومنكر لوجوبها
فقد قال له خالد بن الوليد وهو أسير بين يديه:
ألم تعلم أنها قرينة الصلاة ؟
فقال مالك بن نويرة :
إن صاحبكم كان يزعم ذلك!!
فقال: أهو صاحبنا وليس بصاحبك؟؟
فأمر بضرب عنقه
فضربت عنقه

وقيل: إن خالداً لما أسره ومن كان معه في ليلة باردة
فنادى مناديه أن ادفئوا أسراكم
فظن القوم أنه أراد القتل فقتلوهم
وقتل ضرار بن الأزور مالك بن نويرة
فلما سمع الداعية خرج وقد فرغوا منهم
فقال: إذا أراد الله أمراً أصابه

وهذا كله إما بحقٍ أو بتأويل
وإذا اجتهد الحاكم فأصاب فله أجران
وإذا أخطأ فله أجر واحد وذنبه مغفور

وأمّا أنه تزوج بامرأة مالك بن نويرة فهذا لايصح
إسناده منقطع ابن حجر الإصابة

PS : C'est bizarre, je ne comprends pas pkoi l'auteur des 2 précédents articles a oublié de parlé de l'astrolab! véritable révolution dans les outils de navigation maritime et d'astronomie!!

Téméraire V5.0 a dit…

@Islam_Ayeh : L'astrolabe a été évoqué dans le chapitre astronomie du livre.

ce que j'ai mis au fait c'est des extraits.

Anonyme a dit…

السلام عليكم.
انا حديثة الاسلام و لا اجيد اللغة العربية.مازلت اتعلم.انا اوروبية.احمد الله لاني درست تاريخ و حضارات الامم و دياناتهم من منابع موثوقة و لا يراوغني احد في الاحداث.ان شباب العرب ابعد و ادنى كبعد الارض عن السماء في الفهم و العمل عن اسلافهم.بل صرت يقينة انهم اغبياء.يبدلون مجهودا في الاكل و كفى.لا يشرف اجدادكم ان تكونو احفادهم.
je suis désolé,mais c'est la vérité.

Anonyme a dit…

assalamou Aleykoum wa rahmatou allah wa barakatouhou,
je joins mes mots à Anonyme, et je remercie d'abord pour cette franchise, pour affirmer avec elle, que nous ne sommes pas seulement la honte de nos aieuls, mais pire encore. "Les arabes ne lisent pas, s'ils lisent, ils ne comprennent pas et s'ils comprennent ils n'appliquent pas", hélas c'est notre réalité, lisez Pierre Rossi que la miséricorde d'Allah soit sur lui, son livre la cité d'Isis, tout vient du monde arabe, l'archéologie, le prouve de nos jours, il suffit de voir la splendeur de leur architecture pour en déduire, ce ne sont ni les grecs ni les romains qui les ont devancés. Il suffit de citer l'alphabet, le calcul, depuis le temps les plus reculés, partant des assyriens, des nabatéens, des amouriens, des pharaons, des phéniciens.
Il ne s'agit pas de glorifier nos ancêtres, il s'agit tout simplement de connaitre son histoire et la vraie, pour pouvoir avancer. Et si cet héritage est aussi brillant, il ne faut pas rester ici, car il nous demande de le continuer. Nos ancêtres nous l'ont légué pour encore faire briller le flambeau encore plus.....

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic