mercredi 13 juin 2007

Le Sionisme au Service du Nazisme

Un effort considérable est déployé par le mouvement Juif Sioniste pour cacher sa collaboration avec le Nazisme et la Facisme, delà d'ailleurs (en partie) est née l'idée de camoufler l'Histoire et d'incriminer toute Négation de l'Holocauste.

Il est bien clair dans notre esprit qu’être juif n’est pas synonyme d’être Sioniste qui est un mouvement extrémiste qui a développé la haine contre les Juifs pour l’exploiter par la suite contre les Arabes.

Le Mouvement Sioniste dans toute son histoire à porté plus de tort aux juifs qu’il en a fait du bien. Il a noircit l’image des juifs, afin d’accentuer la haine et l’antisémitisme pour qu’ils soient obligés de quitter leurs pays natifs vers la Palestine, l’actuel Israël.

L’organisation de jeunesse des sionistes, Hashomer Hatzair (Jeune Garde, encore active aujourd’hui), avait publié ceci " Un juif est la caricature d’un être humain naturel, normal, tant physiquement que spirituellement. Comme individu dans une société il se révolte et rejette le harnais des obligations sociales, ne reconnaît ni ordre ni discipline. "

"Le peuple juif, écrivait Jabotinsky dans la même veine, est un très mauvais peuple ; ses voisins le haïssent et à juste titre... La seule chose qui puisse le sauver c’est une immigration générale vers la terre d’Israêl. "

Le Mouvement Sioniste n’a jamais combattu l’antisémitisme, au contraire il considérait les antisémites comme des alliés, parce qu’ils réalisaient leur objectif de faire quitter aux juifs les pays où ils vivaient.

Theodore Herzl alla voir le comte von Plehve lui-même (organisateur des pires pogroms qu’ait commis la Russie, les pogroms de Kishinev), avec la proposition suivante " Aidez-moi à atteindre cette terre (la Palestine) plus rapidement et la révolte (contre la férule tsariste) cessera".

Il s'agit, en réalité, d'une demande de coopération entre les bourgeoisies sionistes et les classes dominantes des autres pays pour lutter contre les juifs de gauche qui rejoignaient les partis révolutionnaires. De ce point de vue, le sionisme, dans sa collaboration avec le fascisme, a joué un rôle sordide, car il a joué avec les sentiments religieux des juifs pour massacrer les juifs de gauche.

L’histoire du sionisme (en grande partie dissimulée) est sordide. Mussolini fournit aux escadrons du mouvement de jeunesse des sionistes révisionnistes, le Betar, des chemises noires pour rivaliser avec ses propres bandes fascistes. Lorsque Menachem Begin devint le dirigeant du Betar, il préféra les chemises brunes des bandes d’Hitler, un uniforme que Begin et les membres du Betar portaient dans tous leurs meetings et rassemblements au cours desquels ils s’accueillaient, ouvraient et clôturaient leurs réunions par le salut fasciste.

Simon Petilura était un fasciste ukrainien qui dirigea personnellement 897 pogroms particuliers qui aboutirent à la mort de 28 000 juifs. Jabotinsky négocia une alliance avec Petilura, proposant qu’une force de police juive accompagne les forces de Petilura dans le combat contre-révolutionnaire contre l’Armée rouge et la révolution bolchevique ce qui signifiait assassiner les paysans, les ouvriers et les intellectuels partisans de la révolution.

Cette stratégie d’enrôlement des ennemis virulents des juifs en Europe, et d’alignement sur les mouvements et régimes les plus pervers pour patronner financièrement et militairement une colonie sioniste en Palestine, n’excluait pas les nazis.

La Fédération sioniste d’Allemagne envoya un mémorandum de soutien au parti nazi le 21 juin 1933.
La Fédération y notait " ... Une renaissance de la vie nationale telle que celle qui se produit dans la vie de l’Allemagne.., doit également se produire dans le groupe national juif. A partir de la fondation du nouvel Etat (nazi) qui a établi le principe de la race, nous souhaitons insérer notre communauté dans l’ensemble de cette structure de façon à ce que pour nous aussi, dans la sphère qui nous est assignée, une activité fructueuse pour la mère patrie soit possible... ".

Loin de dénoncer cette politique, le congrès de l’Organisation sioniste mondiale en 1933 repoussa une résolution appelant à l’action contre Hitler, par un vote de 240 contre 43. Au moment même où se tenait ce congrès, Hitler annonçait la conclusion d’un accord commercial avec la Banque anglo-palestinienne de l’Organisation sioniste mondiale, qui rompait ainsi le boycott du régime nazi par les juifs à une époque où l’économie allemande était extrêmement vulnérable. On était en plein cœur de la grande dépression et les gens poussaient des brouettes de deutschemarks sans valeur. L’Organisation sioniste mondiale rompit le boycott juif et devint l’un des principaux distributeurs des marchandises nazies dans tout le Moyen-Orient et en Europe du Nord.

Ils établirent le Ha’avara, qui était une banque en Palestine ayant pour but de recevoir l’argent de la bourgeoisie juive allemande, avec lequel les marchandises nazies étaient achetées en quantité substantielle.

Par voie de conséquence, les sionistes firent venir en Palestine le baron von Mildenstein du Service de Sécurité S.S. pour une visite de six mois de soutien au sionisme. Cette visite aboutit à un rapport en douze chapitres de Joseph Goebbels, ministre de la Propagande de Hitler, dans DerAngriff (L’Assaut) en 1934, rapport louangeur pour le sionisme.

Goebbels commanda un médaillon frappé d’un côté avec la swastika et de l’autre avec l’étoile de David sioniste.


En mai 1935, Reinhardt Heydrich, chef du Service de Sécurité S.S., écrivit un article dans lequel il séparait les juifs en "deux catégories". Les juifs qu’il aimait étaient les sionistes " Nos bons vœux et notre bonne volonté leurs sont acquis. ".

En 1937, la milice ouvrière "socialiste" sioniste, la Haganah (fondée par Jabotinsky) envoya un agent (Feivel Polkes) à Berlin, offrant d’espionner au compte du Service de Sécurité S.S. en échange du déblocage de richesses juives pour la colonisation sioniste. Adolf Eichmann fut invité en Palestine par les soins de la Haganah. Feivel Polkes informa Eichmann " Les cercles nationalistes juifs sont très satisfaits de la politique radicale de l’Allemagne, car la population juive en Palestine sera de ce fait tellement accrue que dans un futur proche les juifs pourraient compter sur une supériorité numérique face aux Arabes. ".

La liste des actes de collaboration des sionistes avec les nazis est longue. Qu’est-ce qui peut expliquer cette volonté incroyable des dirigeants sionistes de trahir les juifs d’Europe ? Tout le raisonnement avancé par ses défenseurs pour justifier l’Etat d’Israël était qu’il a été conçu comme un refuge pour les juifs persécutés.

Les sionistes, en fait, considéraient tout effort pour sauver les juifs d’Europe non comme l’accomplissement de leur objectif politique mais comme une menace pour leur mouvement tout entier. Si les juifs d’Europe étaient sauvés, ils voudraient aller ailleurs et l’opération de secours n’aurait rien à voir avec le projet sioniste de conquête de la Palestine.

" Si je savais possible de sauver tous les enfants actuellement en Allemagne en les faisant venir en Angleterre et seulement la moitié d’entre eux en les transportant en Eretz Israél, eh bien j’opterais pour la seconde solution. ".
Ben Gourion à l’adresse d’un rassemblement de sionistes ouvriers de Grande-Bretagne en 1938

" Les juifs allemands étaient trop vieux pour avoir des enfants en Palestine, n’avaient pas les métiers nécessaires pour construire une colonie sioniste, ne parlaient pas hébreu et n’étaient pas sionistes » Berel Katznelson, éditeur du journal sioniste ouvrier Davar.

En 1943 encore, alors que les juifs d’Europe étaient exterminés par millions, le Congrès US proposait de constituer une commission pour "étudier" le problème. Rabbi Stephen Wise, qui était le principal porte-parole américain du sionisme, vint à Washington pour déposer contre cette loi de sauvetage des juifs parce qu’elle détournerait l’attention de la colonisation de la Palestine.
C’est le même Rabbi Wise qui en 1938, en tant que dirigeant du Congrès juif américain, avait écrit une lettre dans laquelle il s’opposait à toute modification des lois sur l’immigration américaine visant à permettre aux juifs de trouver un asile.

" Les espoirs des six millions de juifs européens sont concentrés sur l’immigration. On m’a demandé : "Pouvez-vous faire venir six millions de juifs en Palestine ?" J’ai répondu : "Non"... Des profondeurs de la tragédie je veux sauver (...) les jeunes gens (pour la Palestine). Les vieux disparaîtront. Ils feront face ou non à leur destin. Ils ne sont que poussière, une poussière économique et morale dans un monde cruel... Seule la branche des jeunes survivra. Il faut qu’ils l’acceptent. "
Chaim Weizmann, premier président d’Israël et dirigeant sioniste.

" Lorsqu’on vient nous voir avec deux plans - sauver la masse des juifs d’Europe ou la rédemption de notre terre - je vote sans hésiter pour la rédemption de la terre. Plus on parlera sur le massacre de notre peuple, plus l’on minimisera nos efforts pour renforcer et promouvoir l’hébraïsation de notre terre. S’il y avait aujourd’hui la possibilité d’acheter des paquets de nourriture avec l’argent du Keren Hayesod pour l’envoyer par le biais de Lisbonne, le ferions-nous ? Non, encore une fois, non ! ".
Yitzhak Gruenbaum, président du comité mis en place par les sionistes pour enquêter sur la situation des juifs européens.

Le point culminant de la trahison des sionistes fut le sacrifice des juifs hongrois par une série d’accords entre le mouvement sioniste et l’Allemagne nazie qui furent rendus publics pour la première fois en 1953.
Le Dr Rudolf Kastner du Comité de sauvetage de l’Agence juive à Budapest signa un pacte secret avec Adolf Eichmann pour "régler la question juive" en Hongrie. Cela se passait en 1944. Le pacte scellait le destin de 800 000 juifs.

Il se révéla par la suite que Kastner agissait sous les ordres des dirigeants sionistes à l’étranger lorsqu’il passa cet accord avec Eichmann. L’accord prévoyait que soient sauvées 600 personnalités juives à condition que le silence soit fait sur le sort des juifs hongrois.

Lorsqu’un survivant, Malchiel Greenwald, dénonça ce pacte et dénonça Kastner comme un collaborateur nazi dont "les actes à Budapest avaient coûté la vie à des centaines de milliers de juifs", Greenwald fut poursuivi en justice par le gouvernement israélien, dont les dirigeants avaient rédigé les termes du pacte Kastner.

La cour israélienne aboutit à la conclusion suivante " Le sacrifice d’une majorité de juifs, pour sauver les plus éminents, était l’élément de base de l’accord entre Kastner et les nazis. Cet accord fixé, la division de la nation entre deux camps inégaux, une petite fraction de personnes éminentes, que les nazis promirent à Kastner de sauver d’une part, et la grande majorité des juifs hongrois que les nazis avaient condamnés à mort de l’autre. ".

Il n’est pas surprenant qu’il ait été révélé que Kastner intervint pour sauver le général SS Kurt Becher qui devait être jugé pour crimes de guerre. Becher avait été l’un des principaux négociateurs du pacte avec les sionistes en 1944. Il fut également major SS en Pologne, membre de l’Escadron de la mort "qui travaillait 24 heures sur 24 à tuer les juifs". "Becher s’était distingué comme boucher des juifs en Pologne et en Russie.".

Où est-il à présent ? Il est président de plusieurs sociétés et dirige la vente du blé à Israël. Sa société, la CologneHandel Gesselschaft, fait aujourd’hui des affaires avec le gouvernement israélien.

Le 11 janvier 1941, Yitzhak Shamir (actuel Premier ministre d’Israël) proposa un pacte militaire en bonne et due forme entre l’Organisation nationale militaire (ONM), c’est-à-dire l’Irgun sioniste, et le Troisième Reich nazi. Cette proposition est maintenant connue sous le nom de Texte d’Ankara, ayant été découverte après la guerre dans les archives de l’ambassade allemande en Turquie.

Ce texte établit ce qui suit : "L’évacuation des masses juives d’Europe est une condition préalable à la solution de la question juive, mais cela ne peut être rendu possible et accompli totalement que par l’établissement de ces masses dans le pays des juifs, la Palestine, et par l’établissement d’un Etat juif au sein de ses frontières historiques... L’ONM, qui est parfaitement au courant des bonnes dispositions du gouvernement du Reich Allemand et de ses dirigeants envers l’activité sioniste au sein de l’Allemagne et envers les plans d’émigration sionistes, considère que :

1. Des intérêts communs pourraient exister entre l’établissement d’un Ordre nouveau en Europe en accord avec la conception allemande, et les véritables aspirations nationales du peuple juif telles qu’elles sont incarnées par l’ONM.

2. La coopération entre l’Allemagne nouvelle et le renouveau de l’Hébraïsme national pourrait être possible, et,

3. L’établissement d’un Etat juif historique sur une base nationale et totalitaire, et lié par traité au Reich allemand, serait dans l’intérêt du maintien et du renforcement d’une position de force allemande future au Moyen-Orient.

Partant de ces considérations, l’ONM de Palestine, sous la condition que les aspirations nationales de liberté d’Israël mentionnées ci-dessus soient reconnues par le Reich allemand, s’offre à participer activement à la guerre aux côtés des Allemands."

Vladimir Jabotinsky, dans son dernier ouvrage, "Le Front de Guerre juif" (1940), expliquait ses plans pour le peuple Palestinien " Puisque nous avons cette grande autorité morale nécessaire pour envisager calmement l’exode des Arabes, nous n’avons pas besoin de considérer le départ possible de 900 000 personnes avec désarroi.
Herr Hitler a récemment développé la popularité des transferts de population. ".

Cette déclaration remarquable de Jabotinsky dans "Le Front de Guerre juif" est un concentré de la pensée sioniste et de sa banqueroute morale. Le massacre des juifs donnait au sionisme "une grande autorité morale". Pour quoi faire ? "Pour calmement envisager l’exode des Arabes." La leçon de la destruction nazie des juifs était qu’il était permis maintenant aux sionistes d’infliger le même sort au peuple palestinien tout entier.

Sept ans plus tard, les sionistes rivalisèrent avec les nazis, dont ils avaient recherché et parfois obtenu le soutien, et ils couvrirent la Palestine ensanglantée de multiples Lidice, chassant 800 000 personnes vers l’exil.

Source le Net
Je vous invite surtout à lire http://www.monhebergement.fr/do/ag/365.htm qui résume des pages de l'histoire du Sionisme et son implication dans le désastre juif écrite par Sabbataï Beit-Tsvi, un vieux juif russe qui avait travaillé toute sa vie aux archives de l'Agence juive à Tel Aviv.

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

33 commentaires:

sami a dit…

ca sent la guerre de religions sur la blogo en ce moment....

Téméraire V5.0 a dit…

@Sami : Je ne sais pas pourquoi tu dis ça, mais le Sionisme n'est pas une Religion et cet article ne critique pas et ne met pas en cause le Judaisme.

TUNISIENDOCTOR a dit…

il n y a pas de problème entre les différents religions en tunisie et notament sur la blogosphère , tout ce qu 'il y a des éclaircissement sur des pratiques sionistes cachés et je ne vois pas ou et ce qu on parle de religion!!!!

Anonyme a dit…

Controversy of Zion, l'ouvrage au titre ô combien approprié du journaliste anglais Douglas Reed, écrit en 1956 et passé sous silence pendant 22 ans avant de sortir à la lumière du jour en 1978, vient d'être traduit en français.
On ne peut que se réjouir de cette nouvelle, car enfin les non-anglophones vont pouvoir bénéficier de la mine d'informations contenue dans ce livre hautement instructif, très bien documenté et riche en références et témoignages de première main.
Douglas Reed était un journaliste de renommée mondiale, correspondant au Times de Londres et auteur à succès, avant de tomber dans la disgrâce et l'oubli au milieu des 50, juste après la tentative avortée de publication de Controversy of Zion.
La Controverse de Sion retrace l'histoire d'un asservissement, celui du peuple que l'on appelle "juif", depuis l'élaboration de la doctrine raciale et élitiste des prêtres lévites en 458 avant J.-C., jusqu'à la création de l'État d'Israël, qui fut l'accomplissement littéral de la doctrine développée dans la Torah et le Talmud : celle de la destruction et du meurtre des "païens". Deir Yassin en fut la pierre d'achoppement.
C'est l'histoire tragique d'un peuple voué à une mission destructrice et prisonnier de cette doctrine folle qui commande à la fois leur Exil chez les païens, et en même temps la destruction ultime de ces païens et le couronnement final lorsque tous les "juifs" seront réunis sur la "Terre promise".
La Controverse de Sion retrace les débuts du judaïsme (l'on devrait dire "talmudisme"), et le développement de cette doctrine destructrice à travers l'Histoire. Elle explique également de façon très claire et détaillée la façon dont le sionisme révolutionnaire et le communisme révolutionnaire travaillèrent main dans la main pour influer et dominer le cours des affaires internationales, via le soutien inconditionnel des dirigeants occidentaux à ces 2 mouvements.
Car cette histoire tragique est aussi et surtout celle des peuples non-juifs soumis aux volontés de dirigeants totalement dédiés à la cause du sionisme. Paradoxe incroyable : ces païens dont le Talmud décrête l'asservissement et l'anéantissement ultime furent tous amenés à soutenir la cause sioniste et à faire la volonté des sionistes - depuis le roi Cyrus de Perse jusqu'à Balfour et Truman (en passant par Bush, Blair, Sarkozy et tous les autres aujourd'hui).
Comment peut on expliquer cette si totale soumission des politiciens occidentaux aux volontés des sionistes ?
La lecture de la Controverse de Sion est indispensable pour comprendre ce fait.
En attendant, il suffit de citer ce passage de la Controverse pour ressentir tout le malaise et le drame de l'Histoire :
Un homme politique, "rendu perplexe à la Conférence de la Paix de 1919, [...] demanda à M. Balfour pourquoi il désirait tant provoquer le « retour » des Juifs en Palestine ; si c'était vraiment l'accomplissement de la prophétie, alors la prophétie décrétait aussi que la fin du monde s’ensuivrait. M. Balfour répondit indolemment. « Précisément, c'est ce qui rend tout
cela tellement intéressant. »"
Et l'on pourra conclure par cette phrase de M. Maurice Samuel (un juif) :
« ... nous les juifs, les destructeurs, resteront les destructeurs à jamais... rien de ce que les gentils feront ne répondra à nos besoins et nos exigences »

La Controverse de Sion, téléchargeable en PDF

CITIZEN a dit…

C'est bien de démasquer des contre-vérités historiques, quoi que, j'en suis certain tu vas t'attirer les foudres de pas mal de lecteurs.
Sans nier la nature profondément antisémite des nazis, une connivence de ceux ci avec le mouvement sioniste a été démontrée par d'éminents historiens dont Roger Garaudy.
Les un voulaient débarasser l'Europe des Juifs, les autres voulaient les pousser à émigrer en Palestine et tous les moyens étaient bon pour y parvenir.
Je vais ajouter ce qui suit : Dans quelques pays du Moyen Orient, (Irak, Iran,Yemen...) des attentats ont été commis dans les années 1930 par certains groupes térroristes contre des leiux de cultes Juifs. Les auteurs ont été identifiés comme appartenant à des mouvements sionistes. L'intention n'était autre que de pousser les Juifs de ces pays d'émigrer vers la Palestine.

@ Sami : ce que dit Téméraire n'a rien d'une guerre de religions. Le sionisme n'a rien d'une religion, il s'agit d'une idéologie politique dont les pionniers étaient des laïcs voir des athées. D'ailleurs, un bon nombre de rabbins se sont opposés à l'entreprise sioniste à sa naissance et pas mal de Juifs conservateurs y sont toujours très hostiles. Pour en avoir une idée plus claire, tu peux consulter cette adresse http://www.nkusa.org/.

Tun-68 a dit…

téméraire tous ça c'est du déjà connu, fait nous le même article pour démontrer que :

busch n'a jamais voulu tuer ben laden, et qu'en quelque sorte ils sont alliés.

qu'israél à contribuée à la montée des islamistes au moyen orien, pour faire chute les nationalistes arabes.

que les islamistes ont intérêt la montée en flèche des conflits dans le moyen orient et que l'entrée de l'armée américaine est un cadeau pour eux.
tu peux compte sur tous les haineux du monde, pour qu'ils se nourisent les uns et les autres, car la haine nourrit la haine.

Par contre ce qui est 10 fois plus dur c'est d'aller vers l'étranger et de partager avec lui.

Et c'est 100 fois plus dur en temps de guerre d'aller vers l'étranger et de partager avec lui.

Dans l'article précédant tu parlais de l'immobilisme qui fait des dégats à la santé et à la tête.

Alors soyons intélligent et faisons des conclusions intélligentes à ce genre d'alliances dans l'histoire, pour comprendre les dangers qui peuvent nous attendre et nous atteindre...

de passage a dit…

C'est pas une mauvaise idée de la part des sionistes, personnellement je n'étais pas contre l'arrivée au pouvoir de georges bush, bien au contraire . C'est juste une alliance circonstancielle, je ne fais pas partie du groupe des méchants, moches et bêtes pour rien quand même . Dommage qu'on ne puisse en prendre pour 4 ans de plus, y va nous manquer ce cher georges .

Au faite, sophie scholl passera sur arte cette semaine, je ne sais plus quand exactement .

de passage a dit…

Ah oui j'oubliais, je fais partie aussi du club des haineux .



"Par contre ce qui est 10 fois plus dur c'est d'aller vers l'étranger et de partager avec lui."

Je suis entièrement d'accord et je le constate tous les jours en regardant les restes des embarcations ayant servis aux brûleurs échoués sur nos récifs .


"Et c'est 100 fois plus dur en temps de guerre d'aller vers l'étranger et de partager avec lui."

ah oui, ça c'est vrai ça et vaut mieux pas se retrouver dans ce cas en face d'un g'i ou d'un mercenaire des black-waters .

david santos a dit…

Je suis d'accord, Téméraire ! Le sionisme a été au service du Nazisme comme est aujourd'hui au service du terrorisme Nord-américain
Bon travail, merci

david santos a dit…

Attention, le sionisme n'est pas Judaismo comme quelques personnes veulent dire. Ton travail est parfait.

Tun-68 a dit…

ya De passage, un haineux est celui qui ne maitrise pas ses pultions d'agressivité, ou qui pense le faire, mais en réalité habille ses pultions par un montage idéologique comme le font ceux qui diobolisent les musulmans en europe.

MALI a dit…

Dis moi Téméraire, es tu en train de dire que le massacre des 6 millions de juifs, Tziganes, Caucasiens, arabes etc. pendant la seconde guerre mondiale a été commandité par les juifs sionistes ? EFFARANT. no more comment. MALI

trainspotting a dit…

C'est une excellente chose que de parler de la relation sionisme-nazisme. Je te propose la suite du sujet: La relation arabes musulmans et nazisme.
"A l'époque de la colonialisation bien des mouvements arabes ont été dupés par Hitler qui leur promettait de leur rendre leur pays et se sont mis du côt du nazisme. Dans notre propre pays, Bourguiba avait averti contre le rapprochement des tunisins avec le régime nazi. ce qui n'a pas empêché beaucoup de tomber dedans.

Mais ce n'est pas seulement en Tunisie que c'est arrivé, les palestiniens aussi ont eu des contacts avec le nazisme. (http://www.aqolad.net/article.php3?id_article=74)

A l'époque, bien des intérêts qui semblaient divergents convergeaient d'une manière ou d'une autre comme on peut le voir. Par ailleurs. Il n'y a pas que les sionistes qui avaient des contact avec le nazisme. Mais aussi de riches juifs allemands, autrichiens et polonais , qui essayaient de sauvegarder leurs intérets économiques (et parfois simplement leur propre vie) en les achetant à des fonctionnaires corrompus.
Tiens ça rapelle quelque chose, n'est pas ce qu'avaient fait pas mal de tunisiens qui s'étaient vendus à l'occipant français?qui avaient vendus leurs propres concitoyens à l'occupant.

Après la fin de la 2ème guerre mondiale bien des criminels nazis se sont réfugiés dans des pays arabes, dont:
Alois Brunner, alias Goerg Fisher, alias Ali Mohammed responsable des déportations vers les camps d'extermination des juifs d'Autriche et de Grèce, réfugié en syrie il est devenu conseiller du gouvernement dans les techniques de torture (il devait connaî^tre son sujet) Johann Von Leers, alias Omar Amin , il faisait de la propagande antisémiste sous le 3ème reich, il a cotinué le même boulot après la guerre mais en Egupte sous "Nasser", Wilhelm Boerner, alias Ali Ben Keshir, gardien de camp de concentration de Mathausen, Il travaillera au ministère de l'intérieur en Égypte, puis deviendra instructeur du front de libération de la Palestine. Et la liste est longue...(renseignement pris de wikipédia)"

de passage a dit…

"Dis moi Téméraire, es tu en train de dire que le massacre des 6 millions de juifs, Tziganes, Caucasiens, arabes etc. pendant la seconde guerre mondiale a été commandité par les juifs sionistes ?"

Téméraire ne dis rien du tout, il a cité les sources il me semble . C'est incroyable, les gens ont l'impression de découvrir la chose, c'est une action parmi tant d'autres de leur part et cela n'a rien d'extraordinaire . Dites moi aussi que vous n'êtes pas au courant de leurs actions dans les pays arabes dans le passé et en france dernièrement pour favoriser l'inversion de la tendance démographique en palestine occupée en poussant les juifs à venir s'installer en palestine. Faut voir l'accueil que reçoive les nouveaux venus et leur prise en charge pour comprendre que c'est une question vitale pour eux . Il y a même un certain sharon qui s'est exprimé sur ce sujet en signalant qu'il y avait 5 millions de musulmans en france et que par conséquent, il était préférable que les juifs viennent "chez lui" .

C'est bizarre, je dois être le seul à ne jamais être surpris on dirait .

de passage a dit…

"C'est une excellente chose que de parler de la relation sionisme-nazisme. Je te propose la suite du sujet: La relation arabes musulmans et nazisme.
"A l'époque de la colonialisation bien des mouvements arabes ont été dupés par Hitler qui leur promettait de leur rendre leur pays et se sont mis du côt du nazisme. Dans notre propre pays, Bourguiba avait averti contre le rapprochement des tunisins avec le régime nazi. ce qui n'a pas empêché beaucoup de tomber dedans."



Personne ne prétends le contraire mais ce qu'il faut savoir, c'est qu'a notre niveau, nous étions tout simplement ébahies devant la capacité militaire et technologique des allemands tout autant que de celle des alliés. C'était pour nous un combat de titan et il n'y avait pas à notre niveau, une histoire d'idéologie de l'un par rapport à l'autre . Nous étions occupés et subissions des exactions et par conséquent étions attentifs à qui voudrait bien nous libérer en sachant bien que le plus on collaborera avec le futur vainqueur, le plus on aura de chance d'échapper à une nouvelle colonisation .S'il n'y avait eu dans cette guerre la participation de l'armée d'afrique pour les français, la france aurait été occupée au même titre que l'allemagne par les américains .



Pour notre cas à nous tunisien, c'était une question d'évaluation et je crois que l'entrée en guerre des usa, a fini par décider bourguiba sur son refus de faire alliance avec le III éme reichs allemand en sachant qu'ils avaient par avance déjà perdus la guerre .
Ce n'est pas le seul à l'avoir compris d'ailleurs .Par contre je ne sais plus s'il a pris sa décision avant ou après le désastre de stalingrad .

Le régime nazi, n'est apparu comme tel qu'une fois qu'il s'est écroulé et que les médias ont commencé à diffuser des photos sur les camps de la mort . Avant cela seul les services de renseignement pouvaient être au courant de ces actes .

De toute façon avec tout ce que nous subissions, nous n'étions pas en mesure de faire les comparaisons et d'avoir de la compassion pour qui que ce soit .

Nous n'existions qu'au travers de la république française pour les uns et britannique pour les autres .

N'avons nous pas collaborer par le passé avec les alliés contre la prusse durant la première guerre mondiale pour libérer nos territoires de la tutelle turque . Quelle à été notre récompense à l'époque ? Les britanniques et les français, ont récupérés les territoires libérés pour les mettre dans leurs empires respectif .

Par conséquent, il n'y pas lieu de s'étonner que des arabes choisissent un camps par rapport à un autre, ils avaient parfaitement raison de faire ce choix puisqu'ils s'étaient déjà fait voler leur victoire une première fois .

Si vous voulez faire de nous des nazis, il n'y a pas de problème, ce ne sera qu'une accusation parmi tant d'autres .Elle sera noyée dans le flot des autres accusations qui me font bien rigoler .

Téméraire V5.0 a dit…

@TUNISIENDOCTOR :
Pourtant ma note est claire, elle ne discute pas de religion.
@Anonyme : Merci pour le lien, j’avais déjà entendu parler de cet auteur mais je ne suis jamais tombé sur ces écrits.

@CITIZEN :
La foudre, pourquoi ??, oui c’est vrai il y a des adeptes plus royalistes que le Roi même. Bon heureusement pas de lynchage pour cette fois.
Justement ce texte était pour montrer indirectement que les juifs ont été dupés et ont traqué par des sionistes pour quitter leurs pays d’origine vers Israël, notamment en Tunisie (dont la plupart ont préféré la France).

@Tun-68 : Ce n’est pas évident que c’est déjà connu, il y a plein (de jeunes) d’intello qui ne connaissent pas ces épisodes. L’Histoire s’oublie très vite de la mémoire si elle n’est pas évoquée de temps à autre.

Oops, j’écris en fonction de mon humeur personnelle ou en fonction de ma réaction par rapport à des événements précis.

Mais je suppose que d’après la chronologie que tu fais, tu maitrise le sujet mieux que moi.

C’est évident que la haine nourrit la haine sinon les Israéliens n’aurait jamais fait ce qu’ils ont fait et ce qu’ils continuent de faire aux Palestiniens (c’est le seul sens que j’ai compris).

Je ne trouve pas dur du tout de partager avec l’étranger au contraire, nos valeurs arabo-musulmanes fait en sorte qu’on donne à l’étranger notre meilleur lit et qu’on le privilégie même dans notre nourriture. Par contre en temps c’est vrai que c’est plus difficile mais c’est toujours envisageable parce que la nature d’un croyant (musulman, chrétien ou juif) est d’être solidaire dans les mauvais moments.

@De Passage : L’idée des Sionistes n’est pas mauvaise mais qu’ils ne nous collent pas l’inculpation (antisémitisme) et les conséquences (terre de Palestine).

trainspotting a dit…

@ depassage: j'ai simplement voulu montrer l'autre côté du sujet à moins que ce ne soit interdit. Les résistants tunisiens de même que les européens connaissaient l'idéologie nazi avant son écroulement. D'ailleurs la tunisie était gouvernée par Vichy à l'époque et la recherche des juifs tunes avait commencé. Certains tunisiens musulmans c'étaient montré solidaires avec leurs compatriotes juifs et d'autres pas.
Ils se fichaient de savoir ce que les nazis allaient faire aux juifs du moment que leur intérêt était bien gardé.

"De toute façon avec tout ce que nous subissions, nous n'étions pas en mesure de faire les comparaisons et d'avoir de la compassion pour qui que ce soit ."
Nous aurions pu être en mesure d'avoir de la compassion pour nos concitoyens , certains l'ont eu pour quoi pas les autres.

"Par conséquent, il n'y pas lieu de s'étonner que des arabes choisissent un camps par rapport à un autre, ils avaient parfaitement raison de faire ce choix puisqu'ils s'étaient déjà fait voler leur victoire une première fois ." Ils avaient tord puisque beaucoup voyaient le régime nazi à travers vichy et l'ont tout de même soutenu, je sais que leur réaction est humaine. Mais si on accordait à tous cette excuse , le nazisme aurait gagné.

"Si vous voulez faire de nous des nazis, il n'y a pas de problème, ce ne sera qu'une accusation parmi tant d'autres .Elle sera noyée dans le flot des autres accusations qui me font bien rigoler . "
Si on fait des juifs des nazis , ce n'est pas grave, mais faire des musulmans des nazis c'est apparemment monstrueux.
De toute façon je n'ai pas cherché à montrer cela, je voulai juste montrer que nous n'étions pas des anges non plus et qu'il faut s'en souvenir pour ne plus refaire les mêmes erreurs.
Tu n'as pas souligné aussi l'utilisation des nazis échappés par les gouvernements arabes et par l'OLP, quelle est notre excuse pour cela aussi ??
Ils savaient qu'ils étaient nazis et ne pouvaient ignorer à ce moment là ce qu'était le nazisme.

Au lieu de nier tout en bloc, n'est-il pas mieux de faire son mea culpa, d'apprendre et d'avancer

Téméraire V5.0 a dit…

@David Santos : Merci de ta visite régulière, justement je remue un peu des pages de l’histoire ancienne, pour que les jeunes ouvrent leurs yeux et relient le Présent au passé. Il n’y a pas de hasard dans la connerie humaine.

@MALI : Non, je parlais uniquement du rôle sioniste direct et indirect dans l’Holocauste.

@Trainspotting :
Je te prie de me donner de plus d’information sur cette relation Arabo-Musulmane et Nazie ou sur ces pays arabes pro-nazi et le plus important quel a été le rôle et surtout l’influence de ses mouvements.
Il ya des bons et des mauvais politiciens et si des personnalités Tunisiennes on approché le régime Nazi, ça n’était pas pour le soutenir dans sa « solution finale » mais pour chercher la liberté de leurs pays. Et souviens toi, pour libérer son pays tout est permis même de s’associer avec le Diable. Seuls « les bons calculateurs » sauront distinguer le bon choix du mauvais.
La coopération arabe avec les Nazi, si elle a eu lieu, elle était sur la base de la libération de leurs pays de la part des occupants étranger et non pas dirigée contre les juifs. Par contre le Sionisme a été contre les Juifs même.

Et je te conseille ma chère, de ne pas te laisse influencer par quelques sites qui montrent Le Mufti Haj Amin el Husseini en visite en Allemagne et avec Hitler.
Demande toi logiquement (et vérifie le historiquement) pourquoi Haj Amin est allé voir Hitler ? est-ce pour le soutenir ou demander à la plus grande puissance de l’époque le soutien à la cause Palestinienne.
D’autre part il y a eu une petite armée allemande (moins de 15 000 soldats à ma connaissance) constituée de Bosniaque (musulman) comme il y en a eu des divisions polonaises, bulgares, tchèques etc … Toute la région a fournis avec ou sans sa volonté des petites armées à Hitler.

Téméraire V5.0 a dit…

@Trainspotting: Pour ce qui est des anciens Nazis réfugiés, nous (les arabes) avons accueillis la racaille, Israel à accueilli certains collaborateurs encore utiles et les States a accueilli la créme : Scientifique et Chercheurs.

Beaucoup d'autres pays on accueilli des Nazis et s'est connu.

Tun-68 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tun-68 a dit…

Nul ne peut nier que le sionisme est un mouvement arbitraire.
Il est né à une période où l’occident jouait avec le feu. Entre la fin du 19ème et le 20ème siècle les eugénistes faisait des ravages.
Pour justifier que l’Allemagne doit se ressaisir au niveau de la pureté de sa race, les nizas donnaient en exemple les eugénistes américains qui stérilisaient des milliers de gens.
Ils disaient que les américains allaient devenir une race plus pure si les allemands ne fonts rien. A cette époque les eugénistes étaient envoyés au goulag en Russie.

On a tous oublié que les lois de discrimination positive aux us résultent d’une approche très poussée sur la question de la race aux us, approche de triste mémoire. Alors qu'en 1965, Sofia loren brillait dans les écrans, ce n’est qu'à cette année que les us abolirent une loi qui était sensée protéger la race blanche contre les émigrés italiens et les juifs d’Europe de l’Est.
Ces discriminations entre « races » allemands/scandinaves et latins, n’a pas empêché les franquistes et les mussoliniens d’être les alliés d’Hitler. Ni même les japonais d’ailleurs.
Sont très peut nombreux, ceux qui n’ont fait que fleureter avec les nazi. Les Français (et encore), les arabes (heureusement que les rivaux ottomans ont pris la place avant).
Rien d’étonnant aussi que de voir l’Amérique de l’époque compter dans ces alliés l’Afrique du sud ou l’Arabie saoudite, ce qui a de plus sectaire et de plus infecte dans l’islamisme politique.
Cela n’étonne donc pas de comprendre qu’à une même époque de 1945 à 1990 les us n’aient pas lésiner sur les efforts pour faire monter comme un mur contre le communisme, le sionnisme et l’islamisme sectaire.

Aujourd’hui, contrairement à la fin du 20ème siècle, les humanistes perdent du terrains aux profit de mouvements haineux que sont les fichismes sous toutes leurs formes (stalinisme, sionisme, islamisme, eugénismes …)

Toutefois, je reste optimiste et je crois que l’on va bientôt changer de cap.

de passage a dit…

Tu vas trop vite témeraire, tu es déjà parti dans un autre post alors que je n'ai pas finis avec celui ci . J'étais au marché, faut bien que je me nourisse( on s'en fout de ta vie, oui je sais) , donc je n'ai pas pu répondre et là je repars pour une ou deux (on s'en fout aussi), mais je reviens inch'ALLAH pour donner mon avis, parce que je ne l'ai pas encore donné .

Téméraire V5.0 a dit…

Tun-68 a dit…
- je ne suis pas au courant des pratiques eugénistes américaines !!!!.
- Je ne suis pas au courant aussi que les Etats-Unis à réagi de quelconque façon contre le sionisme (contrairement au communisme et à l’islamisme.
- Encore je ne suis pas au courant qu’il y a actuellement une évolution de l’eugénisme !!!

@De Passage :
C’est toi qui devient lent (rire), tu peux te nourrir en fin de journée, il n’y a pas le feu.

trainspotting a dit…

@téméraire: tu te contredis d'une part tu me demandes des preuves que la relation entre régimes ou mouvements arabe et nazisme existe, de l'autre tu la confirmes en la justifiant par "tous les moyens sont bons pour l'indépendance de son pays" . Alors il faudrait savoir?
Pourquoi trouves-tu intéressant de souligner la relation sionisme nazisme (surlaquelle je suis sure tu as du faire des recherches pour pour pouvoir bien écrire ce post) , mais ne trouves-tu pas intéressant de chercher sur google (comme je l'ai fait moi même) les relations entre arabo-musulmans et nazisme
Autre chose, tu es en train de réagir exactement comme les israéliens tu justifies les erreurs du passé en disant : "les autres ont fait pire", ou "mais on l'a fait pour se défendre"
Pourquoi ne pas simplement dire on a fait des bourdes , mais on apprend et la prochaine fois on la refera pas.

Ce serait pour moi la plus grande avancée des arabes, cela voudrait dire qu'ils sont capables de voir plus loin que leur propres ennemis soit disant civillisés ou développés.
Si nous faisons notre travail de mémoire nous aurions beaucoup plus de poids et plus de raison de défendre nos positions . Cela voudrait dire que nous ne réfléchissons pas comme les enfants sentimentalement que nous avons dépassé la loi du talion . Pour quelles raisons voulez-vous que Israel avoue commettre une terrible erreur, si nous sommes incapables d'avouer honnêtement et sans fausses excuses que nous en avons commis une petite ; qui serait somme toute plus facile à avouer, plus les bêtises sont énormes plus on essais de les camoufler c'est connu. Nier avoir fait la moindre erreur ou la justifier n'a jamais servi une cause. Car tout le monde sait qu'on fait tous des erreurs, les nier serait leur mettre un microscope au dessus , on ne voit plus que ça.

"Je te prie de me donner de plus d’information sur cette relation Arabo-Musulmane et Nazie ou sur ces pays arabes pro-nazi et le plus important quel a été le rôle et surtout l’influence de ses mouvements."
je ne prétend pas tout connaitre là dessus , et je sais que bien d'autres pays à commencer par les pays d'amérique latine ont utilisé et protégé des anciens nazis , mais j'ai trouvé intéressant de souligner cette relation , (de la même façon que tu as trouvé intéressant de souligner la relation nazisme sionisme) histoire qu'on ne se prenne pas pour des saints. et qu'on relativise les choses

http://fr.wikipedia.org/wiki/Criminels_nazis_et_r%C3%A9gimes_arabes

http://www.coranix.com/biblio/sabrecor_mufti.htm

"Il ya des bons et des mauvais politiciens et si des personnalités Tunisiennes on approché le régime Nazi, ça n’était pas pour le soutenir dans sa « solution finale » mais pour chercher la liberté de leurs pays."
Il n'empêche que soutenir le nazisme s'était aussi s'attaquer à une partie de la population: les juifs tunisiens je trouve cela contradictoire avec la bataille pour la libération du pays... c'était aussi s'attaquer à soit quand on connait la philosophie de Hitler sur la question.
"Et souviens toi, pour libérer son pays tout est permis même de s’associer avec le Diable. Seuls « les bons calculateurs » sauront distinguer le bon choix du mauvais."

Je ne me souviens pas d'une règle pareille, quand donc a t-elle été énoncée?
et s'allie t-on avec le diable si celui-ci se préparait déjà à déporter une partie de la population tunisienne

"La coopération arabe avec les Nazi, si elle a eu lieu, elle était sur la base de la libération de leurs pays de la part des occupants étranger et non pas dirigée contre les juifs. Par contre le Sionisme a été contre les Juifs même."
Allons donc, en voyant le régime de vichy chercher les juifs tunisiens,(protégés d'ailleurs par certains de leur compatriote) quelle conclusion devait donc d'après toi la résistance devait en tirer ?? : c'est une alliance pour la liberté avec quelqu'un qui menace une partie de ma population? n'est ce pas jouer avec le feu? ou est ce que les juifs tunisiens n'avaient aucune importance


"Et je te conseille ma chère, de ne pas te laisse influencer par quelques sites qui montrent Le Mufti Haj Amin el Husseini en visite en Allemagne et avec Hitler.
Demande toi logiquement (et vérifie le historiquement) pourquoi Haj Amin est allé voir Hitler ? est-ce pour le soutenir ou demander à la plus grande puissance de l’époque le soutien à la cause Palestinienne."

Je n'aurai pas demandé mon cher le soutien d'une puissance dont la doctrine est discriminatoire aux arabes et aux africains à témoin ceci c'est un trop gros risque à courir pour la population palestinienne, qui n'avait pas un besoin très urgent de soutien à l'époque puisqu'israel ne s'était pas encore formé. Il y avait plus urgent se battre contre le nazisme par exemple.


"D’autre part il y a eu une petite armée allemande (moins de 15 000 soldats à ma connaissance) constituée de Bosniaque (musulman) comme il y en a eu des divisions polonaises, bulgares, tchèques etc … Toute la région a fournis avec ou sans sa volonté des petites armées à Hitler. "

C'est encore l'argument , "mais y'en a qui ont fait la même chose", est ce que ça ne te rappelle pas quelque chose, en étant petit t'es tu jamais défendu étant d'une bêtise en disant "mais regardes mon frère fait pareil et tu l'as pas puni" , trouves-tu qu'on devrait encore réagir de la même façon à notre âge?

"Pour ce qui est des anciens Nazis réfugiés, nous (les arabes) avons accueillis la racaille, Israel à accueilli certains collaborateurs encore utiles et les States a accueilli la créme : Scientifique et Chercheurs.

Beaucoup d'autres pays on accueilli des Nazis et s'est connu. "

J'ai dit la même chose au début de ma réponse. Je n'accuse pas les arabes d'être le grand méchant loup, je les accuse par contre de ne pas prendre leur responsabilités comme des adultes, Ne pas réagir comme des enfants "y'en a qui font pareils" avouer sa faute et ne plus la refiare est le premier pas.

Tun-68 a dit…

@téméraires,

les eugénistes américaines n'ont que faire du sionisme, eux c'est les sémites leur problème, ils était pour la puretée de la race.

si tu veux plus d'infos:
http://www.monde-diplomatique.fr/2007/04/LOWY/14602

Tun-68 a dit…

En fait en parlant du diable, mon grand père me dit encore que les allemands, lorsqu'il y avait des bombardements sur medjez-el-beb passaient devant les maison pour prévenir les indigènes on leur demandant de fuire dans les montagnes. Je trouve qu'ils n'étaient pas obligés et que c'est plutôt pas mal pour des diable.

Entre les idéologues et monsieur et madame tous le monde il y a souvant un gouffre et c'est important aussi de le souligner.

Avec le recul on peut juger que bourguiba avait raison de ne pas choisir le camps des allemands, ceci dit en 45 les choses n'étaient aussi claires que ça, parce que les alliers avec la frances avaient plus de passifs dans le pays que les allemands.

de passage a dit…

"En fait en parlant du diable, mon grand père me dit encore que les allemands, lorsqu'il y avait des bombardements sur medjez-el-beb passaient devant les maison pour prévenir les indigènes on leur demandant de fuire dans les montagnes. Je trouve qu'ils n'étaient pas obligés et que c'est plutôt pas mal pour des diable."

Les allemands se sont très bien comportés effectivement mais ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire . Les tunisiens étaient majoritairement pro-allemand parce qu'ils admiraient le fait que les allemands se battent seul contre tous . Les italiens et les autres petits pays alliés ne pèsaient pas grand chose dans la balance, ce sont les allemands qui faisaient tout le travail .

Tun-68 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tun-68 a dit…

les allemands ne se sont pas tous bien comportés non plus. Il ne faut pas forcement chercher à rendre les choses blanches ou noirs.

de passage a dit…

"Les résistants tunisiens de même que les européens connaissaient l'idéologie nazi avant son écroulement. "

Personne ne savait vraiment ce qui se passait dans les camps de concentration .Seul peut-être les services de renseignement de l'époque mais pas le commun des mortels .


"Certains tunisiens musulmans c'étaient montré solidaires avec leurs compatriotes juifs et d'autres pas."

On peut être pro-allemand comme la majorité des tunisiens et protéger les juifs de la gestapo .


"Ils se fichaient de savoir ce que les nazis allaient faire aux juifs du moment que leur intérêt était bien gardé."

En tunisie cela c'est bien passé pour eux, il n' y a pas eu de déportation comme en europe .Rien de bien méchant, rien à voir avec le sort de leurs correligionnaires d'europe .

" Mais si on accordait à tous cette excuse , le nazisme aurait gagné."

Ceux qui ont gagné à l'époque et qui croivent être encore en mesure de gagner demain sont encore pires . Je pense que si tu lis l'histoire entre la fin de la guerre en 45 et aujourd'hui, tu verras que nous les arabes n'avons pas été gâtés .
Je te le dis, cela dépends de quel côté tu te places, les avis que tu lis à droite à gauche et qui ont tndance à t'influencer toi et les autres sont ceux de gens qui n'ont pas les mêmes intérêts que les arabes .


"De toute façon je n'ai pas cherché à montrer cela, je voulai juste montrer que nous n'étions pas des anges non plus et qu'il faut s'en souvenir pour ne plus refaire les mêmes erreurs."

Je ne sais pas si nous étions des anges ou non, mais ce que je sais, c'est que nous n'avions aucun pouvoir a part celui de la pensée . Le fait de soutenir les allemands par la pensée ou par les mots était en quelques sortes la seule échappatoire . Etions nous dans ces conditions libres de devenir des anges ou pas ?A l'époque on ne pouvait pas le savoir et on ne peut pas nous le reprocher aujourd'hui . C'est plus tard avec l'accès à l'indépendance et le traitement du peuple que l'on apprendra que nous n'étions pas des anges .


"Au lieu de nier tout en bloc, n'est-il pas mieux de faire son mea culpa, d'apprendre et d'avancer "

Il n'y a pas de méaculpa à faire, ceux qui doivent faire leur méa culpa ce sont les nazis d'aujourd'hui, qui mettent les états à feux et à sang pour des barils de pétrole, ce sont aussi ceux qui tapent sur les palestiniens et qui les affament ou qui arment les uns pour les favoriser par rapport aux autres .

"Pour pouvoir avancer"

il faut déjà que l'on nous laisse avancer .

de passage a dit…

Les allemands se sont bien comportés avec les arabes en géneral .

MALI a dit…

A Téméraire : cher ami, ton message est ambigu : si les sionistes n'ont pas initié le génocide de 6 millions d'âmes, à quoi sert ton post ? Si oui cela me semble effarant, surréaliste et effrayant.
Quand aux deux dessins superposant l'étoile de David à la croix gammée je les trouve de mauvais goût et peu respectueuses de ce martyr de 6 million d'âmes. Il ne faut pas s'étonner en regardant ces dessins que d'autres aient pu faire des caricatures tout aussi ridicules de nôtre prophète sacré. Bien à Toi. MALI

Téméraire V5.0 a dit…

@MALI :
Le médaillon a été confectionné par les Nazis à l'honneur des Sionistes.

Si tu relis ma note, elle ne met pas en cause les juifs.

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic