vendredi 3 août 2007

L’Evolutionnisme : Un Feuilleton de Canulars – 9ème Episode : L’Homme de Java

A 28 ans, Eugène Dubois était lecteur d'anatomie à l'Université d'Amsterdam. Mais un secret démon le tenait: il avait la passion de l'homme préhistorique et il était intimement persuadé que la découverte de l'homme-singe devait lui revenir

Où le trouver à la surface de la terre? La réponse pour Dubois était simple: les grands singes anthropoïdes sont actuellement localisés en deux points du globe, les orangs-outans en Indonésie, les gorilles et les chimpanzés au centre et à l'ouest de l'Afrique.

L’Hollandais, devenu anatomiste est parti pour Java tout exprès pour y découvrir un homme singe... et bien sur... il le trouve !!!

En 1887, Dubois débarque à Sumatra pour prendre son poste à l'hôpital de Padang. Il fouille un peu partout pendant ses vacances et en 1891, sur l'île de Java, il met à jour la boite crânienne d'un singe-homme. Un an plus tard, il découvre tout près, à environ 15 mètres de l’endroit où il avait déjà trouvé le crâne, trois molaires et le fémur de ce qu'il considère désormais comme le Pithecanthropus erectus, Pithécanthrope ou « homme-singe debout ». Pour lui, l'homme-singe a vécu il y a un demi-million d'années. Il a le crâne et les dents du singe, le fémur d'un homme. Dès lors, l'homme-singe de Java, est considéré comme l'un de nos ascendants plus ou moins directs entre les singes et l'homme de Neandertal.

Dubois estima que ces éléments épars appartenaient à la même personne qui, selon lui, remontaient à cinq cent mille ans. Dubois ne montre pas sa trouvaille, mais un moulage en plâtre du crâne.

En 1895, il rentre en Europe, où il fait connaître ses découvertes. Plusieurs scientifiques acceptent son interprétation avec enthousiasme, mais certains sont alors en désaccord avec lui. Après cette déconvenue, Dubois refuse obstinément que d’autres approchent ses fossiles, jusqu’à ce qu’on le force à l’accepter, en 1923. Il avoua plus tard avoir trouvé sur le même site et au même niveau deux crânes, humains de toute évidence.

La plupart des évolutionnistes sont toujours convaincus de la validité de la datation de cinq cent mille ans proposée par Dubois. Or, peu avant sa mort, ce savant avait tristement conclu que les restes de l’homme de Java étaient probablement ceux d’un grand gibbon.

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

4 commentaires:

c pas moi a dit…

alors temeraire ? toujours le meme combat ???)

Téméraire V5.0 a dit…

@C pas moi :
je ne le vois pas comme un combat, ça avait été une provocation et j'ai réagit comme je l'ai toujours fait. Demain on termine le feuilleton, et il restera une dernière note après mon Sahari (Safari au Sahara) à Ghomrassen.

c pas moi a dit…

@temeraire :sahha lik, mais ce nest pas encore la saison, non ?
amuse toi bien et surtout noublis pas de mediter un pti peu...)

Téméraire V5.0 a dit…

@C pas moi :
Amitié oblige (mariage d'un amis) et j'espère bien trouver un petit moment pour méditer, le temps me manque vraiment ::))

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic