mercredi 28 février 2007

L’Activité Privée Complémentaire Luxe ou Nécéssité

L’Activité Privée Complémentaire des médecins agrégés hospitalo-universitaires leur permet d’exercer en tant que privés pendant un horaire et une durée préfixée ce qui signifie couramment avoir un double emploi l’un étatique et le second privé.

Théoriquement, l’APC devait servir à arrondir les fins des mois, pratiquement, il est devenu un moyen de rente efficace et rentable.

Autre que cette pratique pourrait être considérée comme concurrence déloyale aux médecins en libre pratique elle pourrait éventuellement porter un grand préjudice au système de soins hospitalo-universitaire et à la qualité des soins prodigués aux malades.

Vu que les délais des RDV des consultations et des interventions chirurgicales sont longs, les patients se voient dans l’obligation de recourir au service du même Médecin Chef Service en APC, ce qui se traduit en acte immédiat mais payant en honoraire des privés et plus.
Certaines personnes disent donc (ykoulou wa allahou a3lam), que dans certains services, donner des délais longs devient monnaie courante afin d’obliger les patients à recourir au Médecin en APC.
Le fait aussi que ces médecins universitaires se consacrent à l’APC, va se répercuter inéluctablement sur l’encadrement et la formation des jeunes médecins internes et résidents.

Les médecins qui sont étouffés actuellement par le chomage ou par une clientéle très réduite voient d'un mauvais oeil se priviliége qui réduit leurs chances d'ouvrir un cabinet ou d'attirer plus de patients.

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

5 commentaires:

TUNISIENDOCTOR a dit…

JE PEUT T'affirmer @ téméraire que "MR APC" fait tout pour détourner les patients de l'hopital vers sa consultation priv ou vers une clinique , de toute facon les pr ag qui sont restés à l'hosto(disons la majorité) sont les moins bons pour ne pas dire les mauvais les baratineurs les hypocrites , les vrais bon médecins sont partis depuis une lurette de l'hopital..

Anonyme a dit…

Si le médecin choisi la voie de l'hospitalo-universitaire c'est pour le scientifique et l'enseignement parcontre en tunisie c'est pour assurer une clientéle en détournant les patients des hopitaux en tant que APC

zizou from Djerba a dit…

Moi je suis pour l'abolition de l'APC et la valorisation des salaires des medecins du secteur public.
Malheureusement cette mesure a un cout que le pouvoir politique n'est pas pret a payer!

elgreco a dit…

...et la CNAM formera, pour fermer le cortège, le convoie funèbre de toutes nos belles et nobles professions...

D'autre part je rejoins l'avis de Zizou! La logique même!

On évalue aujourd'hui le dégré de développement d'un pays par rapport au pourcentage de son PNB accordé à la Santé...

Je me trompe peut-être, mais en TN on est encore à un taux inférieur à 5%

@micalement

Téméraire V4.3 a dit…

@TunisienDoctor : Malheureusement c'est le constat.

@Anonyme : Justement, c'est la sécurité de l'étatique avec les prviliéges du privé

@zizou from Djerba : Tout à fait d'accord sur le principe et je pense que c'est faisable mais dans le cadre d'une mise à niveau totale du système de santé (surtout pas la Cnam)

@ElGréco: Ben, belle solution et belle fin, les médecins "Etatiques" vont se rafraichir avec les privilièges des "Privés" et les "Privés" vont devenir fonctionnaires de l'état au niveau "paie" uniquement.

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic