mardi 3 novembre 2009

Vouloir Créer mes Rêves

.
Les gouttelettes d'eau de pluie glissent, ondulent sur le vitrage et déforment la réflexion de mon visage. Je me regarde … il me regarde … les gouttelettes d’eau ruissellent de ses yeux, il masque ses pleurs par la pluie et je cache les miens.

La pluie s’arrête, je le dévisage de plus près sur le vitrage, ses yeux, sa bouche sont déformés, c’est peut être pour narguer l’image d’un Homme idéal qu’il a toujours pu refléter.

J'avais dérivé dans un monde de rêve, d'imagination et j’ai divagué dans l’espoir qu’il se transforme en réalité. Je n’abandonne jamais … maintenant j’accoste sur l’île de la contemplation afin de voir plus clair, pour construire mes rêves.

Je ne veux pas trop établir des scénarii, mon cas est trop absurde ; mes Rêves, mon Imagination, mes Pensées, mes Idées et mes Espoirs se compliquent et je ne suis plus capable de tracer mon histoire et de projeter son déroulement dans le futur avec une version Happy End. Chaque situation analysée me procure beaucoup plus de mal que de joie. Les chemins de plusieurs personnes se croisent et chacun veut avoir le rôle principal, c’est leur droit légitime.

Nombreux sont ceux qui n’ont jamais pris le temps de me connaître à fond, le Vrai MOI, peut être ce n’est pas leur faute, peut être que j’ai toujours renvoyé une autre image de Moi ou peut être ils n’ont connu que le Moi qu’ils ont toujours voulu voir.


Vouloir créer mes Rêves afin de savoir si la Réalité peut égaler l'Imaginaire, s’était cela mon challenge permanent ; une autre forme de rester tout le temps un enfant. Je génère plusieurs erreurs que je prends plaisir à résoudre et à assumer les conséquences alors que les Autres m’ont habitués à me pardonner, relativement, facilement.



Je ne peux pas me délester de mes Rêves et à chaque fois que je me résous des les abandonner, ils deviennent plus pesant mais il arrive toujours un moment ou la réalité glorieuse me secoue, me réveille et me ramène à mon point de départ. Une apparence de manque martèle mon cœur furtif et je ne sais même pas ce que mes sensations veulent et ce que mon âme cherche : le Désir, l’Amour, le Plaisir, la Tendresse, les Souvenirs, l’Enfance ou juste des simple moments de Solitude que je n’arrive pas à avoir.

Peut-être arrivera un jour … un jour pluvieux … où je pourrais prendre mon âme entre mes mains, pour l’ouvrir, la secouer et la fixer et que lorsque je regarde à travers le vitrage de ma chambre, mon image ne sera plus tordue, ondulée ou déformée.

Je continuerai toujours à vaguer dans mes Espoirs et mes Rêves et encore une fois dans un monde à moi, mon île perdue, sur laquelle j’échouerai.

… Avec le sourire, je te raconterai tout cela mon fils, pour te lire les chapitres de mon livre que je suis entrain d’écrire, dans ma tête, sans papiers ni encrier et qui décrit mes péripéties dans les bras de la belle vie avec une fin heureuse, une création de délicatesse parfumée de l’odeur de toutes les Femmes qui ont partagé mon amour et éveillé mes sens.

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

2 commentaires:

cactussa a dit…

nos reves nous emporte loin !! jai adoré ces lignes !une partie de nos vies à tous :)

ta cousine a dit…

c'est beau ce que tu écris et ressens surtout....je partage!
nous subissons ,certes, des frustations tous les jours.Des frustations qui nous empêchent parfois ou très souvent de sentir et de profiter des plus moments de la vie...
il ne nous est pas interdit de rêver...même à mon âge

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic