lundi 24 août 2009

Désir Ramadanesque

.
La sueur coule de chaque courbe de mon corps. Mon cœur bat la chamade avec grande joie et je peux sentir la chaleur m’envahir, envahir chaque point de mon intérieur ; c'est presque le septième ciel.

La vapeur m’enveloppe et ce sentiment de bouillonnement me fait frémir. C'est l’ultime plaisir de la vie avant sa fin. Nous deviendrons un. Seulement toi et moi ; attends moi mon cher. Je me donnerais à toi avec tant de douceur pour te procurer tout le plaisir que tu pourrais imaginer.

La chaleur me fait entendre des murmures qui me balancent dans une transe euphorique. L’effet est merveilleux et tu en gouteras la saveur.

Ces mouvements, ce va et vient, toute cette vapeur qui me caresse et la sueur qui glisse sur ma peau et me chatouille m’enivrent, me rendent molle et prête à l’ultime plaisir. Mon existence est au-delà de mon contrôle, bientôt je serai toute à toi.

Tes yeux me regardent, me suivent, ils n’ont qu’une seule envie : celle de me dévorer même crue, naturelle, mais tu patientes, l’heure n’est pas encore venue pour l’ultime saut.
Regarde-moi bien, je suis nue, je vole, je me dissout ; enfin je découvre le but de ma destinée, c’est d’être à toi, de donner gout à ton existence. Je n’ai jamais imaginé outre honneur que de te faire plaisir, soumise à ton désir.

Oui, vas-y je suis prête maintenant. Prends-moi là. Tu es mon destin, Je t’implore viens me délivrer, s'il te plaît, je ne peux trop me retenir...
.
.
.
.
Ti sob 3ad, ma 3adech nejjem. Tabet elloubya, sob elwahed béch ymout mechar … mel jou3, wallit nasma3 fil loubya takellem fiya, w ramya rou7a 3laya.

Mais bon Dieu, remplit mon assiette, je n’en peux plus. A force d’avoir faim j’entendais les haricots me parlait et me séduire.

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

8 commentaires:

Anonyme a dit…

tu parlais de loubia???????????????
et moi qui croyais...........

nessma fiha esskhana! a dit…

C'est drôle CE QUE LES HOMMES ramenent tout au ventre et au bas...
malla ham hama!

Téméraire V5.0 a dit…

@Anonyme:
tu croyais quoi ????, je n'ai rien compris :); évidement je parlais des Haricots :)

@nessma fiha esskhana!:
Tu sais bien comment une femme peut retenir son mari : par son ventre ... et par son bas-ventre :)

cactussa a dit…

jai adoré!!!

DOC ENIGMATIQUE a dit…

Témé:
Le jeun a bien donné son effet sur ton inspiration ;-)
Sinon tu n 'a pas précisé si c'est des haricots verts ou la gousse disons les haricots blancs.
Tu connais ces expressions familières?: "c'est la fin des haricots" et "courir sur les haricot"

Téméraire V5.0 a dit…

@Cactussa:
Tu as adorée les Haricots ? :)

@DocEnigmatique:
Premier jour de Ramadan, donc il faut me comprendre; sinon c'est des haricots blancs, que j'avais dans mon imagination.

Pour les autres expressions, je ne les connais pas et j'attends des éclaircissements de ta part.

zahra a dit…

cela me rappelle une vieille histoire de "haricots" ! - toi , tu avais à cette epoque 5 ou 7ans!

Téméraire V5.0 a dit…

@Zahra:
Vas y raconte, je vais me mettre dans le contexte de l'âge :)

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic