dimanche 13 décembre 2009

Désirable

.
Une île … une rencontre inespérée … un dîner … un clair de lune … Cela a commencé par les yeux. Pas nécessairement la couleur, quoi que la teinte des siennes m’est encore indéfinissable. Pas nécessairement la forme, plutôt la manière avec laquelle ils me regardent : évasifs, provocateurs et timides.

Se sont des yeux grand ouvert et audacieux quand ELLE est sérieuse … ils ne semblent pas me fixer, mais je sens qu’ils me cadrent avec insistance dans leur champ de vision. Par certains moments, quand ils trouvent les miens, ELLE s’y noie comme pour sonder mon âme et chercher mon cœur fragile qu’elle a flairé dès le premier regard.

Et puis … ses yeux m’appellent, m’hypnotisent et je ne peux que lire le message décodé qu’ils essayent de me transmettre … Mon regard divague avec le tien et ses yeux prononcent ce que ses lèvres veulent dire.

Je la recherche, je la scrute … sa bouche sensuelle … la douceur délicate de chaque lèvre devient la cible permanente de ma vigilance. J’essaye d’éloigner mes yeux loin d'eux mais s'était trop tard. Piégé par un moment serein de ravissement, je les vois parler … pulpeuses et ovales … je ne les entends pas. Je sursaute de mon égarement, je les vois se détacher l’une de l’autre avec bienveillance, se soulever avec délicatesse, se contracter avec beauté pour afficher un sourire, laisser partir un éclat de rires.

Ça y est, le mal est fait … je suis charmé …

Parler … rire … souvenirs … quelques verres … il est tard pour renter … et nous nous retrouvons enlacés ... elle se niche entre mes bras … je me penche sur sa bouche et je m’arrêté à l’instant où mes lèvres effleurent les siens. Le tendre toucher de ses lèvres et l'étreinte serrée … son corps chaud et son cœur en battement de tambour incitent mon excitation. Je sens l'anticipation grandir dans mon fond, comme un nuage qui se prépare à arroser une terre assoiffée.

Le baiser court s’allonge, il s’oublie et devient long … de léger il se creuse profond, de tendre il se convertit en passionnant. Nous fusionnons et aucune formule mathématique ne saura identifier notre centre de gravité. Nous mettons en échec la théorie de la relativité. La notion du temps n’existe plus. La loi de la gravité n’a plus aucun sens, nous flottons déjà au-dessus des nuages.

Tous les sens entrent en jeu : goût, toucher, odorat. C’est l’extase … la bouche s’effarouche, se déchaîne se mute en volcan … Sucements, morsures et pincements … bleu et rougeurs, plaisir, douleur et frissons.

Lèvres à lèvres … lèvre contre lèvre … lèvre dans les lèvres … qui se suçotent, s’aspirent … plus d’inspiration … j’inhale son suc … échange chimique … je n’en peux plus. Je me retire, et je remonte pour respirer. Un fou rire croisé de part et d’autre ; je reprends encore un souffle profond et je replonge.

Succulentes Plaintes et affectueux gémissements accélèrent le rythme cardiaque et chauffent l’ambiance. La chaleur augmente. Mon bras autour de son cou … je la serre plus fort … je l’embrasse encore longuement. Ma langue se hasarde à la recherche de la tienne. Son baiser a volé toute ma capacité rationnelle et je pars explorer son jardin …

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

9 commentaires:

zahraten a dit…

nos aieux utilisaient des ventouses...pour tous les maux!

zahraten a dit…

au fait j'ai posté(sur ta note precedente) les paroles d'une chanson que tu connais certainement

Anonyme a dit…

Je suis surprise de lire :
"Ça y est, le mal est fait … je suis charmé …"
Est-ce un mal de charmer et d'être charmé ?!
Je ne vois que du bonheur au contraire ! Sourire
Tu as une imagination très fertile Téméraire, cela fait vibrer à la lecture de certains passages bravo !
Bakhta

Anonyme a dit…

a bakhta
imaginations?????????????????

khanouff a dit…

Rythmé et si voluptueux, que du plaisir :)

Anonyme a dit…

@ Anonyme de Bakhta

?????????????????
Sourire

Téméraire V5.0 a dit…

@Zahraten:
Moi je fais les ventouses avec ma bouche sur ses joues :)

@Bakhta:
j'évitais ... et je me suis trouvé piégé, par ELLE, par moi-même et par la Lune :)

@Khnouff
Elle était inévitable ... désirable :)

Anonyme a dit…

et c'est peut être le smack qui n'était pas un jour bien compris.c'est l'effet ventouse.
sourire.

Téméraire V5.0 a dit…

@Anonyme:
Kapito :)

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic