dimanche 27 septembre 2009

Pourquoi Maman et pas Papa ?

.
Abstraction faite, des films, des séries télévisées que j'ai vu ou des lectures que j’ai faites, j’ai personnellement constaté dans mon entourage (du moins) que ce sont vraiment les femmes qui font le plus de sacrifices (par rapport à l’homme) pour tout ce qui est relatif à la famille et aux enfants.

Je ne dis pas que c'est toujours le cas, mais généralement, il paraît que c’est les mères, beaucoup plus que les pères, qui sacrifient leurs carrières ou les mettent en attente avec le risque de stagner pour toujours après la naissance de leurs enfants, pour les entretenir et leur apprendre une bonne éducation. D’ailleurs je me demande, si les pères, tous seuls, seront-ils capables d’inculquer les bonnes manières à leurs enfants :) ?

C'est aussi généralement les mères qui prennent des congés pour emmener leurs enfants en consultation médicale ou des congés de maladie pour rester auprès de leurs enfants malades. La plupart du temps, c'est encore les mères qui veillent aux chevets de leurs enfants souffrants alors que le papa dort sans se soucier de tout cela.


Pourquoi ce n’est pas les papas qui font cela à la place des mamans ?.

Je me suis posé cette question au début de ma note sans connaître la raison réelle tout en ayant en tête la notion de contribution de l’un et de l’autre, l’engagement plus accru du papa, le partage le plus équitable des taches mais j’avais raté au départ ce que j’ai découvert à la fin, à fur et à mesure que j’écrivais ma note : l’INSTINCT MATERNEL, qui pousse la maman à faire les devants dans pareilles situations évoquées.

Parfois même, les mères n’ont pas confiance dans leurs maris qu’ils soupçonnent de ne pas pouvoir assurer cette lourde responsabilité dont l’une des composantes principales n’est autre que l’AFFECTION qui ne peut être que de source féminine.

Les Mamans sont NATURELLEMENT les plus disposées à être les anges-gardiens des enfants. Elles connaissent tous les détails de ce qui touche de loin ou de près à leurs enfants et elles sont donc toujours prêtes à les aider, à tout instant.

Les mamans font tout cela sans l’attente d’aucune récompense et les enfants le sentent et ils savent sans l'ombre d'aucun doute que cette maman sera toujours là quand ils ont besoin d'elle.

C'est la réalité, d’ailleurs on peut la constater très facilement. Quand ils sont malades ou qu’ils ont mal quelque part, les enfants réclament toujours leurs mères.

Rien ne vaut pour une mère les quelques mots sincères « Maman, je t’aime, tu es la meilleure maman au monde ». Ils valent bien tous les sacrifices consentis.

Et toi papa dans tout cela ?; tu dors :)

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

14 commentaires:

Anonyme a dit…

On est socialisé comme ça téméraire. Mais revenant aux origines:c'est qui ce papa? c'est le petit garçon gaté, la fierté de la famille, celui qui portera son nom avec sa progéniture, c'est la négligeance que la maman assume avec joie ou infligé à la soeur qui le fait sans conviction de la différence. Aprés, pour lui, c'est les sorties, les amis, les soirées, les cafés.... et pour elle c'est les études pour s'échapper de la cuisine, du ménage, du désordre du frère gaté.....
Oui une mère qui se sacrifie, une mère attentionnée, une mère dévouée c'est de la nature des choses, mais il ya aussi de l'autre coté une insouciance, une démission presque totale. ces mamans ajoutent à leur charges les sautés d'humeur de leur maris, leur fatigue, leur absence, mais elles ferons en plus le role de mamans quand ils sont souffrants, elles veilles sur eux quand ils sont malades, préparent les tisanes et les soupes chaudes, ramassent les papiers mouchoirs jetés partout... et elles font tout ça avec un grand coeur, alors enfants et maris, une maman c'est la vie et un merci ou une reconnaissance même morale lui fera surement plaisir.

Nawras a dit…

Suis d'accord avec Anonyme! C'est exactement ce qui se passe en réel! J'imagine seulement une maman qui n'a que des garçons, le jour où elle sera malade, ils sauront que l'emmener chez un médecin!
Vive les mamans :)

zahraten a dit…

tu veux dire quoi ??? que les PERES ne sont là que pour faire des enfants ...

C'est depassé tout cela et tout depend de la disponibilité des parents.J'ai remarqué que particulièrement Chez les jeunes couples, le problème ne se pose pas.Ils sont tà tous les deux pour s'occuper non seulement de leurs enfants à tous points de vue
mais aussi de leur foyer.
JE me souviens aussi que (du moins de ma generation) Les cabinets de Pediatres étaient très souvent frequentés à plus de 50% par des pères qui accompgnaient leur progeniture...


et si le Papa ne fait rien en'est capable de rient c'est bien lui le malade, l'enfant qui n'a pas encore grandi...qu'il retourne fi "hjer" nanatou et non celui de "dadah" car c'est bien dadah edhakra!

Téméraire V5.0 a dit…

@Anonyme & Nawras:
Vous avez raison, aucune défense pour les pères !!!

MAIS ne vous laissez pas faire; tirez la leçon et agissez sur vos enfants pour qu'ils apprennent à se comporter avec leurs femmes

Téméraire V5.0 a dit…

@Zahraten:
Tant mieux si les nouveaux couples sont plus conscients de cette situation et qu'ils arrivent à départager les taches.

Je voulais dire aussi, et c'est mon opinion personnelle, que les mamans sont plus capables de soulager et de s'occuper de leurs enfants que les papas et que surtout les enfants demandent plus leurs mamans que leurs papas en cas de détresse (maladie, peur, angoisse ...)

Mandy a dit…

Moi dans mon enfance lors de mes peurs nocturne c'était mon papa que je demandais !! Il faut dire que je suis d'une autre nationalité, autre culture! Chanceuse d'avoir eu un père très présent ou malchanceuse d'une certaine absence de ma mère ??

Anonyme a dit…

@ zahraten
mais tu vis où ma chère? tu es sure de parler des chers papas tunisiens?ou bien tu as dénicher une perle si rare, bien que les perles existent , ou ce n'est qu'un rêve.
s'il y a plus de 50% de papa chez ce pédiatre je croix que ceux la y sont soit pour se débarasser d'un jour de boulot au temps qu'un certificat de présence remplaçais le fameux certificat de maladie de nos jours, ou bien ils ne donnent pas confience à leurs épouses qu'ils considèrent inaptes pour cette action hors les murs du foyer,j'exagère peut être mais c'est plus prés de réalitée.

zahraten a dit…

@anonyme
pour ton information, je suis une femme d'un certain âge et d'un âge certain ( mariée depuis plus de trois decenies à un TUNISIEN avec une "tête bien faite" pleine et sans complexe ...)...notre cher Temeraire connait la
personne ...
puisque tu parles de "perles rares", je peux t' assurer que tous nos amis et proches se comportent avec galanterie avec leurs conjoints , affectueusement avec leurs enfants et avec de la courtoisie et de la tendresse avec leur famille en general..

c'est un constat que j'ai fait autour de moi et depuis très longtemps....je ne vis pas sur une autre planète, mes ami(es) et beaucoup d'autres couples de ma generation se departagent les tâches parentales à tous les niveau...c'est une question d'education à la base et d'entente et de respect.
Lorsqu'on fait un enfant à deux , on doit assumer ...son rôle de père .
Bien evidemment, ce sont là des constats personnels et réels ..
une confiance entre les deux partenaires est établie dès le depart , le debut de leur union.
j'ai bien dit que tout dependrait aussi de la disponibilité de chacun.
pour ce qui est du certificat remis à l'accompagnant de l'enfant (le père ou la mère) est indispensable pour faire valoir ce que de droit..pour justifier une absence si cela est necessaire..
As tu une idée du nombre de "papas" qui accompagnent (avec Amour) leurs enfants au jardin d'enfants, ecole, lycée et université..???



@ T EMERAIRE

Les femmes de ma generation et les plus jeunes sont formidables. En examinant l’évolution de leur vie ces dernières années, on apprecie combien elles bataillent sur tous les fronts, discrètement, mais sûrement...
Car les femmes ont changé de visage, tout en gardant leur âme.

bakhtitude a dit…

Une excellente note Téméraire, vraiment merci !
Je pense que toutes les qualités qui se trouvent chez un parent peut se trouver chez l'autre forcément c'est simplement une question d'éducation. Le garçon a toujours été éduqué à la "dure", il ne doit pas pleurer c'est un homme ; un garçon c'est la fierté de la famille, il transmettra son nom ; un garçon fait ce qu'il lui plait, tout lui est permis... !
Dans l'éducation des enfants, garçons et filles, le rôle des parents est très important surtout celui de la mère dans certaines sociétés. C'est dès l'enfance que le garçon doit participer aux tâches ménagères par exemple. C'est dès l'enfance qu'il faut le responsabiliser dans la vie quotidienne.
Quand il a mal il faut le laisser extérioriser sa douleur, oui c'est un garçon et il a un coeur, du sang qui coule dans ses veines comme chez une fille !
Je me rappelle la fois où mon fils était tombé, pendant un séjour dans la famille, il criait de douleur, ma soeur lui disait de ne pas pleurer il est un homme et moi qui disait à ma soeur -discrètement- laisse le pleurer, il se comprimait et avait une boule dans la gorge... !
Nos garçons devenus grands ne s'expriment pas et n'extériorisent pas leurs sentiments mais ils font ce qu'ils veulent... Ils sont des hommes !
tu disais Téméraire "Pourquoi ce n’est pas les papas qui font cela à la place des mamans ?." Comme disait ZAHRATEN il y a aussi des papas qui font beaucoup de choses mais pas aussi nombreux, je ne pense pas qu'il y ait 50% des pères aussi affectueux et responsables. Je pense qu'aucune tâche ménagère ou autre n'est spécifique à l'un ou à l'autre. Tous les deux, et selon la disponibilité de chacun, doivent parvenir à assumer et assurer toutes les tâches. Maintenant les deux travaillent et même si la femme ne travaille pas elle peut être souffrante ou bien dans l'impossibilité de faire telle ou telle chose, l'homme doit la faire à sa place. La femme parvient à allier travail et foyer, pourquoi pas l'homme, il n'y a aucune raison !
Ce n'est qu'une question d'éducation dès la tendre enfance !
Bakhta

Téméraire V5.0 a dit…

@Mandy:
Question difficile que tu poses, c'est peut-être l'idée d'une note :)

@Bakhta:
Rien à ajouter pour ton commentaire, sauf de confirmer ta dernière phrase : "Ce n'est qu'une question d'éducation dès la tendre enfance !"

bakhtitude a dit…

Je voulais dire qu'on doit éduquer et élever nos filles et nos garçons de la même manière, leur faire faire tout selon leurs âges bien sûr. Ce n'est pas parce que c'est une fille qu'elle doit faire le lit de son frère par exemple, et ce n'est pas parce que c'est un garçon qu'il doit tout faire à sa guise, rentrer et sortir sans donner aucune explication. Les exemples sont nombreux et variés... Une jeune fille a eu son bac cet été toute contente elle était mais m'a soufflé dans l'oreille que ses parents avaient fait tout un tralala pour son frère il y a deux ans quand il a eu son bac et depuis monsieur se comporte comme un Pacha, c'est un homme et moi la fille une simple réunion familiale...!!! On donne encore de nos jours, trop d'importance au garçon et pas assez à une fille mais heureusement cela ne se passe pas ainsi dans toutes les familles !
Bakhta

bakhtitude a dit…

Il y a aussi l'instinct paternel comme l'instinct maternel, je l'ai vu chez plusieurs hommes. J'ai vu un père se lever au moindre cris de son bébé et faire dormir son enfant sur son ventre toutes la nuit sans fermer l'oeil de peur de le faire tomber... Un autre homme faisait les mille pas dans le couloir avec son bébé dans les bras pour ne pas réveiller la maman ! Rare certes mais cela existe vraiment. Ce sont les hommes qui ont eu le plus envie d'avoir des enfants que leurs femmes qui se comportent ainsi, je l'ai constaté chez les personnes rencontrés dans mon entourage...!

Téméraire V5.0 a dit…

@Bakhta:
Pendant les huit premiers mois après leur naissance et pour mes 3 enfants, c'est moi qui se lève plusieurs fois par nuit, pour donner le biberon à notre bébé.

Je faisais ça avec grand plaisir même que s'était moi qui devait se lever tôt pour aller au boulot.

bakhtitude a dit…

Tu me confirme donc que l'instinct paternel existe aussi et tu ressemble à mon cher Frère !
Bakhta

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic