samedi 24 avril 2010

Les Larmes Cristallines

.
Le Destin a balayé le palier de ma porte
Et tarde au seuil de mon âme longuement,
Il a couronné mon cœur avec sa main forte
Et me demande obéissance et soumission,
Il me séduit avec ses manières accortes
Sans aucune promesse d’accomplissement.

Et pourtant, toi et moi, nous sommes si semblables,
Tu es dans un sens parallèle, au mien comparable,
Mais dans la direction opposée à ma vie désirable.

Avides, nous assouvissons les ravages de nos cœurs,
Et nous nous consolons par des promesses de concours,
Que nous ne pouvons jamais maintenir … sans recours.

Et bien que nous soyons trop proches pour s’aimer
La distance entre nous deux est si lointaine … mais,
Elle est infime devant le temps qui nous fait délégitimer.

Et c’est pour cela que j'ai souhaité une fois, dans un moment creux
Que je n'eusse jamais eu l’occasion de te connaître, d’être amoureux
Cela m’aurait épargné tant de souffrances et j’aurais été plus heureux

Je ne comprends pas mais d'une façon ou d'une autre je sais, maintenant
Qu’avec moi, dans une autre place, dans un autre espace, un autre temps,
Nous étions capables d'être ensemble, les plus fortunés, les plus contents


Les larmes cristallines me piquent les yeux,

Pour des pensées dans lesquels tu dérives éloquemment,
Et mon cœur martelé me pousse aux aveux,
Je souhaite avoir tort pour toutes les choses dont j'avais raison.

Un jour sans pluie, un ciel clair, devant ton domaine la mer,
… et mon cœur qui saigne … je pars avec le gout amer,
Et je te laisse peindre, aux couleurs du citron, ton univers.

« Tu as été un jour la plus belle histoire de ma vie,
Tu es désormais le plus beau souvenir que j’ai jamais eu »
Tes mots résonnent encore dans le rythme de la mélancolie
« Tu ne seras jamais un souvenir … Tu es ma vie … à l’infini »
.

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

2 commentaires:

Mayday a dit…

Dans une certaine mesure, je m'identifie à la première moitié de ton poème. J'y retrouve quelque part des sensations et des émotions vécues. Dans la seconde moitié ça devient quelque peu dramatique... Mais bon, comme le dit la chanson "y a que dans les contes de Grimm que les histoires se finissent bien" :)

Téméraire V5.0 a dit…

@Mayday:
On a tous des turbulences dans nos amours et dans nos relations ... disons que la première partie est généraliste :)

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic