jeudi 8 novembre 2007

Quizz à propos du Lait Frais

Chez l'épicier, au Magasin ou à la Grande Surface plusieurs types de laits sont actuellement commercialisés :
- Le lait écrémé et demi-écrémé
- Le Lait 0% matières grasses
- Le lait riche en fer
- Le lait multivitaminé
Ainsi que le Rayeb (lait caillé), le Lben (petit lait aigre) et les laits aromatisés au chocolat ou à la fraise, bref il y en a de toutes les couleurs et de tous les goûts sauf que ces laits ne sont pas réellement FRAIS mais un lait dépourvu de se créme.

Le seul lait frais et celui vendu par les "Hlaybia" vendeurs de lait des quartiers ou mobiles et qui dans 99% des cas mélangent le lait avec de l'eau pour qu'ils soient rentables.

Mais comment cela se passait-il jadis ?.

Du début du siècle dernier et jusqu'à l'indépendance, les vendeurs de lait les plus fameux étaient les Maltais qui vendaient du lait 100% garanti frais.

Comment fait-ils ?.

---------------------------------------------------

Les chèvres Maltaises sont bien connues par leur rendement important au niveau de la production du lait.
Au début du siècle les Maltais qui venaient s’installer en Tunisie, impérativement, apportaient avec eux quelques chèvres à vendre et qui constituent leur capital de départ.

Chaque matin, les Chevriers Maltais poussaient leurs troupeaux de chèvres devant eux et parcouraient les faubourgs de la ville.

Les Femmes sortaient avec leurs pots et le Chevrier attrapait l’une de ses chèvres et commençait immédiatement à la traire pour fournir à la bonne femme du bon lait garantit bien frais.

Partager cet Article:

Facebook Twitter Technorati digg Stumble Delicious Flux RSS

19 commentaires:

Bechir a dit…

[quote]
Comment faisaient-ils ?
[/quote]

Ils se promenaient avec leur vaches et les trayaient "en live" devant les consommateurs?

Désolé, je n'ai pas pu me retenir devant cette question :-P

Azwaw soumendil awragh أزواو سومنديل آوراغ a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Bechir a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
david santos a dit…

Téméraire, mon ami. Je peux publier celui-ci ton travail "VIOL DE FEMES IRAKIENES?
Merci

David Santos

Téméraire V5.0 a dit…

@Azwaw :
Bien répondu, je suspends ta réponse pour laisser les autres deviner

@Béchir :
Pareil pour ton dernier commentaire

@David Santos :
Avec Plaisir mon Ami

POPO a dit…

Taya 9oulelna tonton :(

Anonyme a dit…

1/ Je n'ai pas de réponse à votre question.
2/"une mélange de lait partiellement écrémé avec de la poudre du lait."
d'où vous tenez vos informations?
cela ne peut pas être vrai pour la simple raison que ce n'est rentable pour les industriels d'ajouter du lait en poudre à plus de 10 dinars le Kilo au lait frais (demi-écrémé)qu'il achètent à 450 millimes le litre.
Le lait en poudre est ajouté seulement aux yaourts pour enrichir le mélange faute de quoi le yaourt ne sera pas ferme suffisamment.
Mes sources : 2 ans dans l'industrie laitière.

Téméraire V5.0 a dit…

@Anonyme:
Merci pour m'avoir corrigé, on ne peut pas tout savoir et on peut commettre des erreurs.

Je pense deviner qui tu es.

Sosso a dit…

Alors c'est quoi la réponse ?
Dis dis dis !

POPO a dit…

z'ai verifié! c la réponse de becir mais avec des cevre ze crois

Azwaw soumendil awragh أزواو سومنديل آوراغ a dit…

J'ai omis d'en parler sur mon post sur les maltais:http://khilwelil.blogspot.com/2007/11/malta-el-hanina-sbiha-we-banina.html
En fait les maltais ont eu le mérite d'intoduire une race de chèvres dites malti ou maltaises ayant une robe couleur rouille qui produisent du lait presque à longueur d'année. C'est ue race dérivé de la race alpine -je crois- et qui est bien prisée par les éleveurs. Certains maltais vendaient du lait dans leurs échoppes, d'autres avient des endroits fixes dans la médina qu'ils occuppaientavec leur troupeaux de chevres vers5 -6 heures du matin et trayaient effectivement en "live" devant les consomateurs.

Bechir a dit…

...et trayaient effectivement en "live" devant les consomateurs.

loooooooool, je disais ca pour rigoler

MALI a dit…

C’est très simple en fait : pour diminuer les volumes, les industriels fabriquent de l’eau lyophilisée. Avec cette eau déshydratée, il suffit d’ajouter dans le pis d’une vache du lactose en boite. Puis on la passe sous le taureau, ou plus simplement on l’insémine avec du sperme lui aussi déshydraté. Une fois que la vache a consommé cette eau déshydratée, le lactose en boite et surtout le sperme de taureau on attend quelques mois. Dès qu’elle vêle on lui retire le veau que l’on va immédiatement abattre et lui aussi déshydrater (comme ça il pèse moins lourd pendant le transport). Surtout, surtout, on met la vache sous la pluie… afin que l’eau déshydratée puisse se former en eau hydratée. S’il ne pleut pas il faut passer la vache sous la douche (même effet mais plus cher bicose la sonède). Vous me suivez ? Bon le plus dur est fait car il suffit alors de vérifier que le pis de la vache est bien turgescent. Il suffit alors de la traire. Bon Dieu ! C’est pourtant simple d’avoir du lait frais !

Tun-68 a dit…

alors entre 70 et 75 à medjez el beb il y avait un vendreur de lait frais de vache sur sa caleche, qui n'était pas malté et les vaches n'étaient pas maltaises.

je me souviens qu'un petit garçon attendait journelement le marchant de lait le long de la nationale N°1...

Téméraire V5.0 a dit…

@Mali:
EN te lisant, j'imaginais ton histoire en BD. MDR.

@Tun-68:
Evidamment les Vaches ne sont pas Maltaises :).
... et le petit graçon but son petit lait frais, grandit, et aujourd'hui tous les matins, il raconte ça à ses enfnats qui ne veulent pas boire leur petit lait du matin ...

(ti winek yé rajel ?)

Jacob a dit…

Salut Tém, mon petit fis m'a dit qu'en surfant ils est tombé sur un article a toi concernant la chasse aux 39arèbe..comme je lui en parle depuis des années..il me demande si tu les attrapais dans leur terrier ovale avec une avoine et noeud coulant ou a la binette avec laquelle on détrisait peu a peu le terrier (efficace mais moins artistique..)..les vieilles croyances paysannes françaises ont baptisé "tete - chèvres" un rapace (engoulevent) qui selon la croyance populaire téterait les chèvres..sans doute des engoulevents maltais en situation irrègulère, puisque personne ne les a jamais vus faucher le lait d'une ma3zza...

Téméraire V5.0 a dit…

@Jacob :
Oui c'est vrai dans la note suivante Bêtises à Nabeul : Animal de Compagnie (2ème partie) j'ai parlé d'une certaine technique pour capturer les scorpions.

" Après avoir identifié un trou dans lequel le scorpion se refuge, il faudrait le provoquer sans lui faire peur est fuir.
Avec une brindille de bois, exciter le scorpion en la faisant rentrer doucement et la retirer rapidement dans son trou, comme si la brindille essayait d’explorer la grotte.
Répéter ce rituel plusieurs fois tout en l’enfonçant un peu plus chaque fois.
Réagissant contre cet intrus indésirable, le scorpion va se défendre, tantôt en poussant la brindille tantôt en l’attaquant.En faisant le processus inverse, ç-à-d se retirer doucement et en simulant des mouvements d’attaques brusques, le scorpion va poursuivre la brindille et soit sortir de son trou (peu probable) soit s’attaquer férocement et pincer le morceau du bois.Comme un pécheur qui sent les manœuvres du poisson qui va mordre à l’hameçon, on sait à quel moment tirer la brindille avec le scorpion obstiné à s’y agripper avec ses pinces tout en lui donnant des coups de dard."

MDR. Le "téte-Chèvres" : belle excuse pour le gardien du troupeau, Monsieur "suce-patron".
Je ne ma rappelle plus des détails, mais je me souviens que ma grande-mère m'a raconté l'histoire d'un animal qui tétait les chévres aussi, il doit être le cousin de ce rapace :)

saikiki? a dit…

version serieuse : le "laitier" déposait dans ses barriques un rond de verre blanc poli, ce qui ralenti la cristalisation du lait et donc la fermentation. seule une fine particule de creme se formait en surface

version comique : les gourmands se collait le lait en intraveineuse direct des mamelles de la bestiole (vache, chèvre)

et pis d'abord t'as oublié le lait de poule mdrrrrrrr

j'espere que la ruche bourdonne toujours autant et que tu vas bien
bisous

Téméraire V5.0 a dit…

@Saikiki:
J'en savais pas pour le rond de verre déposé dans leit pour ralentir la fermentation.

La ruche est toujours bourdonnante, un peu plus même avec la petite qui comence à s'affirmer, mais c'est Papa qui est trè-s chargé ces temps-ci et ne peut pas être disponible à tout le monde.

Grande bise et merci pour ton passage

Rechercher dans mes Blogs

Chargement...
meilleur site www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
Petites annonces gratuitesCe site est listé dans la catégorie Internet : Pages personnelles Dictionnaire du Net
Référencé par Blogtrafic